Messages d'amour d'adoptants et de leurs toutous


Bonjour…Je m’appelle Misha pour ceux qui ne me connaissent pas et voici l’histoire du début de ma nouvelle vie.

Après avoir passé de longues heures dans un camion, je pensais me reposer un peu quand subitement une porte s’ouvrit et l’on me présenta à une dame qui versa une larme en me voyant . « Chouette, une dépressive ! Ca commence bien » me suis-je dit, moi qui voulais être tranquille ! Bref, on me fit faire un tour pour marcher dans un verger mais je n’avais qu’une envie, creuser un trou dans la terre, me cacher et ne plus bouger !  

Finalement, je ne sais plus comment, je me suis retrouvée dans le coffre d’une voiture, couchée sur un coussin très confortable. Il y avait devant un monsieur qui semblait sympa –normal, c’est lui le narrateur- et qui conduisait, la dépressive assise à côté et derrière une jeune fille qui ne lâchait pas son téléphone.  Epuisée, je me couchais et dormais plusieurs heures, sereinement. Je fus réveillée subitement par des secousses dans la voiture me faisant penser que l’on traversait un champ de mines. Je me mis assise, regardai la route qui semblait normale. Puis j’aperçu dans l’habitacle que c’était la dame qui conduisait maintenant et que le monsieur à côté transpirait à grosses gouttes récitant pleins de prières. 

Nom de Zeus. J’avais gagné le pompon : une dépressive et un pasteur dans la voiture ! Heureusement, la jeune fille ne semblait pas plus inquiète que cela et fixait toujours son smartphone. Je décidais de me rendormir.

Arrivée à la maison, on me mit dans une pièce avec mon couffin près d’un radiateur, avec de délicieuses croquettes et un bol d’eau. Et re-dodo.

Le lendemain, trois personnes sont venues me réveiller avec plein de caresses. On me fit faire le tour de la maison ; je découvris qu’il y avait un chien de ma taille et un petit chien qui portait une couche. Ils étaient tous sympas mais un peu bizarre quand même faut l’avouer ! En plus, ils ne parlaient même pas espagnol. Quelle idée, mais quelle idée !!!!!!!

Avec le temps, je compris certaines choses. La kamikaze du volant était ma mère adoptive, celui que j’avais pris pour un pasteur n’était pas pasteur mais mon père adoptif, et la fille hyper méga connectée avec son smartphone était ma sœur. Ah j’oubliais, celle que j’avais pris pour une dépressive n’était pas dépressive mais émue car impatiente de me rencontrer. Vous suivez ???? Non ? Normal, c’est une famille de ouf !  

Mon couffin se déplaça dans la salle à manger où j’aimais m’installer pour observer ces êtres étranges. Et quand je dis étranges, le mot était bien faible. 

Je remarquais très rapidement que mes deux autres compères s’asseyaient eux sur le canapé et regardaient la télévision avec mes parents adoptifs. Je décidais d’en faire autant. On me laissa faire. En plus j’avais droit à des papouilles… Que demander de plus ? ! Il faut quand même que je vous dise que les films choisis par mon père adoptifs sont les plus intéressants –normal, c’est encore lui le narrateur-.

Le matin et le soir je fais une promenade rapide et au milieu de la journée j’en fais une beaucoup plus grande. Je n’ai qu’une envie, suivre mon nouveau copain qui est lâché dans les bois mais je ne peux pas pour le moment d’après ce que j’ai compris.

Un soir, je ne voulais pas rentrer dans la salle à manger et voulais rester dans l’entrée. Ma maman m’a demandé cinq à six fois gentiment d’avancer mais je ne voulais pas. Je ne sais pas pourquoi elle s’amusait à répéter, elle pensait peut-être que je ne comprenais pas car il me manquait une oreille… La pauvre ! J’avais juste décidé de lui tenir tête et elle ne comprenait rien. Finalement, je me décidais à rentrer et je vis mon père qui reprit son rôle de pasteur en levant les yeux au ciel et dit : tant pis si ça nous coute un bras, mais il faut faire venir un éducateur canin à la maison. 

Je ne pus m’empêcher de le regarder et de me dire « Tiens, il est radin le pasteur maintenant ? Waouf !»

Quelques jours plus tard, arriva une dame qui m’observa longuement, me caressa, me parla. Elle me fit faire des exercices tels que assise, debout, couchée…mais toujours en me donnant des friandises. Trop top l’école !!! J’adore. Depuis ma mère m’entraine tous les jours : debout, assise, couchée, va faire la vaisselle (oups non, ça c’est pour mon père)….

Je me suis aperçue aussi que mon père était un grand sportif…enfin plus côté Hercule à la retraite mais faut pas lui dire hein ?… Il soulève l’aspirateur et le passe avec une de ces facilités pour ramasser tous mes poils que je laisse. Un vrai pro.

La jeune fille, Miss Samsung avec son téléphone, me brosse souvent, me prend en photo et me met sur asta…sur astin…instagram…enfin un truc comme ça. Elle est gentille elle aussi. Du coup, je vais lui faire un peu de pub : @espazusha

Voilà trois semaines que je suis dans ma nouvelle maison. Je suis encore un peu sur ma réserve, j’observe  mais  je me couche sur le dos quand je vois mes parents, je vais souvent les lécher, je vais vers eux chercher des caresses pour disperser mes poils… et hop Hercule se met en marche avec son aspirateur. C’est marrant. Des fois quand ils mangent, je suis couchée sur le canapé, je pose ma tête sur l’accoudoir et je me mets à pleurer en les fixant. Ils sursautent. J’adore car ils culpabilisent et partagent leur nourriture. 

Elle ne va pas être contente l’éducatrice mais je m’en fou. Vous ne lui répéterez pas, je compte sur vous. Et puis… c’est le pasteur qui la paye, pas moi !!! Waouf waouf !!!!!

Léchouilles à vous tous

Misha


Nous tenons à remercier l'association Galgos France qui nous a permis d'adopter Sand. Je tiens à souligner la très bonne organisation, tout est extrêmement suivi du départ à l'arrivée. Sincères félicitations à toute l'équipe qui s'implique à fond dans cette tache difficile. Pour ceux qui sont dubitatifs ou perplexes à l'adoption d'un chien ou d'une chienne venant d'Espagne, n'hésitez surtout pas la distance n'est pas un frein, le système de covoiturage fonctionne parfaitement. J'en parle en connaissance de cause puisque je réside dans le Pas-de-Calais à l'extrême opposé. Le site est super, la chienne que nous venons d'adopter correspond parfaitement à la description qui en a été faite pas de surprise, photos, caractère et santé de l'animal y sont parfaitement décris, merci encore.

Sand (Adaana) adoptée en décembre 2017


Je profite de cette période de fêtes pour vous souhaiter une excellente année 2018 , pour vous ,vos proches, l'association et tous mes ex compagnons de misère. Et oui je suis Wiky adopté en juin 2015 et depuis cette date je coule des jours heureux dans ma famille.Je suis le vrai petit roi !!! La maman je la retourne comme une crêpe ... Elle a bien essayé de me faire dresser , j'aboie toujours quand je vois des oiseaux, des chiens, et même papa quand il rentre dans le salon, je me précipite pour défendre maman (mais jamais très agressif) je gueule quoi !!!! mais finalement , comme elle dit c'est maman qui s'est faite dresser !!!! Je ne suis jamais à plus d'un mètre de maman forcément , on s'attache !!!!!

Je voyage beaucoup et dans le train je suis une image ; par contre je n'aime pas la voiture (mauvais souvenir ??). Malgré le jardin, je sors tous les jours et nous faisons de grandes promenades ; par contre maman ne me lâche pas, trop peur que je m'échappe et elle n'a pas tort ; en période de chasse à la campagne dés que j'entends un coup de fusil, je fais le fou, je veux y aller, je tire, je grimpe sur le talus et maman me cramponne en se déculpabilisant de ne pas m'avoir lâché.

Voilà ! ah j'oubliais après visite chez le véto et toutes les prises de sang faites ainsi que les tests des maladies tout est OK.

J'espère vraiment que cessera bientôt notre martyr en Espagne et que ceux qui attendent en refuge trouveront comme moi une place "au soleil".

Merci de ce que vous faites pour eux.

Wiky (Cuencanimal) adopté en juin 2015