Pour soutenir Galgos France, prenez votre adhésion 2019 !

Prendre votre adhésion à Galgos France, c’est soutenir l’association et lui permettre de mener à bien son combat contre la barbarie.

 

En effet, Galgos France ne bénéficie d’aucune subvention. C’est donc grâce notamment aux adhésions que nous pouvons continuer à poursuivre nos différentes actions en faveur des lévriers martyrs et autres chiens maltraités d’Espagne.

 

Sans nos adhérents, nous ne pourrions poursuivre nos sauvetages et l’aide aux refuges espagnols.  Nous vous le disons souvent : Nul combat sans votre aide !   

 

Vous pouvez régler votre adhésion annuellement en une seule fois ou mensuellement à partir de 2,50 €.   

 

Vous aurez bien sûr droit à une réduction fiscale du montant versé (reçu fiscal reçu au début de l'année suivante pour les adhésions et dons de l'année en cours).   

 

Pour vous remercier, vous recevrez un cadeau pour symboliser votre soutien :

  • un autocollant pour les adhésions de soutien,
  • une pochette étanche pour téléphone portable en plus de l’autocollant pour les adhésions bienfaiteurs.

 Vous pouvez nous soutenir de plusieurs façons :

  • Adhésion de soutien : 30 € par an (ou 2,50 € par mois)
  • Adhésion de soutien actif : 60 € par an (ou 5 € par mois)
  • Adhésion bienfaiteur : 120 € par an (ou 10 € par mois)

Alors, pour faire partie de notre grande famille, rendez-vous ICI.

 

Merci de tout cœur.

 

 

Cadeau autocollant pour adhésion de soutien

Lire la suite 0 commentaires

Achetez solidaire chez Zooplus

Zooplus a 20 ans et souhaite fêter cet anniversaire avec vous, grâce à des promotions et des offres exceptionnelles pendant 10 semaines ! Chaque semaine, Zooplus proposera de nouvelles offres spéciales anniversaire.

Cliquez sur la bannière Zooplus ci-dessous ou sur celle de la page d'accueil de notre site pour accéder aux offres de la semaine et découvrir tous les produits vendus sur ce site pour vos animaux. 

Toute commande passée via notre site rapporte de l'argent à notre association. Un grand merci à vous.  

1 commentaires

Nos heureux adoptés du mois de mai

Dimanche 19 mai arriveront 19 chiens adoptés au lieu habituel dans le Tarn et Garonne.  Parmi eux, notre Rocky-Chulo, au refuge de Cuencanimal depuis plus de 7 ans. Quel bonheur ! 

Bonheurs aussi que nous partageons avec vous avec l'adoption de Miguel et Killa, deux braques. Adoption tant espérée pour Miguel mais pour Matt également. Nous sommes tellement heureux de voir nos anciens trouver une famille. 

Leur place sera vite occupée car de nouveaux toutous attendent leur ticket d'entrée. 

Toujours une belle chaîne d'amour et d'entraide qui permet de superbes adoptions. Cette chaîne qui permet au beau Rayo de prendre également le camion. Rayo a été sorti de la perrera de Cadix et pris en charge par l'association Nueva Oportunidad. Sa présidente l'a pris chez elle car Rayo était mal en point, avec une vilaine blessure au train arrière.

Grâce à une grande chaîne de solidarité, Rayo a été transféré au refuge de Cuencanimal jusqu'à pouvoir remonter en France où il sera soigné par des spécialistes. Il sera en famille d'accueil en région toulousaine où on espère qu'à nouveau, il pourra courir et être rapide comme l'éclair (= Rayo).

Découvrez les en regardant le diaporama. 

Merci à vous tous pour vos partages et vos soutiens.

8 commentaires

A ma LAIDY

Août 2009, je fais la connaissance de Nelly à Brax et ce jour-là, commence une magnifique aventure, humaine mais aussi animale. 

Dès mon retour à la maison, je visite le site internet de cette belle association Galgos France ; parmi les toutous à l'adoption, Laidy ou plutôt Laydi mais pour moi, elle sera à jamais Laidy. Son regard me prend le coeur, je la parraine et puis je ne peux me résoudre à ne pas l'adopter.

Janvier 2010, Laidy prend le camion de l'espoir, 9 mois de refuge après une vie passée dans la rue. Elle est là, dans sa cage à attendre patiemment son tour. Elle est belle, elle observe. Et enfin, le premier contact. 

Laidy, nous avons vécu plus de 9 ans ensemble. Que de beaux moments pendant ces années mais aussi nous avons lutté ensemble lorsque la leishmaniose s'est déclarée 9 mois après ton arrivée. Le traitement, les injections douloureuses mais tu étais forte, tu as combattu et presque gagné, jusqu'à cette prise de sang où le taux d'urée était anormal. Et tu as engagé un deuxième combat, celui contre l'insuffisance rénale, le dernier. 

Lire la suite 9 commentaires

NAIRO, un amour de chien qui espère un foyer

NAIRO a erré bien longtemps avant d’avoir une place au refuge. Sa présence avait bien été signalée mais à ce moment-là, Cuencanimal ne pouvait pas l’accueillir. Une place ne se libère en effet que s’il y a une adoption…

 

Alors NAIRO a continué sa vie d’errance dans la campagne, traversant parfois des villages, essayant d’éviter les jets de pierre, les cris et les coups de pieds. Une vie bien rude pour ce beau croisé Sabueso et qu’il avait fini par partager avec un autre copain de galère, Joy, afin de l’adoucir un peu.

 

C’est ainsi que le refuge, lorsque qu’il a eu de nouveau des places libres, a fait rentrer les deux loulous ensemble. Ce fut très difficile pour NAIRO de voir partir Joy lorsque ce dernier a été adopté, ils avaient vécu tant de choses ensemble. Et comment NAIRO aurait-il pu comprendre pourquoi aucun regard ne s’attardait sur lui ?

 

Alors bien sûr, NAIRO s’est adapté à la vie du refuge. Il s’est détendu et a appris à jouer. Lui au début si timide a commencé à se rapprocher des humains qu’il fuyait au début. C’est encore un peu difficile avec les hommes, préférant les caresses des femmes, mais ça va beaucoup mieux. Mais ce n’est pas une vie pour un aussi gentil loulou que d’être derrière un grillage !

 

A presque 5 ans, NAIRO espère des jours meilleurs dans un foyer qui l’accueillera avec toute l’affection qu’il saura rendre au centuple. Il a passé trop de temps abandonné dans la rue et trop d’années au refuge… Une injustice pour ce beau chien affectueux et obéissant.

 

3 commentaires

Gazapo retrouvé !

Gazapo est enfin retrouvé !

Gazapo se remet de ses émotions, a bien dormi et bien mangé !

Son repère, c'est sa corbeille.

Il a du en rêver pendant son escapade !

 

12 commentaires

11 et 12 mai : Galgos France participe aux journées de protection animale dans l'Yonne (89)

0 commentaires

Ils nous ont quittés

C’est le cœur lourd que nous assurons les adoptants de notre soutien dans leur si grande peine. 


Lire la suite 10 commentaires

6ème rando des galgos le 5 mai en Meurthe et Moselle (54)

4 commentaires

Tristes nouvelles pour ANEU

Le 13 janvier dernier, ANEU arrivait chez moi, pour soigner ses vilaines blessures à la patte.

 

Après diverses consultations, les vétérinaires étaient unanimes, il fallait amputer.

Ce sera chose faite le 24 janvier par le Docteur Everard de Saint-Max (54). Comme vous le savez déjà, cette opération a été un succès. 

 

ANEU se remettait tranquillement, seulement voilà, début mars elle nous a fait des crises convulsives… Une visite chez mon vétérinaire habituel qui a soupçonné de l'épilepsie. Une semaine plus tard : deux nouvelles crises à 24 h d'intervalle...

 

Un rendez-vous est alors pris chez un neurologue à Nancy et les craintes se confirment : Aneu a perdu l'usage de son oeil gauche… Un IRM et des analyses du LCR (liquide céphalo-rachidien) sont indispensables. Le rendez-vous est pris dans un établissement spécialisé dans la région de Nancy.

 

Si les analyses du LCR ne décèlent rien d'anormal, les résultats de l'IRM sont moins brillants. L'IRM révèle des lésions irréversibles au cerveau.  Le sort s'acharne sur la belle ANEU... Ces lésions sont anciennes, sans doute dues aux mauvais traitements et aux coups reçus (traumatisme crânien ?).

 

Donc voilà, notre belle ANEU prend un traitement assez fort (qui pourra être réajusté)  pour l'épilepsie.

 

Mais ANEU est une force de la nature, une battante avec un caractère bien trempé. Peur de rien et insouciante malgré sa vue défaillante, elle connait désormais tous les recoins de la maison et les promenades sont plutôt "rock and roll" ! Elle est toujours à l'affût pour courir derrière un chat, à défaut une tourterelle ou un corbeau font très bien l'affaire… Mais ce qu'elle préfère, c'est gambader en liberté (sous notre surveillance) dans le jardin.

 

Si son cerveau est abîmé, l'horloge qui est à l'intérieur fonctionne à merveille : l'heure du médicament/crème de gruyère est bien enregistrée, celle de la gamelle aussi et à 20 h c'est l'heure où Tonton la prend dans ses bras pour la déposer dans le dodo spécialement conçu pour elle, tout en sécurité afin qu'elle ne se fasse pas mal en cas de crise.

 

La vie ne sera pas facile pour ANEU, mais nous allons faire de notre mieux pour la lui rendre la plus douce possible. C'est en raison de son traitement lourd et coûteux que Galgos France l'a retiré des urgences replacement pour la laisser en famille d'accueil. 

 

Tatie Evelyne

 

Lire la suite 14 commentaires

TYRION lance un appel pour adoption

Moi TYRION, je voudrais tant être un avion pour voler au-dessus des nuages, pour apercevoir mes anciens amis de Cuencanimal allongés sur des coussins bien moelleux. Leur dire "vous n'auriez pas une petite place pour moi ?". Mais ce n'est qu'un rêve. Moi TYRION, j'attends, j'espère toujours une famille. Chaque soir, je me couche dans ma niche ; s'il fait bon, je m'allonge sur le sol de mon enclos et je regarde les étoiles, cherchant la mienne.... J'aurai 6 ans en juin prochain et je ne connais de la vie que l'errance et le refuge depuis décembre 2014.

Vous me direz que j'ai eu de la chance d'être sauvé par mes amies de Cuencanimal... Alors, je n'ai pas à me plaindre. On me donne à manger, on me caresse, je joue avec mes potes du patio.... Mais.... j'aimerais découvrir une autre vie, prendre le camion qui vient d'emporter 16 de mes copains. Je suis tellement heureux pour eux mais qui voudra de moi ?  

Lire la suite 6 commentaires

Gazapo en fugue

13 commentaires

Récit du voyage de mars 2019

Comme vous le savez, nous sollicitons désormais un transporteur pour amener les toutous adoptés dans le Tarn et Garonne et si nécessaire, comme pour ce voyage, à Brive et à Limoges.

Aucun membre de l'association n'était donc présent au chargement au refuge de Cuencanimal. Qu'à cela ne tienne, nos amis du refuge ont sorti l'appareil photo et vous pouvez donc découvrir les adieux, toujours émouvants aux 16 toutous issus de ce refuge, auxquels s'est rajouté Monte d'Adaana.

 

Le voyage de Gitana et Estrella qui devaient prendre le camion à Zaragoza a finalement été repoussé au dernier moment ! Rien de bien grave mais un peu de déception pour les adoptants qui ont dû patienter quelques jours de plus. Mais elles sont arrivées dans leurs familles à l'heure où sont écrites ces lignes.

Le camion a pris ensuite la direction de la France et il est arrivé au rendez-vous chez la vétérinaire presqu'à l'heure !!!! La vétérinaire ne pouvait venir à l'arrivée du camion ce dimanche ; alors nous nous sommes adaptés et avons fait un petit détour ! Seules deux déléguées étaient présentes pour cette halte « sanitaire ».

 

Le temps de sortir les toutous de leur cage, de vérifier les puces (électroniques bien sûr), leur état de santé, valider les certificats d'importation pour l'enregistrement à l'Icad et hop prêts à repartir pour le lieu de rendez-vous. Là, ils pourront se dégourdir les pattes mais surtout rencontrer enfin leur nouvelle famille ! 

Lire la suite 5 commentaires

Cuencanimal : PIZCA, une fin tragique après deux ans d'abandon

L'abandon est une forme de maltraitance. L'indifférence fait souffrir ces êtres si sociables; ils souffrent quand ils n'ont pas un foyer de référence, ils souffrent de la solitude car ce n'est pas dans leur nature de vivre seul et surtout ils risquent un accident qui parfois peut aussi impliquer des humains, avec des dénouements tragiques.

 

Nous avions reçu ce signalement de nuit, au moment où on commence enfin à se détendre et qu'on reprend des forces pour affronter la journée de travail du lendemain. Oui, mais on nous signale un cas urgent, grave, qui avait besoin qu'on s'en occupe immédiatement.

Une chienne blessée... Accidentée ? Complètement brisée physiquement...

 

On a du mal à le croire : « emmenez-la chez un vétérinaire »... Et c'est ce qu'ont fait les personnes qui l'ont récupérée avec de multiples blessures.

 

L'examen clinique a révélé que toutes ses lésions (fractures, œdèmes, résultats d'analyses sanguines, fonction des organes vitaux...) étaient incompatibles avec la vie... Surtout qu'elle souffrait énormément. La seule chose que l'on pouvait faire, c'était de dire adieu à PIZCA et lui demander pardon pour ne pas avoir pu la secourir à temps. On ignorait son existence jusqu'alors ; elle était à 100 km de nous et personne n'avait contacté Cuencanimal alors que cela faisait deux ans que les gens la voyaient errer. Cette petite puce d'à peine 4 kg n'était à personne.

 

Ces histoires tristes font aussi partie des lourdes tâches d'un refuge. Ces histoires tristes nous ruinent le moral ; c'est tellement dur de continuer après ça. On a le cœur brisé et on n'a connu PIZCA (= miettes, once) que quelques heures... Elle a emporté avec elle un petit bout de notre cœur.

 

Repose en paix ma belle, et pardonne-nous de ne pas t'avoir connue avant...

 

5 commentaires

Des nouvelles d’ALBA, opérée une première fois

Voici des nouvelles toutes fraîches d’Alba.

 

La première partie de chirurgie a été réalisée et Alba a été opérée de la patte arrière gauche.

 

Cette semaine, ce sera au tour de la patte arrière droite et, la semaine prochaine, de la patte avant.

 

En effet, en raison de l’état général d’Alba, les vétérinaires ne peuvent pas faire trop vite et procèdent donc par étapes.

 

Alba se montre très courageuse. Elle commence à apprécier de prendre le soleil en remuant la queue et en réclamant des câlins. C’est un amour.

 

Ci-dessous des photos de la louloute : en chariot  avant l’opération et couchée sur l’herbe après.

 

Alba remercie parrains et marraines, donateurs qui ont aidé aux premiers frais vétérinaires. Il en reste encore beaucoup avant qu’elle n’arrive à marcher correctement.

 

Si vous souhaitez participer aux deux autres opérations et au bien-être d’Alba, les bénévoles  qui prennent soin d’elle vous en seront reconnaissants, elle a tant besoin de notre aide.

 

5 commentaires

KIBO, aussi beau dedans que dehors

La maman de Kibo a été sauvée de la rue en 2015 et attendait des petits. C'est ainsi que Kibo est né par un beau jour de mai au refuge de Cuencanimal. Adorable, il a très vite été adopté par une famille en Espagne.

 

Mais voilà, né sous une mauvaise étoile, Kibo était abandonné au refuge un an plus tard par ceux qui avaient promis de le protéger et de le chérir. Ils se sont débarrassés de lui, tout simplement ! Parti pour une vie meilleure tout petit, c'est du moins ce que les bénévoles pensaient, Kibo revenait comme un jeune et beau chien tout étonné de se retrouver à l'endroit où il était né...

 

Et Kibo a encore grandi, il est devenu magnifique, aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il est plein d'énergie et il faut un peu le canaliser en laisse. C'est un plaisir de le voir curieux de tout. Il adore jouer à la balle, ça le fascine, il la mordille, lui court après, la fait rouler, un régal pour lui ! C'est un coquin mais déjà si sage, gentil, doux… Un loulou sympathique qui n'a que de l'amour à donner ! Il est en plus très sociable avec les autres chiens.

 

Vous l'aurez compris, Kibo n'a plus qu'un souhait, trouver la famille aimante qui saura voir ses qualités et toute cette affection débordante qu'il a à offrir. Soyez en sûrs, vous pouvez choisir Kibo comme compagnon, il est parfait et n'attend que vous !

2 commentaires

Ils sont arrivés ce matin !

3 commentaires

Les heureux élus du mois de mars

Dimanche matin, ils découvriront un autre paysage, une autre langue, d'autres personnes. Qui sont-ils ? 19 toutous qui vont connaître une autre vie ! 

Quand nous avons appris qu'il avait enfin trouvé sa famille, nous étions tellement émus..... Notre Gazapo, après 7 ans de refuge, va vivre enfin une vie faite de douceurs, et son coeur, si grand, va déborder d'amour et de reconnaissance pour cette famille qui a su "le voir". 

Mais qui sont les 18 autres chanceux ? : Estrella, notre petite mamie utilisée pour des courses, Kaleta et Sting que les galgueros ne voulaient plus, Arlet trouvée errante dans un village, Gitana dont on ne connaît pas l'histoire, Ginkgo abandonné avec un passé inconnu, Eevee, elle aussi abandonnée par son maître chasseur, Briana, survivante d'un monde sans pitié, adoptée par une de nos déléguées, Mussa, vivant dans une ferme dans des conditions dantesques, Sauron et Romero, un abandon de plus après la chasse, Tracia ou le malheur d'être née podenca, Tilda maltraitée, Monte découvert en pleine montagne par un randonneuse, Tiki trouvée dans un village avec de vilaines blessures, Nimba et Gaela, elles aussi jetées par leurs galgueros car elles n'étaient plus utiles, Thorin errant dans un village où il recevait des jets de pierre. 

Et une excellente nouvelle, Swan, adoptée en avril 2018 était revenue à l'adoption. Elle rejoindra sa famille pour la vie dans quelques jours. Une belle nouvelle pour cette magnifique podenca.

Souhaitons à tous ces loulous le meilleur auprès de leurs familles. 

10 commentaires

Ils nous ont quittés

Ces quatre loulous ont rejoint les étoiles et nous assurons leurs adoptants de notre soutien dans cette terrible épreuve qu'est le départ d'un être aimé.

 


Lire la suite 12 commentaires

La relation avec notre chien peut nous rendre meilleur

Le chien est un compagnon que l'on apprécie pour sa loyauté et qui est une source de bonheur, d'amour et de joie intarissable. En adoptant un chien, on entame une expérience unique qui nous marquera à jamais. En vivant avec un chien, nous apprenons beaucoup, sur lui mais aussi sur nous-mêmes.

 

Notre chien est toujours protecteur, aimant et loyal envers nous. Montrons-nous dignes de confiance pour lui comme il l'est pour nous.

 

Notre chien ne nous fera jamais la tête pendant longtemps parce qu'on l'a grondé pour une bêtise. Même après ça, il continuera à nous regarder avec amour, sans aucune rancune, car c'est bien ça l'important, savoir pardonner.

 

Notre chien profite toujours de l'instant présent, ne se souciant ni d'hier ni de demain. Quelle belle leçon de vie pour nous qui passons à côté de beaucoup de choses sans profiter de cet instant-là !

 

Où qu'il aille, notre chien est toujours heureux, sans même connaître la destination. Il vit pleinement ses sorties. Apprenons nous aussi à considérer que le plus important est de se détendre pour profiter du voyage ou de la promenade.

 

Lire la suite 1 commentaires

Récit du voyage de janvier 2019

Le camion blanc de l'espoir a repris son activité pour livrer tous les dons reçus de nos adoptants, sympathisants, à nos refuges partenaires. Comme vous pouvez le constater sur les photos, le camion était bien rempli. Un remerciement particulier à tous ceux qui ont fait parvenir des cadeaux pour les bénévoles espagnols, des petits mots et photos et ceux qui ont confectionné des manteaux, des snoods et fait parvenir des produits coûteux pour les refuges tels que colliers, pipettes anti-puce...etc.

Anny, Béatrice et Jean sont partis le vendredi matin, direction la province de Castilla-la-Mancha, région tristement célèbre pour le martyr des galgos et podencos.

Nous sommes arrivés à Chillaron de Cuenca vers les 21 h et avons retrouvé nos amies de Cuencanimal. Direction le centre historique de Cuenca pour dîner. Discussions animées, remise du chèque des étrennes, lecture des cartes envoyées par les adoptants. Toujours de merveilleuses retrouvailles !

Lire la suite 4 commentaires

SOS pour ALBA : trois pattes cassées, dont deux fractures ouvertes, et un corps tout brisé

ALBA de Cuencanimal… Des ronces, de la peur, de la douleur, de la faim et de la soif (trois pattes cassées..!)

 

« Cet animal est dans cet état depuis trois semaines »... « Elle ne peut plus marcher, elle se traîne »... « Elle est recroquevillée dans des ronces »...

 

Nous avons vu un appel à l'aide sur les réseaux sociaux. Mais qu'est-ce que ça signifie ? Trois semaines et personne n'a RIEN pu faire ? Nous sommes submergées de signalements de toutes parts et certains pires que d'autres... ALBA est le pire des cas.

 

ALBA était recroquevillée dans un roncier, la douleur qu'elle supportait est indescriptible: Trois pattes cassées et rongées par une infection, deux d'entre elles avec fractures ouvertes, la peau sur les os, son petit corps tout brisé. Elle attendait la mort, une mort lente et douloureuse.

 

Dès qu'on a appris son existence, on s'est rendu immédiatement sur place, le cœur serré. On a coupé les ronces comme on a pu; il fallait qu'on puisse accéder à elle coûte que coûte... Elle nous regardait terrifiée... On ne sait pas comment on a trouvé la force d'y accéder, d'attraper ce tas d'os ensanglanté. On ne voulait pas lui faire encore plus de mal, on savait qu'elle souffrait beaucoup... Elle avait des blessures si horribles... Elle, ALBA, qui avait capitulé, elle se laissait faire... C'est à ce moment-là qu'on s'est rendu compte que notre visage était inondé de larmes et notre corps couvert d'égratignures.

 

Nous nous sommes précipitées à la clinique vétérinaire, en essayant de la stabiliser. Les fractures présentent une très grave infection aux trois pattes, avec deux fractures ouvertes, dans un état d'inanition critique... Mais ALBA nous regarde et on comprend qu'elle veut vivre. C'est une battante. Elle a soif, elle a faim, elle respire avec soulagement sous les premiers effets des médicaments, elle se laisse soigner. L'histoire de ce petit corps dévasté n'a pas d'autre explication qu'un accident de la route.

 

A présent, ALBA est dans le meilleur endroit possible : une association amie spécialisée dans les traumatismes extrêmes. Nous sommes en étroite collaboration avec elle et nous lui faisons entièrement confiance. Elle nous aide dans ce genre de cas, car nous n'avons pas les moyens techniques, ni les conditions idéales au refuge pour prendre en charge un animal dans un état si critique. Dès qu'on lui a expliqué la situation, l'association n'a pas hésité: « amenez-la nous », et c'est ce que nous avons fait.

 

ALBA se bat aujourd'hui contre un processus lent et peut-être fatal, mais non... Nous sommes fortes pour elle. Nous serons à ses côtés tout le temps; finie la solitude au milieu des ronces, finies la peur, la douleur, la faim et la soif.

 

ALBA a conquis nos cœurs dès le premier instant... « Cet animal est dans cet état depuis trois semaines... »... Nous toutes qui sommes ici (à Cuencanimal et à Bichos Raros), on ne va pas la lâcher. On sait que ça va être difficile car ALBA est tellement brisée, mais en ce qui nous concerne, nous n'allons pas jeter l'éponge.

 

Nous sommes tellement nombreux à croire en la vie d’ALBA que ça vaut la peine.

ALBA mérite qu'on s'en donne la peine..!

 

Si vous souhaitez participer aux frais vétérinaires, vous pouvez faire un don que nous reverserons à Cuencanimal. Vous pouvez le faire en indiquant bien que c’est pour ALBA :

  • par chèque au nom de Galgos France à envoyer 3 place des Chênes 40180 Saugnac et Cambran
  • ou par Paypal ICI.

 

Un grand merci ALBA  

3 commentaires

De nouveaux colliers en vente sur la boutique Galgos France !

La nouvelle collection prêt à porter 2019 est disponible !

 

"Galgos France" reste fidèle à son modèle phare, le collier à martingale, qui a fait ses preuves autour du cou de nos clients dont les maîtres se sentent ainsi en sécurité pour promener avec style.

 

L'Elégance reste au rendez-vous de cette nouvelle collection. Choix de couleurs, d'imprimés, vous trouverez sans aucun doute le collier assorti à votre robe et même à votre manteau !

 

Vous pourrez choisir entre deux largeurs de colliers, 4 cm ou 5 cm.  Si votre tour de cou ne correspond pas au modèle qui vous plaît en boutique, n'hésitez pas à nous contacter ! Notre couturière pourra vous fabriquer votre collier sur mesure (sans appliquer le surcoût Haute-Couture !).

 

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas les colliers à martingale, ce sont des colliers anti-fugue. D'abord car il n'y a aucune boucle qui pourrait se décrocher si on tire sur sa laisse. Il s'enfile par la tête et est ajustable au tour du cou. Ensuite, la martingale se resserre quand on tire violemment sur la laisse, évitant ainsi que le collier ne se retire en cas de démarrage à fond !

 

Ces articles indispensables sont bien sûr en vente sur la boutique du site de Galgos France ICI.

 

La livraison de vos articles est gratuite.

 

Tous vos achats solidaires contribueront à aider financièrement Galgos France à poursuivre son combat.

 

 

2 commentaires

Le club canin Toulouse Véto Agility soutient Galgos France

Comme à chacun de ses concours, le club canin Toulouse Véto Agility organise une récolte de dons pour une association différente à chaque fois, et c'est lors d'un concours de novembre dernier que notre association a pu bénéficier de dons apportés par des participants et des membres du club.

 

C'est par l'intermédiaire de Karine, la fille de Nelly (notre fondatrice) que le club a découvert notre association.

 

Nous avons récupéré ces dons il y a peu et nous avons pu rencontrer cette sympathique équipe jeune et dynamique.

 

Nous les remercions chaleureusement de faire confiance à une association qu'ils ne connaissent pas. Nous avons décidé de participer à une prochaine rencontre en région toulousaine pour présenter plus en détails notre mission et le calvaire des chiens de chasse en Espagne. Nous vous tiendrons informés de la date de cet événement.

 

Encore merci à eux, au nom de tous les refuges que nous soutenons !

 

TOULOUSE VETO AGILITY

75 Chemin des Capelles

31300 TOULOUSE

 

0 commentaires

De très bonnes nouvelles de YAURA

Lundi, YAURA a été hospitalisée comme prévu (ce n'était pas gagné car un chirurgien sur deux

était en vacances donc priorité aux urgences). Par contre, comme l'école vétérinaire de Toulouse ne pouvait nous confirmer de date précise, nous avons contacté la clinique d'Occitanie qui compte les plus grands spécialistes en chirurgie sur Toulouse.

 

Les fixateurs ont été retirés, d'autres radios ont été faites sous tous les angles et des tests de résistance de la patte ont été faits pendant qu'elle était encore sous anesthésie.

 

Et bien malgré l'infection, la fracture est quasiment consolidée et ne nécessite pas de pose de plaque (fortement déconseillée en raison de l'infection) ni de nouveau fixateur. Il y a juste un léger décalage au niveau de la fracture mais dans un sens "acceptable", donc ça aurait pu être pire.

 

YAURA est donc ressortie trois heures après avec une belle chaussette très girly (voir photo).

 

Ce samedi, ses adoptants viennent depuis la frontière belge jusque dans le Gers pour la chercher. Après un dernier mois de repos total, YAURA pourra à nouveau gambader avec sa copine (l'autre galga de ses adoptants).

 

Bientôt, tout ceci ne sera plus qu'un mauvais souvenir… Belle vie à toi YAURA !

 

Lire la suite 4 commentaires

ROCKY-CHULO, de l'ombre à la lumière

Mon nom vous évoque un acteur de cinéma ? Mes anciens maîtres m'avaient appelé Rocky, sans doute des passionnés de ce boxeur !

Et puis, un jour, ils m'ont emmené au refuge de Cuencanimal, temporairement qu'ils ont dit......, le temps que leur situation s'améliore ! Sept ans ont passé et le temporaire est devenu définitif depuis bien longtemps !

Mais moi, ROCKY, parce que j'ai de l'allure, parce que j'ai su tourner cette page de l'abandon, mes bonnes fées ont changé mon nom en y rajoutant CHULO, qui signifie FIER en espagnol.

Approchez-vous de moi que je vous raconte. J'étais un chien méfiant, peureux, terrorisé. Je pleurais toutes les larmes de mon corps parce que je n'avais plus de famille.

Mais savez-vous que Cuencanimal regorge de fées, ah mes bienfaitrices, mes protectrices ! Elles m'ont rendu heureux, m'ont donné plus que je ne pouvais l'imaginer..... J'aime toutes ces attentions, ces petits bonheurs !

Lire la suite 2 commentaires

Brisca et Neko répondent à Gazapo, 7 ans de refuge

Salut Gaz’,

 

C’est moi, Brisca, ta copine de Cuenca ! Tu m’as même accueillie au refuge, en 2013, tu

t’en souviens ?

 

Même si je sais que tu es bichonné par les fées de Cuenca, c’est vraiment incroyable que tu ne sois pas encore adopté !

 

Mais que croient-ils, les candidats adoptants ? Que nous sommes des croulants, que nous n’en avons plus sous le pied, c’est ça ?? I

 

Ils devraient voir la tête des trois jeunots de ma meute, quand je suis presque toujours la première sur la friandise repérée de loin ! Dans le rétro, les jeunes, ha ha ha ! Et en promenade, qui est la seule à tirer, souvent en tête de la meute ? C’est encore moi !

 

Nous, les chiens plus âgés, nous avons pleinement conscience que le temps nous est davantage compté et nous rendons tellement d’amour à notre adoptant ! Allez mon Gaz’, je croise les doigts pour toi, tu le mérites, comme tous les autres !

 

Je te fais une grosse lèche !

 

Brisca

 

 

Lire la suite 6 commentaires

Yaura, notre princesse, compte sur vous pour la « décabosser »

Lire la suite 1 commentaires

1 € par mois pour soutenir Galgos France

"TEAMING" vous connaissez ?

 

C'est une plateforme en ligne destinée à aider des causes par le biais de micro-dons de 1 €. "Team" signifie "équipe" en anglais.

 

Sa philosophie se base sur l’idée que seul, 1 € n’a pas beaucoup d’utilité, mais que si nous unissons nos efforts, nous pouvons faire de grandes choses, en équipe !

 

Galgos France vient de rejoindre les milliers d'associations qui ont un groupe sur Teaming. Le soutien à notre cause est donc accessible à toutes les bourses !

 

Rejoignez le groupe de l'Association Galgos France sur Teaming ICI.

 

Il vous suffit de vous rendre sur le site, de cliquer sur « Rejoindre le groupe » et ensuite de suivre les indications.

 

N’hésitez pas à en parler autour de vous, sur facebook, les forums...

 

Teaming est un mode de dons 100% sécurisé et donne droit à un reçu fiscal (cumulant vos dons à tous les groupes auxquels vous choisissez de donner 1€)

 

Rappelez-vous, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

 

Un grand merci !

 

2 commentaires

Ils nous ont quittés

Nous avons appris avec une toujours grande tristesse la disparition de cinq loulous. Nous sommes de tout cœur avec leurs adoptants dans ces moments si douloureux.

 


Lire la suite 12 commentaires

Des nouvelles d’Aneu, convalescente après son opération

En novembre dernier, nous vous donnions des nouvelles d’Aneu qui avait été trouvée par les bénévoles de Cuenca à la mi-septembre avec la partie inférieure de sa patte complètement broyée et consolidée. C'est à dire que tout s'est re-soudé de façon anarchique et révélé par la première radio que lui ont fait passer les vétérinaires espagnols qui disaient qu'elle pouvait malgré tout continuer à vivre ainsi.

 

Aneu avait alors été rapatriée en France pour aller en famille d’accueil et être vue par des vétérinaires. Dès son arrivée, elle a vu un premier spécialiste à l'Ecole Vétérinaire de Toulouse qui nous a dit que vu l'état de sa patte broyée, il n'était absolument pas possible de l'appareiller car les prothèses (fixations sur l'os) sur animaux n'ont pas les chances de réussite comme sur les humains à cause des risques infectieux bien plus élevés chez l'animal (ils ont des poils et une hygiène qui ne peut pas être aussi rigoureuse que chez l'humain). Ce spécialiste nous a confirmé que la majorité des animaux appareillés finissent à terme par être amputés à cause de ces infections. 

Nous avons malgré tout voulu avoir l'avis d'un deuxième spécialiste qui sait fabriquer des prothèses lui-même. Il ne nous a pas donné beaucoup d'espoir, et nous a promis de réfléchir à comment procéder, sans garantie de réussite. En début d'année, il nous a confirmé n'avoir rien fabriqué, car aucune prothèse ne tiendrait vraiment sur la partie broyée de sa patte. Une botte finirait par tourner sur elle-même, car ce qui fait tenir une botte, c'est un pied et elle serait donc une gêne pour Aneu. Lui aussi a finalement recommandé l'amputation

 

Lorsque la décision de l'amputation a été prise en début d'année, sa famille d’accueil ne pouvant pas gérer sa convalescence, une de nos déléguées, Evelyne, s'est proposée de l'accueillir chez elle car elle habite près de Nancy où un vétérinaire prothésiste réputé l'a auscultée et a confirmé que la seule option pour Aneu était l'amputation. 

 

Aneu a donc été amputée fin janvier, l’opération s’est bien passée. Elle est maintenant en convalescence et chouchoutée par Evelyne et son mari qui sont aux petits soins pour elle et que nous remercions.

 

A la première visite de contrôle, Aneu s'est précipitée vers les assistantes vétérinaires pour un faire un câlin et avoir un bisou et des friandises, elle gambadait joyeusement à la clinique, tout le monde la regardait complètement épaté. Pas du tout traumatisée.  

 

Il y a chaque jour des progrès dans sa mobilité. Aneu est une battante ! Elle remercie les parrains et marraines qui ont l’ont aidée. Elle est bien entourée, bien soignée et chouchoutée, qu’ils se rassurent.

 

Si d’autres personnes veulent participer aux frais vétérinaires qui n’ont pas tous été couverts, elles peuvent encore le faire (ci-dessous la facture). Pour cela, soit un chèque libellé à l’ordre de Galgos France (à envoyer 3 place des Chênes 40180 Saugnac et Cambran), soit en suivant le lien ICI. Dans tous les cas, il faut indiquer « Soins vétérinaires d’Aneu ». Un grand merci pour elle.

 

Lire la suite 6 commentaires

GAZAPO, sept ans de refuge

Bonjour, je m'appelle GAZAPO. Je ne suis pas le plus beau, ni le plus jeune (bientôt 11 ans) mais j'ai un coeur immense. Ce coeur, jour après, jour, nuit après nuit, pleure. Mais pourquoi pleures-tu mon Gazapo ? 

Je me sens si seul. Pourtant, je suis aimé ici au refuge de Cuencanimal. Les bonnes fées s'occupent de moi du mieux qu'elles peuvent. Mais nous sommes si nombreux ! 

Ah si vous saviez combien de fois je rêve d'un foyer, d'un coussin bien confortable qui ferait du bien à mes articulations.....

Je suis bien éduqué et je saurai vous donner tellement d'amour car la reconnaissance d'être adopté sera éternelle.

Voici un peu de ma vie : je suis arrivé au refuge en avril 2012 avec Emi, ma compagne et nos enfants Uva et Racimo. Emi et moi avons vécu l'enfer, abandonnés à notre sort pendant deux ans dans un village. Eux trois ont trouvé une famille. 

Aujourd'hui, mon coeur saigne à l'idée de ne jamais quitter ce lieu, de continuer à y vieillir et y mourir ! Pourtant combien de mes amis ont pris ce beau camion pour un ailleurs lumineux, un ailleurs où des personnes formidables donnent des caresses, des bisous, vous font une place sur le canapé et même sur le lit.

Ah, je rêve ! Moi GAZAPO, croisé sans race précise mais s'il vous plaît, regardez moi, regardez au fond de mes yeux et vous y verrez un coeur grand comme l'univers. 

S'il vous plaît, donnez moi une chance de connaître une vie de famille.

MERCI, MERCI mille fois de m'avoir écouté ! Et si vous voulez encore mieux me connaître, cliquez ICI

5 commentaires

Chuspi, depuis 2014 au refuge !

Chuspi est resté un an dans la rue après avoir été abandonné dans un village où des

personnes insensibles ne le regardaient même pas. Une année où Chuspi a du survivre au milieu de dangers constants. Des barbares avaient même menacé de lui donner des coups de pelle sur la tête ! Quelle force de caractère il a fallu à Chuspi pour surmonter tout ça...

 

Et puis les bonnes fées de Cuencanimal sont arrivées pour le capturer et l'amener au refuge. Ouf, il serait tranquille maintenant et pourrait enfin baisser la garde. Là où on l'emmenait, aucune menace, juste de l'amour… Et les bénévoles étaient fières de l'avoir sauvé leur Chuspi !

 

Oh c'est vrai, au début il ne brillait pas. Il était terrorisé ! Il était resté en vie grâce à sa méfiance de l'être humain alors il a mis du temps pour se rapprocher des hommes, accepter leurs caresses qu'il ne comprenait pas…

 

Oui mais voilà, c'était en 2014 et depuis ces cinq années, Chuspi est toujours au refuge, il fait partie des vétérans maintenant et cela désole les bénévoles car les années défilent sans qu'aucune main ne se tende vers Chuspi. Et si Chuspi avait besoin du temps pour se laisser apprivoiser, maintenant il en a trop perdu de ce temps précieux…

 

Lire la suite 1 commentaires

Les calendriers 2019 sont soldés sur la boutique !

Il reste encore quelques calendriers 2019 et nous les soldons.

 

Pour ceux qui n’ont pas encore commandé, c’est encore possible de recevoir calendrier mural où celui de bureau avec une photo différente chaque mois, de magnifiques photos des chiens adoptés avec Galgos France.

 

Nous vous rappelons que tous les bénéfices réalisés grâce à leur vente serviront pour les loulous et leurs refuges espagnols.

 

Le calendrier mural passe donc à 10 € et le calendrier de bureau à 7 €.

 

Pour commander, sur notre boutique en ligne ICI.

 

Ne vous en privez pas !

 

Lire la suite 1 commentaires

Appel à dons : BROKEN ou la terrible vie d'une podenca

Le refuge Adaana, partenaire de notre association, a pris en charge Broken, une podenca d'à peine 1 an. Elle souffrait tellement qu'elle ne pouvait se lever pour faire ses besoins : elle urinait et déféquait sur elle-même.

Elle a été opérée d'une luxation ancienne de la hanche et du sacro-iliaque. Elle a subi une intervention pour relier l'iléon (partie de l'intestin grêle) et le sacrum. Si tout va bien, elle devrait être opérée lundi d'une fracture radio-cubitale. Elle a dû subir un lavement car l'os de sa hanche faisait pression sur l'intestin et a obstrué le canal pelvien. Elle a évacué des os et des dents… Elle sera hospitalisée au minimum 15 jours.

 

L'association Adaana vit des dons pour sauver, soigner et permettre l'adoption des chiens qu'elle recueille. Nous faisons donc appel à votre générosité pour assurer le paiement des frais d'opération de Broken. Vous pouvez faire un don via notre site en cliquant ICI (un reçu fiscal vous sera délivré - bien préciser : pour Broken) ou directement sur la page Facebook de l'association Adaana ICI.

 

Nous vous remercions infiniment de la compassion apportée à Broken qui a subi, comme des milliers de ses congénères, la barbarie humaine.

4 commentaires

Ils nous ont quittés

Nous disons adieu à ces sept loulous mais nous savons qu’ils veillent sur leurs adoptants depuis leur coin de ciel. Reposez en paix.

 

 


Lire la suite 6 commentaires

Curcuma retrouvée !

Curcuma s'était réfugiée près d'une ferme et a été retrouvée en forme.

 

Après avoir descendu une boîte de Cesar au détriment des croquettes, elle a l'air d apprécier son dodo et se remet de ses émotions.

 

1 commentaires

Curcuma en fugue !

7 commentaires

Les chanceux de janvier

Le camion de l'espoir reprend du service pour apporter une tonne de dons  vers nos refuges partenaires. Ce camion qui a transporté tant de toutous vers une nouvelle vie, va vivre sa dernière aventure espagnole. 

Vendredi 25, partiront Anny, Béatrice et Jean. Ils espèrent que la météo sera clémente. 

Voici les toutous qui vont arriver en France dimanche matin à Mazarin. Si vous voulez connaître leur histoire et leur lieu de destination, cliquez ICI

9 commentaires

Chequer retrouvé sain et sauf !

Nous recevons des nouvelles à l'instant : Chequer est retrouvé !

 

L'adoptante avait reçu un appel lui indiquant que Chequer avait été vu. Elle s'est rendue à l'endroit indiqué et n'a eu qu'à l'appeler pour qu'il vienne vers elle !

 

Chequer va bien et reste blotti contre son adoptante. Il a dû avoir peur et nous aussi.

 

Tout est bien qui finit bien.

 

8 commentaires

Chequer en fugue aux alentours de Saint-Malo !

2 commentaires

Tutty, petite podenca avec une rupture des ligaments croisés, a besoin de nous

Tutty est arrivée en août 2018 à Cuencanimal, abandonnée par son propriétaire chasseur, avec plein de marques sur le corps et une rupture des ligaments croisés antérieurs.

 

Quelques jours avant notre voyage de décembre, Veronica nous a envoyé un mail au sujet de la pauvre Tutty qui pleurait et chouinait le matin quand elle sortait de sa niche. Le froid et l'humidité la faisaient souffrir de sa patte.

 

Nous ne pouvions pas la laisser ainsi au refuge en souffrance ! Nous lui avons trouvé une famille d'accueil en Ariège : une providence car la famille s'est proposée en même temps que nous recevions l'appel à l'aide de Veronica. Tutty y est depuis le 2 décembre.

 

La famille d'accueil a emmené Tutty en consultation dans une clinique spécialisée en orthopédie à Carcassonne et nous sommes en attente du diagnostic. En Espagne, le vétérinaire ne souhaitait pas opérer mais nous espérons que cette clinique n'y trouvera aucune contre-indication.

 

Sa famille d'accueil nous indique que Tutty est une petite chienne podenca très agréable à vivre. Sa patte l'handicape peu même si le démarrage le matin reste difficile !  Mais au moins, elle a la chance d'être au chaud et choyée.

 

Nous vous tiendrons au courant du diagnostic du vétérinaire et espérons que Tutty pourra vite retrouver une patte fonctionnelle qui ne lui fasse plus mal surtout.

Lire la suite 7 commentaires

Ce que vos loulous peuvent ressentir

Les chiens arrivent à comprendre nos gestes grâce à leur grande qualité d’observation et d’analyse. Ils lisent en nous, nous observent et nous analysent. Ils ne font qu’interpréter nos faits et gestes.

 

Une étude a été réalisée par le Dr Juliane Kaminski (Dr. en psychologie comparée et chercheur à l’Université de Portsmouth) à ce sujet : elle démontre que dans 90% des cas, les chiens lisent de manière correcte notre gestuelle corporelle (nos gestes, notre regard etc.).

 

Vos émotions

 

Votre loulou est attentif à tous vos mouvements, à votre langage corporel et au ton de votre voix. Pas étonnant dès lors qu’il ressente toutes vos émotions, de la joie à la tristesse en passant par le stress. Il est capable de détecter tous vos changements chimiques et hormonaux et est ainsi très sensible à votre humeur.

 

Lire la suite 5 commentaires

Galgos France a adhéré à la nouvelle Fédération pour la Défense et la Protection des Lévriers

L’association CREL est devenue la Fédération pour la Défense et la Protection des Lévriers.

 

A ce jour, 18 associations l’ont rejointe pour travailler ensemble sur le fond du problème avec les galgos et faire entendre leurs voix. Ces dernières, dont Galgos France fait partie, ont une expérience de terrain et d’adoptions, elles mènent des actions en France et en Espagne. Elles ont bien compris que le seul placement des lévriers ne fera pas avancer la cause politiquement.

 

En effet, si ces associations placent les chiens dans des familles d’adoption ou des familles d’accueil, des centaines d’autres lévriers se trouvent encore au refuge, pour lesquels aucune solution ne se profile à court terme. Ces galgos n’auront peut-être pas la chance d’être adoptés.

 

Ensemble, il faut trouver des solutions à ce problème et contre les maltraitances dont sont victimes les lévriers espagnols. C’est pour cela que la Fédération, en collaboration avec les associations membres, va travailler sur les actions à mener communément dans ce sens.

 

Les associations doivent s'unir et communiquer d'une même voix, ensemble nous serons plus forts. Le combat continue !

 

4 commentaires

Les petits colis des Rois Mages à envoyer pour le voyage des 25/26 janvier

C’est une tradition maintenant : nous nous mobilisons chaque année pour gâter les chiens de nos refuges partenaires (1) en Espagne : un petit colis qui sera peu coûteux pour les humains mais fera la joie de nos petits déshérités.

 

Pour lier l'utile à l'agréable, nous vous proposons des exemples de ce qui peut entrer dans la

composition du colis.

 

Pour les loulous :

- un os à mâcher,

- des friandises,

- un comprimé de vermifuge pour grand chien,

- une pipette Frontline/Adventix ou un collier Scalibor,

- un manteau ou un snood pour avoir chaud.

 

Pour nos amis bénévoles qui organisent un repas festif après

la distribution :

- un petit cadeau gourmand,

- une spécialité locale,

- une petite attention ou un petit mot qui vous tient à cœur.

 

Ce ne sont que des exemples. Bien entendu, chacun reste libre de composer son colis comme il le souhaite.

 

Si vous souhaitez participer, votre paquet est à envoyer à :

GALGOS FRANCE

3 place des Chênes

40180 Saugnac et Cambran

 

Les petits colis des Rois Mages seront distribués lors du voyage des 25 et 26 janvier (2).

 

En vous associant à cette opération, vous ferez briller de plaisir les yeux des loulous et des bénévoles. Cela n'a pas de prix ! Un grand merci à vous. 

 

(1) Nos refuges partenaires sont ceux de Cuencanimal, Hogar de Paz, ADPCA, Perrunas en Calma et ADAANA.

 

(2) Un dernier voyage (donc beaucoup d'émotion pour nos voyageurs) pour notre camion bien fatigué qui sera ensuite vendu. En effet, comme vous le savez, nous utilisons désormais les services d'un transporteur très sérieux pour ramener les chiens adoptés de l'Espagne à la France. 

2 commentaires

Les voeux de la présidente au nom des bénévoles de Galgos France

Une nouvelle année commence !

 

L’équipe de Galgos France vous souhaite une année remplie de bonnes surprises, une excellente santé pour profiter de merveilleuses promenades avec vos loulous et de nombreuses facéties de leur part pour toujours vous faire rire !

 

A vos compagnons à quatre pattes, nous souhaitons bien sûr une bonne santé avec une pensée particulière à tous les séniors et les malades. Que l’amour de vos maîtres vous donne des forces !

 

Chez Galgos France, notre souhait le plus cher serait que notre association n’ait plus lieu d’être… Mais nous ne nous faisons pas d’illusions, l’année 2019 sera comme la précédente. Les galgos, les podencos et autres croisés de chasse que les associations que nous soutenons parviendront à sauver auront encore besoin de nous. Et de vous !

 

Espérons juste que les traumatismes seront moindres et que Galgos France parviendra à trouver de bonnes familles à un plus grand nombre d’entre eux. Car un chien adopté, c’est une place qui se libère et donc un chien qui peut rentrer au refuge ou en famille d’accueil en Espagne et ainsi avoir la vie sauve.

 

Au moment d’avancer dans la nouvelle année, je jette un dernier regard vers 2018 qui a vu plusieurs changements au sein de l’association.

 

Tout d’abord avec le départ de Corinne de la présidence. Après le changement de vie de Nelly qui a fondé Galgos France en 2007, Corinne était la mémoire de l’association. Mais après tant d’années de bénévolat au service de Galgos France, elle avait des projets personnels et professionnels qui nécessitaient tout son temps et son énergie. Merci à elle pour tout ce qu’elle a fait mais aussi de toujours être de l’autre côté de son ordinateur dès que nous en avons besoin !

 

2018 a également vu le départ à la retraite de notre "camion de l’espoir". Avec 350 000 km au

compteur, quelques frais mécaniques et la nécessité de renouveler l’agrément auprès des services vétérinaires pour le transport des chiens, nous avons décidé que nos voyages seraient désormais effectués par un transporteur. Pas simple de trouver une personne de confiance qui accepte de transporter les chiens dans les conditions que nous lui imposons… Mais nous avons trouvé la perle rare et c’est avec sérénité que nous envisageons le transport de nos protégés en 2019.

 

Pour le moment l’arrivée continuera à se faire dans le Tarn et Garonne. Cela engendre une logistique importante en termes de covoiturages : des bénévoles à travers toute la France qui se relaient pour transporter les chanceux qui viennent d’arriver d’Espagne et les rapprocher de leurs adoptants qui habitent parfois trop loin pour faire toute la route. Merci à vous tous, chers covoitureurs sans qui les adoptions seraient bien plus difficiles. Certains d’entre vous sont sollicités plusieurs fois dans l’année, d’autres moins souvent, mais vous n’hésitez pas à faire parfois beaucoup de route bénévolement durant votre week-end.

 

Puisque je suis dans les remerciements, je souhaite également remercier les adoptants qui ont répondu à nos SOS lancés lors de replacements urgents ces derniers mois. Ce sont souvent des cas délicats de chiens malades et/ou âgés, parfois traumatisés, etc. Nous envoyons donc des emails à vous tous, adoptants qui vous trouvez dans les environs géographiques. L’année passée ce furent Iria, Thor, Becky, Turma et tous récemment Swan et Portos qui ont été accueillis dans l’urgence. Merci à vous d’avoir poussé les murs et pris soin d’eux.

 

Je finirai en remerciant tous les donateurs Galgos France. C’est grâce à vous que nous pouvons en faire autant. Merci aussi aux adoptants qui font profiter l’association de leur talent ou de leur projet. Je pense tout particulièrement aux nombreuses tricoteuses qui vont nous permettre d’amener fin janvier de quoi se réchauffer dans les refuges, à Sophie et ses portraits en échanges d’un don à Galgos France et bien sûr à Xavier avec son incroyable projet de sac totebag à l’effigie de Tobala qui est devenue l’ange gardien de ses compagnons d’infortune.

 

Merci d’être à nos côtés et de continuer à nous donner des nouvelles de vos protégés. Les voir heureux nous donne la force de continuer.

 

Amicalement.

 

Céline au nom de tous les bénévoles de Galgos France

 

Lien vers notre diaporama des fêtes de fin d'année ICI.

6 commentaires

Belle année 2019 à toutes et tous !

1 commentaires

Conte de Noël pour Odri

Il était une fois une chienne croisée braque. Chienne de chasse qui a servi fidèlement son maître.

 

En 2016, le jour du passage à l’été, elle croise celles qui seront ses rayons de soleil : les anges de Cuencanimal ! Elle vient de la fourrière et a été amenée à la clinique vétérinaire car elle souffre d’une terrible blessure au cou. Impossible de la laisser repartir en fourrière, Cuencanimal deviendra son havre de paix.

 

Elle a déjà 8 ans. Elle est un peu sourde. Elle s’appelle Odri.

 

Elle s’adapte à merveille aux routines du refuge. Elle s’entend bien avec tous ses congénères mais ce qu’elle apprécie le plus, ce sont les attentions des bénévoles, les mots doux, les caresses. Elle conquit le cœur de tous ceux qui croisent son regard au refuge. 

 

Mais, il faut être francs, Odri a un physique assez banal… Un croisé de chasse de plus dans la liste de chiens à adopter sur le site de Galgos France. Les mois passent et personne ne demande à adopter Odri… jusqu’à l’été 2018 ! Mais la dame a soudainement un problème de santé et renonce à l’adoption. Nous sommes si tristes…

 

L’a-t-elle senti ? A-t-elle su que quelqu’un avait posé le regard sur elle et que son ticket dans le camion de l’espoir lui était presque réservé ? Quoi qu’il en soit, à partir de septembre 2018, Odri devient de plus en plus triste.  Elle est presque sourde aussi. Il semble bien qu’elle ne supporte plus la vie au refuge.

 

Lors du voyage de Galgos France de début Octobre, Anny et Joseph sont venus en voiture chercher Brisca. Comme toujours, Odri est là. Ou plutôt, ce qu’il reste de la petite chienne gaie qui venait chercher des câlins… Odri est l’ombre d’elle-même, elle reste prostrée face à un arbre, elle semble se laisser mourir. Nous sommes le 5 octobre, les journées sont encore douces mais nous savons que l’hiver rigoureux de Cuenca se profile.

 

Anny nous appelle en France : elle remonte Odri en voiture. Demain, elle sera en France, nous avons 24 h pour lui trouver une famille d’accueil. Pierre, délégué, se propose pour l’accueillir dans sa meute. Il fera un bout de route après son travail samedi pour venir la chercher, Béatrice la rapproche : tout se débloque très vite ! Ouf !

 

Dès son arrivée, Odri revit ! Ce n’est plus la chienne embarquée la veille au refuge. Malheureusement, en maison, c’est plutôt l’enfer ! Odri est obsédée par la nourriture, monte partout, ouvre les placards, boit beaucoup, fait ses besoins dedans même si les portes sont ouvertes, souille son panier, etc… Bref, elle n’est pas facile à gérer !

 

Pierre l’amène donc de suite chez le vétérinaire afin de vérifier son diabète, ses reins, etc… Tout va bien de ce côté-là. Le vétérinaire soupçonne autre chose… le diagnostic tombe : Odri souffre de la maladie de Cushing et commence son traitement début novembre. Le traitement est onéreux, 70 € par mois… Et n’est pas miraculeux. Comment parviendrons-nous à lui trouver sa famille pour la vie ?

 

Pierre, sa famille d’accueil, ne cesse de nous dire que Odri est très attachante, très câline… Mais toutes les nuits, il doit la sortir à 2 h 30 pour éviter qu’elle ne se souille et de devoir la laver au petit matin avant de partir travailler. Nous ne pouvons qu’espérer qu’une fois le traitement fixé, il sera plus facile de lui trouver un bon samaritain pour lui offrir un foyer aimant. Mais nous savons que ce ne sera pas facile.

 

Il y a quelques jours, nous étions le 25 décembre. C’était Noël.

 

Pierre nous a envoyé ses vœux en nous annonçant qu’il avait reçu un très beau cadeau : elle s’appelle  Odri et ne quittera plus jamais sa maison.

 

Pour nous, les autres délégués de Galgos France, c’est un bien joli cadeau ! Alors, nous voulions partager avec vous ce que nous considérons être un bien joli conte de Noël ! 

14 commentaires

Galgos France vous souhaite un joyeux Noël !

En cette veille de Noël, nous avons une énorme pensée pour les personnes seules, les animaux sans toit qui attendent une famille, les animaux perdus et abandonnés...

 

Un grand merci à nos amis espagnols, à vous, bénévoles, adhérents, parrains, adoptants et familles d'accueil ! Merci d'être auprès de nous, le plus beau des cadeaux est votre soutien pour les sauver.

 

JOYEUX NOËL A TOUT LE MONDE !

 

 

Lire la suite 6 commentaires

Ils nous ont quittés

Quatre loulous nous ont quittés et c’est le cœur plein de tristesse que nous faisons part à leurs adoptants de notre soutien dans ces moments si douloureux.

 


Lire la suite 8 commentaires

Appel à l’aide de Cuencanimal pour les frais vétérinaires de Yaura

Yaura est apparue dans cet état : fracture ouverte, écrasée de douleurs, littéralement brisée. Elle n'était pas identifiée, personne ne la cherchait ni ne l'a réclamée.

 

Nous l’avons immédiatement prise en charge. C'est un être innocent, gentil, affectueux et d'une grande noblesse.

 

Nous soignons à présent ses blessures et nous avons l'habitude de dire que nous soignons les blessures physiques et morales... Nous aimons Yaura, nous l'adorons, nous nous battons pour elle. Elle a eu la chance de pouvoir être sauvée par notre petite association.

 

Nous savons que vous êtes toujours là quand Cuencanimal a besoin d'aide. Aujourd'hui, nous vous demandons de l'aide spécialement pour Yaura. Les frais engagés par ce sauvetage sont démesurés pour nous. Elle a été opérée pour lui mettre des fixations externes afin de réduire la fracture, car comme c'est une fracture ouverte, elle pourrait rejeter la plaque en cas d'infection.

 

La seule opération a coûté 650 € + tous les frais qui s'ajoutent pour sa rééducation.

 

S'il vous plaît, nous sommes nombreuses à savoir que Yaura mérite de s'en sortir et de sentir qu'on s'occupe d'elle.

 

Alors si vous souhaitez aider Yaura, vous pouvez adresser un don en mentionnant « Frais vétérinaires de Yaura » :

 

 => soit par Paypal via notre site ICI,

 

 => soit par chèque à l’ordre de Galgos France, à envoyer ici :

      Galgos France

      Céline van der Walt, Présidente

      3 Place des Chênes

      40180 Saugnac et Cambran

 

Merci pour Yaura.

 

2 commentaires

Suivi des loulous adoptés chez Galgos France

Bonjour chers adoptants,

 

Voilà, la fin de l'année approche et que devez-vous faire ? Et oui, surveiller vos boites mails car vous allez bientôt recevoir un message vous demandant, comme chaque année, des nouvelles de votre ou de vos loulous.

 

Nous espérons que vous avez pris de jolies photos tout au long de l'année et que vous prendrez votre plus belle plume pour nous dire combien vous aimez votre toutou et qu'il est merveilleux.

 

Enfin bref… Vous avez compris l'idée ! Pour les petits nouveaux, ne vous inquiétez pas, c'est facile et cela ne vous prendra que peu de temps. Merci.

 

Et pour les futurs adoptants, Galgos France tient beaucoup à recevoir au moins une fois par an des nouvelles de ses petits protégés, nouvelles qui sont partagées avec les refuges en Espagne d'où vient le chien. Nous restons toujours à vos côtés jusqu'au dernier souffle du chien. Pour quoi que ce soit, nous sommes là.

 

Alors nous comptons sur vous pour nous épater encore une fois avec vos beaux témoignages

d'amour !

A vos plumes ou stylos ; ça fera l'affaire !

Merci et à bientôt.

13 commentaires

Noël avant l'heure pour 22 toutous

3 d'entre eux sont déjà dans leur famille grâce à notre présidente Céline. En effet, Java, Charra d'Adpca et Roco de Perrunas en Calma sont arrivés en France samedi dernier. 

Lire la suite 4 commentaires

De fausses idées sur les chiens

Bien souvent, on pense avoir des idées sur ce que veulent dire les comportements de notre chien et on va dans ce sens-là alors qu’il nous exprime tout le contraire !

 

1) Mon chien n'est pas propre, il fait des bêtises en mon absence : il veut se venger. 

Faux. Un chien n'a pas la notion de la vengeance, c’est un concept humain qui implique une notion de temps et le chien vit uniquement dans le présent. Un chien qui détruit tout dans la maison pendant vos absences exprime autre chose. Cela peut être de l’ennui, un trouble du comportement (anxiété de séparation), un manque de stimulations.... A vous de vous faire aider pour identifier les origines de son malaise.

 

Lire la suite 1 commentaires

Aidez Galgos France tout en faisant vos achats de Noël !

Nous sommes à un mois de Noël ! Le compte à rebours a commencé pour préparer les fêtes, gâter ceux qu’on aime, préparer les repas entre amis et en famille et tout simplement faire de ces fêtes une période de souvenirs inoubliables.

 

On ne va pas se le cacher, c’est une période de dépenses ! Alors, pourquoi ne pas faire profiter Galgos France de ces dépenses sans que cela ne vous coûte un centime plus ?

 

C’est ce que propose le site HA-solidaire qui est partenaire de 1534 boutiques et qui s’engage à reverser 1 % de vos achats à l’association de votre choix !

 

Pour ce faire, il suffit de s’inscrire dans « inscription soutien » : vous renseignez votre adresse email, créez un mot de passe et sélectionnez ensuite choisissez l’association Galgos France ! C’est simple et très rapide.

 

Pour tous vos achats en ligne vous passez ensuite par HA-Solidaire : recherchez la boutique qui vous intéresse dans le menu « rechercher un partenaire » ou dans les « catégories ». Vous sélectionnez la page « la boutique solidaire » qui vous intéresse et tapez « Activer » : vous êtes alors automatiquement redirigé vers le site de la boutique demandée et vous pouvez faire vos achats comme d’habitude !

 

Un pourcentage sera reversé à Galgos France sans surcoût pour vous.

 

Avec plus de 1500 boutiques, autant vous dire que vous avez le choix : 

  • de grands noms comme la Fnac, Cdiscount, AliExpress, Nike, Auchan,
  • pour les jouets : la Grande Récré, Lego, ToysRUs et bien d’autres plus spécialisés,
  • des boutiques de mode : 123, Camaieu, 3 Suisses, La Redoute, Célio, Bizzbee et de très nombreuses autres,
  • de grandes enseignes de produits de beauté (Yves Rocher, Sephora) mais aussi des spécialisées dans le bio (Abellie, Biotyfull Box, Belle au naturel…),
  • même des enseignes de pièces auto et moto,
  • plusieurs enseignes pour les animaux, bien sûr (Animal & Co, Bitiba, CroquetteLand, Zooplus…) ,
  • et pour vos escapades : OuigoSNCF, AirBnb, booking.com, hotels.com, Abritel, Ebookers, Costa Croisières, et de nombreuses compagnies aériennes dont Easyjet, Air France…

En résumé pour tous vos achats en ligne, ayez le réflexe de passer par HA-solidaire pour rechercher le site qui vous intéresse et consommez autant que vous voulez : avec vos achats vous soutenez Galgos France !

 

MERCI et bon shopping !

 

www.ha-solidaire.com

 

0 commentaires

Ils nous ont quittés

Sept loulous nous ont quittés, laissant leurs familles dans la peine la plus profonde. Nous nous associons à leur chagrin et les assurons de notre soutien le plus amical. Reposez en paix petits anges.

 

Babette

Lire la suite 7 commentaires

Galgos France était au 3ème salon Animal Expo dans la Loire fin octobre

Samedi 27 et et dimanche 28 octobre, Maud, Déléguée de la Loire, a représenté Galgos France au salon animal expo à Andrezieux Bouthéon (42). 

 

Deux journées qui furent l’occasion de faire connaître notre association mais aussi et surtout le triste sort réservé aux galgos, podencos et autres chiens de chasse en Espagne.

 

Maud a eu la visite des adoptants de Maya et True ainsi que de la jolie Mika. C’est toujours un bonheur de voir nos protégés heureux et bien dans leur pattounes.

 

Un grand merci à Corinne qui a rejoint Maud avec Nana, ambassadrice de choix pour la cause des galgos. Merci aussi à l’association Atra Tortue (sauvetage des tortues) qui a diffusé nos plaquettes sur leur stand et à l’ASOR (association ornithologique) pour son invitation. Et bien sûr merci à l’adoptant de Mika qui n'est autre qu'un des organisateurs de ce salon qui attire chaque année des centaines de visiteurs et exposants.

 

2 commentaires

Aneu, symbole du calvaire des galgos, est enfin au chaud dans une Famille d'Accueil en France

Aneu est arrivée à Cuencanimal en septembre dernier avec un pied manquant. On ignore comment cela s'est produit, mais on dirait qu'elle s'est fait prendre dans un piège et elle a dû se le ronger. Vous avez été nombreux à vous en émouvoir et à nous demander des nouvelles.

 

Bruno et Laure, de l’association "Bielsa Solidarité Galgos" basée dans le Gers sont récemment allés au refuge de Cuencanimal leur porter des dons. Ils nous ont alors téléphoné du refuge pour nous parler d’Aneu pour laquelle Maria José était inquiète. En effet, comment la laisser dans la boue courir partout au risque de se fracturer une patte à tout moment ? Quand le terrain est boueux, c’est une patinoire. Et avec son problème de patte, Aneu est plus fragile si un accident arrivait.

 

Notre prochain voyage n’étant que dans un mois, Laure et Bruno ont proposé de ramener Aneu en France, Laure pouvant même la garder quelques semaines chez elle si nous n'avions pas de famille d'accueil disponible. Nous avons accepté tout de suite devant l’urgence. Merci infiniment à l’association Bielsa Solidarité Galgos d'avoir rendu ce sauvetage possible.

 

Finalement, Aneu est allée en famille d’accueil chez Anny, notre vice-présidente, qui l’a tout de suite emmenée à l'école vétérinaires de Toulouse et chez un vétérinaire prothésiste. Actuellement, Aneu utilise sa patte handicapée mais n’a pas une démarche satisfaisante. De plus,  les os de la dernière partie de sa patte ont de multiples fractures mal ressoudées. Elle a aussi un mauvais appui sur les coudes qui commencent à devenir douloureux.

 

Deux solutions se profilent. Nous vous tiendrons prochainement au courant de ce qui a été décidé pour le bien d’Aneu.

 

En attendant, Aneu ne peut être proposée à l’adoption et a besoin de parrains et marraines pour nous aider à couvrir les frais de son appareillage ou de son opération. Si vous souhaitez soutenir Aneu, vous pouvez remplir un formulaire de parrainage ICI.

 

Un grand merci pour elle.

4 commentaires

21 km pour Galgos France

Défi personnel lancé l’an passé, défi relevé grâce à la force des lévriers !

 

Le semi-marathon, c’est 21km de course à pied, globalement à la même allure. Autant dire que ça se prépare… Un peu, quand même.

 

Je cours depuis plusieurs années, mais auparavant je courais plutôt lentement et rarement plus d’une heure sans m’arrêter. Puis j’ai adopté Noguer (avril 2018), 2 ans, toujours plein d’énergie et actif. Noguer a un instinct de chasse fort développé qui m’empêche la plupart du temps de pouvoir le lâcher. Mais Noguer est très intelligent et a très vite appris à m’accompagner lors de mes courses à pied. Désormais, il a la gentillesse de me guider sur les dix premiers kilomètres, parfois plus, puis il se lasse et préfère passer au reniflement des odeurs.

 

Mais le fait de m’accompagner m’a poussée à courir régulièrement et donc à gagner en endurance et en rapidité (oui, encore grâce à lui, je me plais parfois à piquer un petit sprint pour qu’il galope avec moi). Et sans cette pratique régulière ces six derniers mois, je n’aurais jamais atteint mon objectif de finir un semi-marathon.

 

Pour cette course organisée à Reims le 21 octobre dernier, le plan initial était de récupérer Noguer en cours de trajet et de l’emmener jusqu’à l’arrivée pour attirer l’attention des coureurs (et puis aussi un peu « me la péter »… Noguer comme tous les lévriers est très élégant et gracieux). Malheureusement la logistique coureur/supporter n’a pas bien fonctionné (le départ étant donné à 8h30 un dimanche matin, les cerveaux étaient sans doute encore endormis), Noguer ne m’a pas rejointe cette fois-ci… Mais il était quand même présent pour me voir arriver !

 

Dans tous les cas, j’avais la force de Galgos France avec moi puisque j’arborais avec fierté le t-shirt de l’association.

 

En résumé, une très bonne ambiance, une course qui passe plus vite que prévu du fait des distractions de la ville, des supporters et de l’effet de groupe qui motive à chaque instant dans la décision morale de mettre un pied devant l’autre. J’ai même pu me permettre une petite accélération à la fin, pour essayer de faire voir aux derniers arrivants le gros « Galgos France » inscrit dans mon dos (bon, la peinture avait viré du jaune au bleu à cause de ma sueur, mais l’inscription restait lisible).

 

Bref, cela manquait d’organisation, mais je compte bien renouveler et améliorer l’expérience dans mes futures courses. En espérant tout de même que ce petit geste ait pu encourager les curieux à se renseigner sur la cause de l’association en région Grand Est…

 

Je souhaite remercier sincèrement Galgos France et ses refuges partenaires pour tous les sauvetages et entretiens des chiens réalisés au quotidien, pour veiller à maintenir haut le taux de réussite des adoptions, et particulièrement pour avoir un jour sorti Noguer de sa fourrière espagnole, sans quoi il n’aurait jamais été là pour me motiver à sortir tous les jours marcher et courir et pour embellir mes journées depuis, déjà, plus de six mois. On s’habitue très vite à ces loulous-là…

 

Louise L.

10 commentaires

Les calendriers 2019 sont disponibles sur la boutique !

Vous avez été nombreux à nous faire parvenir vos photos et nous vous en remercions.

 

L’année 2019 se profile à l’horizon et les nouveaux calendriers Galgos France sont disponibles dès à présent ! Vous pouvez désormais les commander sur notre boutique en ligne ICI.

 

La tâche de Muriel et du Bureau ne fut pas chose aisée, les photos reçues étant toutes plus belles les unes que les autres ! Le choix a été difficile… Que les déçus ne boudent pas, l’an prochain nous les solliciterons à nouveau.

 

Tous les bénéfices réalisés grâce à leur vente serviront pour les loulous et leurs refuges espagnols.

 

Nous vous laissons apprécier ci-dessous les couvertures et le mois de janvier de ces calendriers qui laissent présager de magnifiques photos à travers tous les mois de l’année 2019. 

 

Merci encore pour votre participation.

 


Lire la suite 7 commentaires

Besoin de laine pour tricoter des snoods bien chauds pour les loulous des refuges

Bonjour,

 

Je m’appelle Sasha et voilà quelques semaines que je vis dans ma nouvelle famille... 

 

Après l’été indien, ce matin un méchant petit vent froid m’a sauté dessus... A peine 10 degrés... Le choc pour mes oreilles si fragiles ! Heureusement, ma maman avait prévu le coup ! Et me voilà avec mon joli snood à profiter de ma promenade !

 

Mais je ne peux pas m’empêcher de penser aux copains et copines que j’ai laissés à Cuenca et qui eux aussi vont bientôt devoir supporter le froid et le vent. Eux n’ont pas de maman qui tricote... Du moins pas encore... Et en attendant, j’aimerais bien pouvoir leur donner un petit coup de patte. 

 

Ma maman récupère les pelotes même entamées oubliées au fond d’un placard, elles seront superbes autour du cou des copains ! Dernièrement deux colis ont déjà permis à maman de commencer. Un grand merci ! 

 

A bientôt et pour contacter maman : maud@galgosfrance.info 

9 commentaires

Des nouvelles de Zampo

Bonjour mes amis,

 

Presque un mois que j'ai été opéré de mes yeux. Aujourd'hui on m'a enlevé ma collerette et enfin je revis. Je sais que je devais la garder pour ne pas abîmer mes yeux mais que ce fut dur ! Pour moi et aussi pour ma famille d'accueil qui a redoublé d'attention envers moi. Si vous saviez combien je me sens libre à présent. 

 

Le docteur m'a dit que je ne voyais plus trop mais mes deux yeux vont mieux. Je me promène tous les jours avec ma famille d accueil qui s occupe beaucoup de moi. Je vais bien et j'ai des compagnons de route.

Je remercie ceux d'entre vous qui ont participé aux frais de mon opération. Sans vous et sans Galgos France, je serai totalement aveugle.  Quel bonheur de voir les membres de ma famille, de voir la nature. C'est beau où je vis, pas vrai ?  je me sens vivant et heureux grâce à toute cette solidarité qui m'entoure ! 

 

J'en profite pour passer un petit message. Du fait que je suis diabétique et ai besoin de 2 piqûres par jour à heure fixe et ne voit plus trop bien, ma famille d'accueil ne peut plus partir en vacances !  Alors si vous savez faire des piqûres (je n'aime vraiment pas ça, donc il me faudrait de préférence un(e) aide-soignante ou infirmier(e) ou quelqu'un diabétique comme moi !) et que vous  accepteriez de m'accueillir quelques jours par an, cela permettrait à ma famille de partir un peu...  J'habite en Isère !  

 

Je vous fais des léchouilles et à bientôt mes amis pour d'autres nouvelles.

4 commentaires

Ils nous ont quittés

Sept loulous viennent de nous quitter. Merci infiniment à leurs adoptants ou à leurs familles d'accueil de leur avoir fait une douce vie. Nous pensons très fort à eux et partageons leur peine.


Lire la suite 7 commentaires

Toujours à la recherche d'Orion

Six mois, oui six mois de fugue pour Orion ... Comment vous expliquer en détails tout ce que nous faisons sur le terrain pour le retrouver, par de simples mots ? J'espère vous faire prendre conscience du danger d'une fugue et de tout l'investissement, de temps, de finances et de déplacements, que cela inclut à travers ces quelques simples mots.

 

A partir du 1er avril 2018, nos vies ont changé, que ce soit pour son adoptante et son mari, ou

pour nous bénévoles ... Ce triste jour est malheureusement arrivé et nous ne faisons que nous démener sur le terrain par des affichages massifs dans tous les villages alentours + les boîtes aux lettres que nous inondons de nos affiches au rythme d'au moins une fois par semaine voire plus selon nos disponibilités.

 

Emotionnellement pour son adoptante, c'est très difficile, et en plus de garder le moral : il faut faire face à toutes les choses à faire comme informer les mairies, la gendarmerie de chaque ville alentour, distribuer les affiches chez les commerçants qui nous reçoivent parfois mal, placer des points de nourrissage et y retourner matins et soirs pour vérifier si cela a été mangé, afficher en masse, distribuer des affiches, en parler avec les gens que l'on croise, etc.

 

Depuis six mois, nos vies sont régies par cette inquiétude latente de chaque instant, la peur au ventre de ce qui pourrait lui arriver dehors seul ... Orion est un chien craintif envers les humains, il a été perdu en forêt en Haute-Savoie, autant vous dire que nous cherchons une aiguille dans une botte de foin ! Etant craintif il se rend rarement dans les villages, ce qui explique pourquoi nous avons peu de signalements de personnes qui le voient. De plus, Orion est un chien assez commun niveau couleur et taille, donc pas facile d'être sûr que ce soit lui quand on l'aperçoit ! Pour vous donner une idée, Orion a été perdu à Saint-Jean-de-Tholome le 1er avril 2018, il a été vu par la suite à Cénoche à 3,5 km de distance en mai, à Onnion à 12 km de distance en juin, à Taninges à 20 km de distance en juillet et à Morillon à 29 km de distance en septembre. Comme quoi un chien peut faire beaucoup de kilomètres contrairement à ce que l'on croit, il ne va pas attendre à un point précis, il va avancer et chercher à boire et à manger sans cesse.

 

Nous avons décidé de faire paraître une annonce dans le journal départemental le Dauphiné Libéré ce dimanche 21 octobre afin de couvrir une plus large zone d'habitants de la Haute-Savoie, cette annonce va coûter 378 € TTC. Pour vous donner une idée, Galgos France a déjà acheté une caméra infrarouge à 300 € pour un point de nourrissage où finalement juste un chat venait manger ... Sans compter les heures passées sur le terrain, les kilomètres avalés avec nos voitures, les frais pour imprimer sans cesse des affiches (frais d'abord assumés par l'adoptante puis repris par Galgos France) avec différents formats d'affiches afin de ne pas gaspiller le papier inutilement, l'achat de fourres en plastique afin de protéger les affiches en papier des intempéries, l'achat d'agrafeuses à bois et d'agrafes afin de pouvoir laisser des affiches aux abords des sentiers de forêts, l'achat de scotch résistant à l'eau pour les coller sur des poteaux en métal, etc...

 

Nous avons également fait appel à des communicatrices animales et voyantes, étant donné que nous n'avons que très peu de signalements, nous avons besoin d'aide afin de savoir s'il est vivant, s'il va bien et où il se trouve. Toutes ces communications ont un coût, même si certaines nous ont aidés gratuitement également. Je préfère ne pas compter car sincèrement je pense que la somme totale d'investissement financier pourrait vraiment être exorbitante ! Mais je vous laisse imaginer à travers ces quelques mots.

 

Pour le moment, nous sommes au point zéro, un Monsieur nous a appelé jeudi passé pour nous signaler un chien à Morillon (pour vous donner une idée Morillon est à 45 minutes de chez l'adoptante), nous y sommes donc allés et, par chance, le chien errant est revenu le lendemain matin, jour de notre venue. Le Monsieur l'a filmé, malheureusement il ne s'agissait pas d'Orion mais d'un chien du village qui se promène régulièrement seul...

 

Maintenant, nous attendons beaucoup de cette annonce dans le journal à paraître ce dimanche 21 octobre, peut-être que des personnes l'ont vu récemment ou mieux le nourrissent régulièrement et vont nous appeler suite à cette diffusion ! Peu importe les difficultés, nous ne lâchons rien et nous continuons de croire que nous allons le retrouver sain et sauf !

 

Je tiens à remercier chaleureusement Mojgan et Tiziana qui viennent régulièrement de Genève, Suisse, pour nous aider sur le terrain pour les affichages, la distribution d'affiches, les points de nourrissage, etc. Ainsi que Camille qui nous accompagne depuis le début par ses communications et sa bienveillance à notre égard, Gaëlle pour son courage et sa détermination, son mari pour la soutenir et son aide sur le terrain et vous lecteurs qui serez touchés par cette fugue et toutes les personnes qui nous aident ou nous aideront d'une manière ou d'une autre. Sans vous, ce serait tellement plus difficile ! Ensemble on est plus fort, merci de tout cœur pour votre aide !

 

Orion reviens, on t'aime de tout notre cœur et on t'attend !

 

Shirley,

déléguée Galgos France

 


Lire la suite 6 commentaires

Le 20 octobre, Galgos France sera au centre de loisirs et de bien être canin en Vendée (85)

Vous n'avez rien de prévu samedi ? Venez nous rendre visite, Galgos France est en Vendée !

 

Nous avons été invitées à participer à l'inauguration du centre de loisirs et de bien être canin de Carolle Sayagh à Pouzauges, dans le bocage vendéen. Galgos France tiendra donc un stand tout au long de la journée du samedi 20 octobre afin de faire connaître notre association mais aussi et surtout la cause des lévriers et des podencos en Espagne.

 

De 10h à 18h, de nombreux professionnels du monde animal et du bien-être vous accueilleront à leurs stands (ostéopathe animalier, communication animal, thérapeutes en soins énergétique, alimentation canine, photographe animalier...). Il y aura des conférences, des ateliers, des démonstrations et même des animations pour enfants.

 

Vous pouvez donc venir en famille et accompagné de votre chien, bien sûr (tenu en laisse) !

 

Anny et Céline espèrent donc que ce sera aussi l'occasion pour elles de revoir nos adoptants

et nos petits protégés !

 

Le programme :

  • de 10h à 18h : exposition "Belles et rebelles sauvages des rues", animations enfants/jeux en bois, ateliers "Découvrir nos sens à travers la médiation animale" et "Apprendre les gestes simples de soins sur son animal"
  • 10h : démonstrations et initiations agility et flyball
  • 11h : conférence "Les bienfaits de l'aloé vera"
  • 12h : pot offert spécial anniversaire de "Je garde et j'éduque"
  • 13h : relaxation sonore
  • 14h : conférence "Mieux comprendre pour mieux les accompagner"
  • 15h : séance yoga du rire
  • 16h : conférence "L'IET et les animaux"
  • 17h : conférence "Le rôle de nos animaux de compagnie dans nos vies"
  • 18h : concert pop/folk de clôture
0 commentaires

Hommage à Pantoja par son adoptante

PANTOJA, ma féline   

  

Paysage calme, sans aspérités

Tel une terre lointaine oubliée

Qu'on aurait à jamais abandonnée

L'air vibrant et comme en attente

Terres ocres, jaunes, ensoleillées

Sierras brûlées et patios sombres

Ombres mouvantes, collines changeantes

Figure ondoyante, en alerte

 

Un corps longiligne, fin, très élégant

Puissance et force s'en dégageant

La démarche un peu chaloupée

Avec de rares décalés, vites rattrapés

Quelques signes trop visibles

Cicatrices de la colère

Restes de la méchanceté

Traces d'une existence non acceptée

 

Ses mouvements prudents et calmes

Pleins de délicatesse et d'harmonie

Des muscles durs et parfaits

Des déliés et des courbes tout en douceur

Au repos, ramassée sur elle-même

La tête posée sur les coussins

Lovée dans un coin du canapé

Sûre de son droit, elle me regarde

 

Deux agates sombres et changeantes

Couleur de miel liquide, vibrantes, curieuses et sombres

Deux fentes, aux lignes lisses et noires

Mouvantes telles des ondes ou fixes telles des tombes

Les contours bien dessinés d'une encre chaude

Bordés de remparts soyeux, immobiles, toujours en alerte

Deux agates couleur douceur, calmes, limpides et rassurées

Qui me regardent et me disent

 

Rassure-toi, je suis bien ! Enfin…

 

5 commentaires

Iset, ou comment la solidarité peut soulever des montagnes...

Tout commence par un message reçu sur Facebook il y a quelques semaines, nous demandant de l'aide pour capturer et recueillir une jeune podenca dans la région de Grenade.

Enrique, un franco-espagnol installé là-bas depuis qu'il est à la retraite, a pris sous son aile une podenca rejetée de tous et affamée. Tous les jours depuis début août, il nourrit cette petite, la Chica, comme il l'appelle affectueusement, en cachette, car ses voisins la rejettent et souhaitent l'attraper pour l'amener à la perrera. Enrique sait très bien le sort qui lui est réservé là-bas alors il remue ciel et terre pour trouver une association espagnole ou étrangère qui pourrait la recueillir... Mais aucune ne répond et les refuges sur place sont hyper saturés...

 

Enrique est désespéré et en parle à Michèle... Michèle; doit-on encore la présenter? Michèle, c'est cette petite fée qui vous appelle un jour alors que vous cherchez désespérément un hébergement pour vingt chiens dont le camion arrivant d'Espagne est tombé en panne en région parisienne, bien loin de sa destination finale, l'Ecosse, et qui vous dit: « Amenez-moi les, je peux les héberger tous, y compris les chauffeurs ». Elle vous annonce ça alors qu'elle ne vous connaît pas, pas plus que cette association au camion en panne... Mais Michèle ne se pose pas ce genre de questions, elle répond à l'urgence, c'est tout.

 

Alors quand Enrique nous contacte de la part de Michèle, nous non plus, on ne se demande pas qui est Enrique, ni comment nous allons l'aider, mais on dit simplement: « Oui Enrique, on va vous aider »... N'ayant pas de refuge partenaire dans la région de Grenade, nous sollicitons d'autres associations amies, et c'est Guy, de Galgos Sans Famille, qui va nous donner le contact du refuge de Las Torres de Cotilla près de Murcia. Oui, Murcia, c'est loin de Grenade, mais Enrique est prêt à faire de la route pour mettre sa Chica à l'abri. De son côté, Alicia, la présidente du refuge saturé de Las Torres, nous assure qu'elle poussera les murs pour la recueillir, alors qu'elle non plus ne nous connaît pas, « Oui, mais vous, les Français, vous aidez beaucoup nos chiens espagnols, alors on veut vous rendre la pareille ».

 

Ce sauvetage semble bien engagé: la Chica a un hébergement prévu, il ne reste plus qu'à la capturer, ce qui n'est jamais gagné avec ces chiens en fugue qui développent un instinct de survie qui les éloigne volontairement des humains. La Chica autorise Enrique à assister à son repas, mais elle ne se laisse pas approcher. Enrique profite de cette confiance pour glisser dans sa gamelle un anti-parasitaire. Il fabrique une cage pour la capture et la belle accepte même de manger à l'intérieur alors que celle-ci n'est pas encore terminée. Mais un soir, le vent vient claquer la porte ; c'est terminé, la Chica refusera désormais d'y pénétrer. Enrique, patient, recommence son travail de mise en confiance et il filme sa protégée pour nous montrer comme elle est belle... Il a hâte de la capturer pour la faire stériliser avant de l'amener au refuge de Murcia.

 

Alicia remarque immédiatement sur les vidéos le gros ventre qu'elle porte avec difficulté et qu'Enrique croyait dû aux copieuses gamelles qu'il lui offrait. La capture devient plus qu'urgente; cette chienne est sur le point de mettre bas, ce n'est qu'une question de jours ! Malheureusement, le refuge d'Alicia n'est pas du tout adapté pour une chienne gravide, ni pour des chiots, et il n'est plus possible de la stériliser dans son état.

 

Nous demandons alors de l'aide à nos refuges partenaires, bien plus éloignés de Grenade, mais nous n'avons pas le choix.

 

Carolina, la responsable du refuge Hogar de Paz à Tarancon, avec qui nous avons  récemment commencé un partenariat, est très émue en visionnant la vidéo de cette pauvre petite podenca en détresse et nous propose immédiatement d'accueillir toute cette future famille chez elle, dans sa maison, loin de toutes les maladies fatales à des chiots de cet âge-là. C'est inespéré, aussi nous nous engageons à supporter tous les frais.

 

Reste à capturer notre future maman. Plus question de cage-trappe, mais alors comment ?

 

Alicia, qui n'a pourtant plus aucune raison de nous aider, contacte un spécialiste très réputé en Espagne: Vicente de SOS RESCUE. Il est de Madrid, mais n'hésite pas à sillonner les routes espagnoles pour capturer des chiens que personne ne peut approcher. Il a développé des techniques de capture très poussées et adaptées à chaque cas. Mais surtout, Vicente le fait bénévolement, oui, sur son temps libre.

 

Vicente avait donc prévu de venir le dimanche suivant, mais les dernières vidéos l'ont convaincu que la Chica allait sûrement mettre bas avant qu'il ne puisse la capturer... Le stress était à son comble pour Enrique qui culpabilisait de ne pas avoir vu plus tôt que sa Chica attendait des bébés, et de ne pas avoir trouvé de solution de capture plus tôt. Comment vous en vouloir, Enrique? Vous qui chaque jour depuis deux mois, êtes la seule chance de survie de cette podenca, alors que tous les voisins n'ont qu'une hâte, qu'elle disparaisse ? Nous essayons de remonter le moral d'Enrique, pleins de doutes sur la réelle venue de Vicente... Pourquoi ce Vicente viendrait-il ? Par le passé, les Espagnols à qui il a demandé de l'aide n'ont rien fait... Des doutes sur l'avenir de sa Chica qu'il ne peut pas prendre chez lui car il a déjà recueilli d'autres chiens... Des doutes sur la réussite de la capture; et si la podenca, effrayée, s'enfuyait encore plus loin ?

 

Vicente finit par avancer sa venue au vendredi. Auparavant, il a demandé à Enrique de préparer le sol où la podenca vient manger, afin d'y installer son « piège ». Il arpente avec Enrique le verger où la Chica a l'habitude de dormir. Curieusement ce soir-là, elle n'est pas venue manger la gamelle d’Enrique. Ce n'est pas normal, elle n'a jamais loupé un seul repas depuis deux mois... L'angoisse est à son maximum. Tous deux sillonnent les environs...

Elle est là, enfermée dans un jardin ! Affolée d'être poursuivie, elle tente de s'échapper, mais la dextérité de Vicente fera le reste. La Chica a été capturée !

 

Lire la suite 4 commentaires

3ème salon Animal Expo dans la Loire (42) le 28 octobre 2018 : Galgos France y sera !

Le dimanche 28 octobre 2018, Galgos France participera au 3ème salon Animal Expo à Andrézieux-Bouthéon (Sud Loire – 42).

 

Nous avons été invités par M. Sallien, président de l’ASOR (association ornithologique) et organisateur de l’évènement. Lors de l’adoption de sa petite rescapée, il a été touché par l’action de Galgos France et souhaite nous soutenir en nous offrant l’opportunité de faire connaitre l’association.

 

Vous pourrez rencontrer Corinne, membre très actif de l’association et créatrice de magnifique sculptures de bois, et Maud, déléguée Galgos France de la Loire.

 

0 commentaires

Nos seniors en or vous attendent !

Chaque année, de nombreux chiens âgés sont abandonnés. D'autres, arrivés plus jeunes au

refuge, sont toujours là et ont vieilli. Et pourtant ce sont eux qui ont le plus besoin de vivre en famille.

 

Nous voyons bien pourtant que leur âge est un handicap à l'adoption. Souvent, les gens veulent un chien jeune qui restera de longues années auprès d'eux, pensant qu'adopter un senior n'est pas judicieux. Et pourtant… L'amour et l'affection que l'on donne aux chiens ne se mesurent pas en temps mais en intensité.

 

Adopter un chien âgé, c'est lui offrir un cadeau inestimable. Il va enfin se sentir aimé, protégé et vivre insouciant dans son foyer où il va découvrir l'affection d'un maître aimant, la douceur des caresses. Pensez-y : ces quelques années de bonheur à vos côtés lui feront pousser des ailes et oublier les grandes périodes de solitude et de misère.

 

Les vieux chiens sont souvent drôles et facétieux avec leurs mimiques propres et, en plus, ils ont l'avantage de la sagesse : moins de bêtises, une plus grande faculté d'adaptation et plus de reconnaissance !

 

Et quand viendra le moment de nous quitter, ils partiront en sachant combien ils comptaient pour nous et comme leur vie méritait d'être vécue.

 

Toute adoption est source de joie mais l'adoption d'un senior l'est d'avantage, c'est un acte d'amour généreux. C'est offrir la vie à ce vieux loulou qui n'attend plus rien.

 

Regardez-les, captez leur regard, laissez votre cœur parler… Ils vous attendent…

 

4 commentaires

Les 17 chanceux du mois d'octobre

Comme vous le savez, notre camion de l'espoir a pris sa retraite après des années à transporter les toutous adoptés ou venant en famille d'accueil en France. Et notre association fait appel, à compter de ce voyage, à un transporteur privé. Mais comment imaginer un voyage sans aucun membre de Galgos France ? Joseph et Anny sont donc partis ce matin pour l'Espagne car nous avons décidé de ramener Brina dans une voiture pour ne pas l'enfermer dans une cage. Elle aura ainsi toute la place qu'elle voudra. Elle est très spéciale pour nous tous.

Les toutous seront chargés à Cuencanimal pour un départ entre 16 h et 17 h vendredi. Et le camion arrivera à Mazarin vers les 8 h samedi matin. Samedi 6 octobre. 

 

Voici les photos des chanceux. Il manque Dudda pour laquelle nous n'avons pas eu de photo. Juste un coup de coeur de son adoptante au refuge de Cuencanimal lors de son passage.

Deux anciens vont enfin poser leurs patounes dans une famille. Perdigon, 10 ans dont 7 au refuge et Brina, notre gros nounours, 11 ans dont 5 ans à Cuencanimal.

Un immense merci à tous les adoptants !

Lire la suite 9 commentaires

Journée mondiale des animaux le 4 octobre

Le 4 octobre prochain, ce sera la journée mondiale des animaux.

 

Elle a été créée à Florence en 1931 à la suite d’une convention écologique et elle a lieu chaque année à la même date. Celle-ci a été choisie parce que c’est la fête de Saint François d’Assise, Fondateur de l’ordre des Franciscains et Saint Patron des animaux qu’il considérait comme des créations vivantes de Dieu.

 

Aujourd’hui, c’est l'ONU qui tente, chaque 4 octobre, de sensibiliser le public, rappelant notamment les injustices et les souffrances dont sont victimes les animaux à travers le monde, qu’ils soient sauvages ou domestiques. Protéger les animaux sauvages, c'est par exemple respecter leurs lieux de vie naturels. Respecter les animaux domestiques, c'est leur assurer un cadre de vie affectueux et s'engager à ne pas les abandonner. 

La condition animale est donc le thème central de cette journée et donne lieu à diverses manifestations, tant en France qu’à l’étranger.

 

Galgos France s’associe bien sûr à l’appel des associations pour le respect des animaux mais aussi pour celui de l’environnement. 

0 commentaires

Voulez-vous voir votre loulou dans le calendrier de Galgos France ? Vite !

Chers adoptants,

 

Mi-septembre, nous vous avons sollicités afin que vous nous fassiez parvenir des photos de vos loulous pour notre calendrier 2019.

 

A ce jour, malheureusement, peu de réponses…

 

Peut-être n'avez-vous pas vu notre appel ? Peut-être pensez-vous que vos photos ne sont pas d'assez bonne qualité ? Peut-être n'avez-vous pas eu l'occasion d'en prendre encore ?

 

Vous avez quelques jours de plus pour m'envoyer vos photos. Jusqu'au vendredi 5 octobre n'hésitez pas à me faire parvenir par mail la plus belle image de votre poilu chéri adopté chez Galgos France.

 

N'oubliez pas d'indiquer "calendrier + le nom de votre chien" dans l'objet de votre mail à m'adresser à muriel@galgosfrance.info

 

Merci à vous.

 

Très cordialement.

 

Muriel,

déléguée Galgos France Haute-Savoie

0 commentaires

Nouvelle opération pour Zampo

Zampo, vous vous souvenez de ce toutou en famille depuis 10 ans, que son adoptant n’a plus voulu garder en raison de ses pathologies, notamment liées au diabète. Galgos France a trouvé une belle famille d’accueil en novembre 2017 et Zampo y est chouchouté. Nous avions fait appel à votre générosité pour nous aider à assumer une opération de la cataracte, afin d’éviter la cécité totale à Zampo. 

 

Le vétérinaire de Zampo a récemment contacté notre présidente pour l’informer d’une complication sévère des cornées liée au diabète avec dépôt de cholestérol. De plus, l’œil gauche risquait une perforation. Sans aucune intervention chirurgicale, l’évolution était nécessairement défavorable pour Zampo.

 

Des deux options proposées, Galgos France a décidé de tout faire pour sauver les yeux de Zampo par la greffe de conjonctive sur les 2 cornées. La deuxième proposait le retrait des globes…. 

Ce mercredi 26 septembre, Zampo a été opéré. Il a beaucoup souffert la nuit suivante, ne parvenait pas à sortir seul malgré la maison laissée ouverte... Du coup, sa famille d'accueil a appelé l'ophtalmologiste et elle a ramené Zampo à Grenoble (30 km de route de montagne) pour une piqûre de morphine. Il va vraisemblablement souffrir 3 jours ! 

 

L’opération coûte 1360 euros pour les deux yeux. Le spécialiste prend à sa charge 340 euros et sa famille d’accueil participera également. 

 

Et nous faisons à nouveau appel à votre générosité pour ce toutou. Chaque euro sera le bienvenu. Nous vous donnerons des nouvelles des suites de l’opération et nous vous remercions du fond du cœur pour l’aide financière apportée pour sauver les yeux de Zampo. 

 

Merci infiniment pour lui. 

 

Vous pouvez envoyer vos dons par Paypal via le site ICI 

 

ou par chèque à l'adresse ci-dessous

 

Association Galgos France

Mme Céline van der Walt

3 Place des Chênes

40180 Saugnac et Cambran

 

(préciser "opération Zampo")  

0 commentaires

Un nouveau « lieu de paix » dans nos refuges partenaires

« Hogar de paz » signifie « La maison de la paix » en espagnol. Un joli nom sans équivoque pour cette petite association située à Tarancon (entre Madrid et Cuenca).

 

Financé quasi totalement par les fonds propres des bénévoles qui gèrent l’association et avec une page facebook pour seul mode de diffusion, Hogar de Paz a besoin d’aide pour trouver des adoptants aux chiens qu’ils ont sauvés. Leur capacité est limitée : une quarantaine de chiens au total répartis pour moitié en famille d’accueil et pour moitié au refuge.

 

Par le biais de Cuencanimal qui avait diffusé pour eux, nous avions déjà trouvé des familles pour certains de leurs protégés : Dito, Life et très récemment, Bilba. Dilan aussi a été sauvé par les bénévoles de Hogar de Paz, laissé pour mort dans un fossé.

 

Accepter qu’ils deviennent un nouveau refuge partenaire de Galgos France était donc une évidence. Ils connaissent nos exigences en matière de dépistage des maladies méditerranéennes, de vaccins, de stérilisation ainsi que l’importance des descriptions, photos et vidéos et cela ne leur pose aucun problème, bien au contraire.

 

Lire la suite 3 commentaires

Appel à photos pour le calendrier 2019 de Galgos France !

Vous vous y êtes pris trop tard pour nous envoyer une photo pour le concours de l'été ? Voici l'occasion de vous rattraper et d'avoir votre poilu chéri dans le calendrier Galgos France 2019.

 

En effet, comme chaque année, nous vous sollicitons pour l'élaboration de notre calendrier.

 

Si vous avez de belles photos de vos loulous adoptés chez Galgos France, n'hésitez pas à nous les transmettre ! Galgos, podencos, croisés, grands ou petits, en hiver ou en été, à la montagne, à la campagne, à la plage ou à la maison, actifs ou en pleine sieste, tous sont les bienvenus !

 

Vous avez jusqu'au 1er octobre pour nous envoyer vos photographies.

 

IMPORTANT : les photos doivent être de très bonne qualité en format paysage et faire au minimum 2,49 Mo.

 

Petits rappels pour l'envoi de vos photos :

  • choisissez la plus belle photo de votre chien,
  • de format paysage et d'au minimum 3648 x 2736 pixels,
  • veillez à ce que le cadre de la photographie soit agréable et que la photo ne soit pas floue,
  • vérifiez que le format de l'image soit bien JPEG,
  • indiquez "photo pour le calendrier" dans l'objet de votre message,
  • n'oubliez pas d'indiquer le nom de votre toutou (et celui qu'il avait au refuge si vous l'avez rebaptisé),
  • envoyez votre photo, par mail uniquement, à muriel@galgosfrance.info avant le 1er octobre prochain.

 

Nous comptons sur vous !

2 commentaires

Ils nous ont quittés

Sept loulous nous ont quittés et c'est avec tristesse que nous leur rendons hommage. Nous pensons très fort à leurs adoptants qui sont dans la douleur. Veillez sur nous, vous sept qui êtes devenus des anges.

 

Baly (Marie)

Lire la suite 14 commentaires

"Les vacances de nos loulous" : de belles photos !

Bonjour à toutes et à tous,

 

Vous avez été trente à répondre à notre appel à photos "Les vacances de nos loulous" et nous vous en remercions !

 

Les vacances de vos loulous ont donc été reposantes et zen pour certains ; un peu plus sportives pour d’autres. En tout cas, pour tous un repos bien mérité et de bons moments passés avec vous, que ce soit à la campagne, à la montagne, à la mer ou même à la maison.

 

Le jury a eu bien du mal à choisir la plus jolie photo tellement vos loulous sont tous superbes. Le lauréat de l’été est  JUANCAR. Son adoptante se verra donc offrir un collier à choisir sur la boutique de Galgos France.

 

Lire la suite 11 commentaires

Concours Hohak pour gagner une superbe laisse !

Un concours est organisé par Hohak du samedi 8 septembre au dimanche 16 septembre pour les amis des chiens, des galgos et de Galgos France.

 

A gagner : une magnifique laisse d'un mètre confectionnée à la main et en France, aux couleurs personnalisables selon vos envies. Valeur du gain : 29,90 €.

 

Pour participer, il faut :

  • s'abonner ou être abonné à la nouvelle page Facebook de Galgos France ICI,
  • s'abonner ou être abonné à la page Facebook de Hohak ICI,
  • partager la publication du concours sur son mur Facebook et inviter au moins trois amis à y participer en les taguant dans les commentaires,
  • remplir le formulaire d'inscription ICI.

L'heureux gagnant sera tiré au sort le 17 septembre prochain.

 

Bonus : tous les participants se verront offrir un code de réduction de 10% sur la boutique Hohak.

 

Nous vous rappelons que: Hohak est partenaire de Galgos France et nous reverse 10% de tous ses bénéfices afin de nous donner un coup de pouce dans nos actions contre la maltraitance.

 

A vos marques, prêts ? Participez !

 

0 commentaires

La triste rentrée des galgos

La cloche a sonné pour tous les élèves, et c'est aussi la rentrée des galgos et de leurs camarades de cour de récré... Sauf qu'il n'y a pas eu de vacances pour eux...

 

Leurs anciens maîtres n'ont pas retenu la leçon et ont continué à les abandonner. Comme les salles de classe aujourd'hui, les refuges se sont remplis pendant tout l'été, alors ce sont bien les galgueros qui devraient porter le bonnet d'âne et avoir un zéro pointé. Les chiens, eux, n'ont commis aucune faute, à part celle d'être nés au mauvais endroit.

Nos petits protégés aimeraient tellement écrire à l'encre indélébile une nouvelle page dans le livre de leur biographie. Ils aimeraient pouvoir colorier leurs lendemains dans une nouvelle famille et goûter aux plaisirs de l'amour inconditionnel. Leur sac est prêt ; ils n'attendent que vous pour leur enseigner les règles de vie de votre foyer, et pouvoir se coller à vous pour vous prouver qu'ils savent être sages comme une image et qu'ils n'ont pas besoin de punition ni d'aller au coin. Ils aimeraient pouvoir effacer à la gomme toutes leurs misères passées et être les premiers dans votre cœur.

 

Notre travail est de les aider ; si vous souhaitez obtenir une bonne note, votre devoir est de ne pas les oublier...!

 

La rédaction de Galgos France vous remercie.

2 commentaires

Rappel : Appel à photos : "Les vacances de nos loulous"

Les vacances d’été approchent ! Que vous restiez à la maison ou que vous partiez loin de chez vous, vos fidèles compagnons seront sûrement près de vous. Une occasion d'immortaliser les joyeux moments qu'ils vivront pendant cette période estivale !

 

Comme chaque été, nous lançons un appel à photographies : "Les vacances de nos loulous". Alors, si vous avez de jolies photos de vos chiens adoptés chez Galgos France, n'hésitez pas à nous les faire parvenir. Galgos, podencos ou croisés, petits ou grands, à la mer, à la montagne ou à la maison, tous les clichés sont les bienvenus.

 

Au retour des vacances (vers la mi-septembre), l'ensemble des photos reçues sera publié sur notre blog sous forme d'un petit diaporama.

 

Et ce n’est pas tout, la plus jolie photo sera récompensée par collier pour chien à choisir parmi ceux que nous avons en stock.

 

Pour participer, c'est facile :

  • choisissez la plus belle photo de votre toutou (une seule photo par chien),
  • photo cadrée en largeur uniquement (et pas en hauteur comme avec un portable) en format paysage,
  • veillez à ce que le cadre de la photographie soit agréable (ex. : éviter les poubelles du camping en arrière-plan !) et que la photo ne soit pas floue,
  • vérifiez que le format de l'image soit bien JPEG,
  • indiquez dans l'objet de votre message : "- Nom de votre chien - en vacances",
  • envoyez votre photo à muriel@galgosfrance.info avant le 7 septembre, par mail uniquement.

Attention, les photographies de trop mauvaise qualité ou compressées ne pourront pas être utilisées (taille minimum acceptée : 1,5 Mo).

 

Bonnes vacances !

 

0 commentaires

Bilan de la 2ème fête des animaux du 19 août en Moselle

Evelyne et Anaïs représentaient Galgos France à la fête des animaux de Hayange (57).

 

Ce fut une magnifique journée ! Carole, l'organisatrice, avait bien pris soin de faire en sorte que les stands de ceux qui venaient avec des animaux soient à l'ombre : une légère brise et 27 degrés !

 

Anaïs, en plus de quelques bijoux, avait fabriqué de manière artisanale des petits savons à l'huile de coco et à l'huile d'olive, sans parfum ni colorants. Avec les autres objets amenés par Evelyne, les ventes du jour s'élève à 115 €. Une réservation a également été faite pour un totebag à la mémoire de Tobala.

 

Evelyne et Anais ont rencontré des adoptants de galgos et tout de suite les conversations se sont animées et un attroupement s’est fait autour de leurs loulous.  Une ancienne déléguée de Galgos France, Jo, est également passée avec son mari et ce fut une belle surprise. Jean et Flavienne, les fidèles randonneurs de la rando des galgos organisée par Evelyne, sont venus avec leurs whippets 

 

Oona, la galga d'Evelyne, a été une merveilleuse ambassadrice, très calme et douce. Elle a fait l'admiration de tous. Sauf qu'elle a été très attirée par les frites d’Anaïs et aussi par les furets du stand un peu plus loin !

 

Rendez-vous l’année prochaine pour la 3ème fête des animaux !

Lire la suite 3 commentaires

Voyage d'août 2018 à vivre comme si vous y étiez !

Convoyage Galgos France – Espagne du 9 au 11 Août 2018 - Le dernier voyage du camion …

 

Récit de …convoyage par Delphine et Joseph ICI 

2 commentaires

Ariana : un ange blessé à parrainer

Ariana, galga de 8 ans, a été abandonnée par son galguero après des années de bons et loyaux services… Elle se trouve au refuge de Cuencanimal depuis juin 2017.

 

Ariana fait partie de ces pauvres bêtes qui n’ont jamais été sociabilisées, ni avec les humains, ni dans des situations aussi banales que marcher en laisse. Elle n'a été utilisée que pour le travail et la reproduction.

 

Ariana est restée très craintive et a encore peur des mouvements brusques. Il faut l'approcher tout en douceur. Elle ne sait toujours pas bien marcher en laisse, à peine

tire-t-on un peu qu'elle prend peur. Mais les bénévoles y travaillent.

 

Pour toutes ces raisons, Ariana n'est pas encore à l'adoption. Mais vous pouvez la parrainer afin qu'elle ait le temps de faire des progrès, petit à petit, le temps de se sociabiliser grâce aux efforts des bénévoles … Elle est sur le bon chemin, commençant à se laisser un peu caresser par les personnes qu'elle connait.

 

Qu'a-t-elle donc pu subir comme blessures morales et physiques pour être à ce point traumatisée ? Nous ne le saurons jamais. Mais regardez ses grands yeux ambrés, vous n'y verrez pas les souffrances infligées, seulement la paix d'un être empreint de lumière. La profondeur de son regard vous atteint l'âme et reste dans vos pensées…

 

Ariana compte sur vous ! Chaque somme versée permettra de solliciter des professionnels du comportement pour lui donner une chance de surmonter ses peurs et l'aider à connaître une autre vie que celle d'un refuge. Merci pour elle.

 

Retrouvez tous nous chiens à parrainer ICI.

 

Muriel, marraine de cœur d'Ariana 

0 commentaires

Ils nous ont quittés

Emile (Gerôme)

En 2012, Emile faisait partie de la portée d'une pauvre chienne de chasse, une bretonne, abandonnée à son sort. Des voisins ont averti le refuge mais ils n'arrivaient pas à les prendre. Les bénévoles ont finalement réussi à les prendre petit à petit.

 

Il a déjà été en pension en Espagne, puis en famille d’accueil en France, avant d’arriver chez son adoptante qui avait craqué pour sa petite bouille. Malgré son jeune âge, il est parti brutalement.

 

« Son départ laisse un grand vide... Aucun mot de peut exprimer mon immense peine. La seule chose qui me soulage c'est qu'il n'est pas parti seul. Il était dans mes bras et je lui parlais... Il a rejoint les étoiles et veille sur nous. Cela a été très dur pour nous et tellement brutal. »

Lire la suite 8 commentaires

A plus tard, je t’attendrai

Mon cher humain,

 

Je vois que tu pleures car c'est mon moment de partir. Ne pleure pas, s'il te plaît. Je veux t'expliquer certaines choses. Tu es triste parce que je suis parti mais je suis content de t'avoir rencontré. Combien de chiens comme moi meurent tous les jours sans rencontrer quelqu'un de spécial comme toi ?

 

Je sais que ça mon départ t’attriste, mais je devais y aller maintenant. Je veux te demander de ne pas te blâmer pour quoi que ce soit. Je t'ai entendu sangloter que tu aurais dû faire autre chose pour moi. Ne dis pas ça, tu as fait beaucoup pour moi ! Sans toi, je n'aurais rien su de la beauté que je porte en moi aujourd'hui.

 

Tu dois savoir que nous, les animaux, vivons le présent intensément et que nous sommes très sages : nous profitons de chaque petite chose chaque jour et oublions le mauvais passé rapidement. Nos vies commencent quand on connaît l'amour, le même amour que tu m'as donné, mon ange sans ailes et avec deux jambes.

 

Sache que même si tu trouves un animal gravement blessé et que tu n’as qu'un peu de temps dans ce monde, tu donnes beaucoup en l’accompagnant dans sa dernière transition. Aucun d'entre nous n'aime être seul, surtout quand on réalise qu'il est temps de partir…

 

Plus de pleurs, s'il te plaît. Je serai heureux. J'ai en mémoire le nom que tu m'as donné, la chaleur de ta maison qui est devenue la mienne. Je prends le son de ta voix qui me parle, même si je ne comprends pas toujours ce que tu me disais. Je porte dans mon coeur  toutes les caresses que tu m'as données. Tout ce que tu as fait était très précieux pour moi et je te remercie sans cesse, je ne sais pas comment te le dire, parce que je ne parle pas ta langue, mais sûrement à mes yeux tu pouvais voir ma gratitude.

 

Je vais juste te demander deux faveurs. Essuie ton visage et commence à sourire. Rappelle-toi à quel point nous avons vécu intensément ces moments, souviens-toi des singeries que j'ai faites pour te remonter le moral. Revis comme moi tout le bien qu'on a partagé. Et ne dis pas que tu ne vas pas adopter un autre animal, parce que tu as beaucoup souffert de mon départ. Sans toi, je n’aurais pas eu les beaux instants que j'ai vécus. S'il te plait, ne fais pas ça ! Il y en a beaucoup comme moi qui attendent quelqu'un comme toi. Donne-leur ce que tu m'as donné, ils en ont besoin comme j'avais besoin de toi. Ne garde pas l'amour que tu as à donner, par peur de la souffrance.

 

Suis mon conseil, chéris le bien que tu partages avec chacun d'entre nous, reconnaissant que tu sois un ange pour nous les animaux et que sans les gens comme toi notre vie serait plus dure que parfois elle n'est. Suis ta noble tâche, maintenant c'est à moi d'être ton ange. Je t’accompagne sur ton chemin et t’aide à aider les autres comme moi.

 

Je vais parler à d'autres animaux qui sont ici avec moi, je leur dirai tout ce que vous avez fait pour moi et je vais dire fièrement : « C'est ma famille ».

 

Ce soir, quand tu regarderas le ciel et que tu verras une étoile qui clignote, je veux que tu saches que c'est moi qui cligne des yeux pour te prévenir que je suis bien arrivé et te dire "merci pour l'amour que tu m'as donné". Je te dis « au revoir » maintenant, ne réponds pas « au revoir »" mais « à plus tard ».

 

Il y a un ciel spécial pour les gens comme toi, le ciel où nous allons, et la vie nous récompense en nous faisant nous y rencontrer. Je t'attendrai !

 

Auteur inconnu

 

8 commentaires

Les leçons à tirer de la fugue de Nori

Après avoir adopté Life en juillet 2017, je me suis décidé pour une seconde adoption, celle de Nori en juillet 2018. Les deux font la paire en bien des points. Ils sont tous deux sociables, doux et tranquilles. Mais ils sont aussi tous deux des galgos craintifs avec des tendances fugueuses.

 

Toutefois, leurs craintes s'expriment différemment. Life est très sensible aux sons et aux bruits. Je lui parle de ce fait en Espagnol, ce qui a, me semble-t-il, facilité nos premiers contacts. Il semble aussi apprécier la musique. Mais il peut aussi se bloquer, reculer, bondir à tout bruit de portes ou de portières qui claquent, ou à tout éclat de voix masculine. Nori est moins auditive quant à elle. Ses craintes le sont moins également. Les bruits de la ville, par exemple, ne lui posent aucun souci. Cependant la grande peur de Nori est d'être confinée. Le fait qu'elle soit devenue borgne, et que son champ visuel soit donc restreint, a sûrement partie liée. En situation de confinement, Nori a tendance à ficher ses griffes dans le sol, à s'arc-bouter de toutes ses forces, ou encore à se plaquer à terre pour ne plus avancer. Nori déteste donc les vestibules un peu exigus, les escaliers, les attroupements de personnes dans la rue et… le coffre de ma voiture.

 

Avec nos galgos, il faut donc à mon avis déterminer rapidement les contextes anxiogènes qui leur sont propres (bruits, visuels, etc.) Ainsi n'avais-je pas perçu dans les premiers temps que le confinement était à ce point une source d'angoisse pour Nori. Si j'ai donc dû insister pour que Nori monte dans le coffre de ma voiture lors de notre troisième sortie, en lieu et place de la banquette arrière utilisée lors de nos deux premières promenades – à chaque fois un peu à l'extérieur de la ville, en lisière de forêt –, l'expérience du coffre a sûrement été angoissante pour Nori. Aussi, sûrement par peur, s'est-elle faufilée hors du coffre en un rien de temps, à peine l'avais-je entr'ouvert … Et j'ai aussitôt regretté de ne pas l'avoir attachée dans le coffre, bien sûr !

 

J'ai également aussitôt compris que le fait d'être accompagné de plusieurs personnes pour cette troisième promenade était prématuré. (J'étais seul avec Life, Nori et mon whippet Chester pour les deux premières.) Mais, là, il y avait effectivement tout un attroupement de personnes dans ma voiture ... puis autour d'elle. Certes, la bonne volonté des uns et des autres s'est exprimée immédiatement. Les joggers qui passaient par-là voulaient me venir en aide … Mais l'ironie est que trop de monde se mobilisait pour une Nori à tendance agoraphobe. Et la belle galga s'est enfoncée … dans la forêt ! Elle y est restée trois jours et trois nuits.

 

Lire la suite 8 commentaires

Sac "totebag" créé en souvenir de Tobala et pour tous les martyrs d'Espagne

"Un jour, j'ai lu un article qui traitait de la chimie des sentiments de nos amis à 4 pattes.

Il y était écrit que, d'un point de vue cérébral, la relation que les chiens entretiennent avec leur maître s'apparente à une sorte de coup de foudre permanent.

Je ne pourrais pas mieux décrire ce que m'inspirait le regard de Tobala chaque fois qu'il se posait sur nous.

Elle pouvait passer des heures entières à nous regarder. Et lorsque nos regards se croisaient, elle clignait des yeux avec tant de contentement et de joie qu'elle nous faisait littéralement fondre d'amour en retour ma compagne et moi. 

Après 3 années à souffrir la folie des hommes, c'est tout ce que notre chienne s'autorisait à demander : de l'amour et de la tendresse. Et elle n'était jamais avare quand il s'agissait d'en donner en retour.

Tobala donnait sans compter, partout, tout le temps, toujours.

Quel déchirement ce fut lorsqu'un matin, son petit coeur trop plein d'amour cessa de battre.

 

Afin d'honorer sa mémoire, son martyr et venir en aide aux milliers de chiens qui, comme elles, ont connu l'enfer espagnol, j'ai souhaité réaliser ce totebag et le vendre à toute personne désireuse d'apporter sa contribution  à ce combat qui m'est cher ! Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de galgos perdent la vie dans des conditions d'une cruauté épouvantable ! 

 

C'est pourquoi j'ai souhaité que l'intégralité des bénéfices de la vente de ces sacs soit versée à l'association Galgos France qui a sauvé Tobala d'une mort certaine il y a 8 ans. 

Lire la suite 12 commentaires

Ils sont arrivés ce matin en France !

6 commentaires

Un MS, quézako ? C'est un Membre Sympathisant de Galgos France

Le statut de Membre Sympathisant a été créé pour regrouper toutes les bonnes volontés prêtes à apporter leur soutien à la cause que défend Galgos France, c'est à dire faire connaître la situation des lévriers et podencos martyrs d’Espagne, participer à leur sauvetage ainsi qu'à celui de leurs compagnons d’infortune.

 

Nos Membres Sympathisants sont les "ambassadrices" et porte-paroles de notre association au niveau local (et oui pour le moment il n'y a que des femmes !). Elles se tiennent prêtes à nous apporter leur soutien et à faire connaître les chiens à l’adoption dans leur région respective, par le biais des petites annonces, via les sites de diffusion, les réseaux sociaux, l'affichage chez les vétérinaires, dans les commerces, sur les tableaux dans les entreprises, etc.

 

Elles apportent leur aide au délégué de leur département lors des événements organisés (collectes de croquettes, vide-grenier, brocantes, marches, manifestations en partenariat avec d'autres associations, etc.) et aussi, malheureusement, pour les recherches de chiens en fugue… Elles peuvent aussi être sollicitées pour des pré-visites et des co-voiturages afin d'acheminer les toutous adoptés au plus près de leurs adoptants.

 

C’est un poste important qui demande un engagement sincère.

Vous avez un peu de temps ?

Vous voulez venir nous rejoindre ?

Messieurs, vous êtes également les bienvenus !!!

 

Allez, nous vous attendons, venez pousser la porte de Galgos France. Déposez un dossier, nous serons ravis de vous accueillir. C'est tout simple, remplissez le formulaire ICI

 

Nous en profitons pour remercier les MS qui sont à nos côtés actuellement ; merci de répondre présentes à chaque demande. Vous êtes un maillon de notre belle chaîne de solidarité.

 

Voici quelques témoignages de MS nous donnant au quotidien un coup de main :

 

Patricia

"Je suis MS par amour des animaux et du fait que j'ai adopté par l'intermédiaire de Galgos France. J'ai été touchée par le dévouement de tous les bénévoles, qu'ils soient en Espagne ou en France. Je souhaitais aider Galgos France et faire connaître son fabuleux travail, sa patience et son amour. Je suis tombée amoureuse des podencos en vivant à côté de Jordi. Je voudrais que les personnes arrêtent d'acheter en animalerie afin d'adopter."

 

Jacqueline

Je désire être MS pour m'intégrer dans cette grande famille des galgos et partager le lien fraternel avec d'autres. Me sentir utile à mon niveau pour le sauvetage de ces petits martyrs. Dès que j'ai appris leur sort, il y a quatre ans, j'ai été bouleversée... La race ensuite : j'ai eu, toute jeune, des whippets et j'ai depuis toujours une vraie passion pour cette race, whippets, galgos... Et gamine, j'avais plein de photos de ces chiens dans ma chambre.

 

Frédérique

Pour moi, être MS, c'est avant tout défendre la cause animale, et tout particulièrement celle des galgos. Tout a commencé quand j'ai adopté Silver il y a dix ans via Galgos France. J'ai pu faire des covoiturages pour amener des loulous à leurs nouveaux maîtres qui ont les mêmes valeurs que nous. Après, participer en partageant les annonces pour les faire adopter est à ce jour ce que je peux faire de mieux pour aider l'association et les loulous à être adoptés. Dès que je pourrai être plus investie, je le ferai.

 

Catherine

Voilà pourquoi je suis MS chez Galgos France : la première raison est strictement personnelle, je ne travaille plus pour des raisons de santé et je voue un amour sans limite aux chiens et je ne supporte pas la cruauté des hommes envers ces loulous qui ne demandent que de l'amour et de l'attention donc je cherchais un moyen d'aider une association dans sa démarche de bienfaisance. Pourquoi Galgos France ? Tout simplement parce que dès le premier contact par téléphone, j'ai senti par l'intermédiaire de celle qui allait devenir ma référente aux diffusions que cette association transpirait l'envie de venir en aide aux pauvres chiens martyrs et que c'était comme un besoin vital de leur porter secours. Alors moi aussi j'ai envie de participer, de soutenir et d'aider comme je peux l'association Galgos France qui fait un travail merveilleux.

 

Nathalie

Je suis devenue MS car je souhaitais contribuer à la vie de l'association et faire quelque chose de concret pour les loulous qui attendent une famille. Je ne me voyais pas pour autant devenir déléguée car je ne me sentais pas assez disponible pour m'engager dans cette responsabilité. J'ai rejoint l'équipe des diffusions et cette aventure est passionnante car elle me permet notamment de mieux connaître les chiens à l'adoption et de suivre leur devenir, de vivre des émotions fortes à chaque fois qu'un contact se profile à l'horizon, de contribuer à un

niveau compatible avec mes disponibilités et de sortir d'une forme d'impuissance très douloureuse de voir toutes ces belles âmes qui attendent un foyer.

 

0 commentaires

Voyage des 10 et 11 août 2018 : nos heureux élus

Départ le 9 août de Mazarin avec Delphine, bénévole de l'association Ayuda, Joseph et Anny. Pour une arrivée le samedi 11 à 8 h à l'endroit habituel. Pour tous ceux qui nous suivent et viennent à Mazarin, merci de bien noter ce jour d'arrivée exceptionnel. 

 

NETY (adoptée en Gironde) 

Son histoire : Nety a été sauvée d'une vie semi-sauvage. Elle n'avait jamais vu une voiture, elle n'avait jamais reçu de caresse... c'était en 2013. Aujourd'hui, son histoire est celle de la plus gentille et la plus jolie croisée du refuge, mais qui n'intéressait personne... jusqu'à ce jour ! 

 

SIRA (adoptée en Haute-Garonne)
Son histoire : Sira est une petite chienne de plus qui vivait tant bien que mal dans une zone rurale où sa mère fait une portée à chacune de ses chaleurs. Autant dire qu'elle a eu beaucoup de chance d'être sauvée de la rue... et de bientôt connaître une vie de famille !

 

ATIKA (adoptée dans l'Essonne)
Son histoire
 : Abandonnée par son galguero. C’est la triste réalité en Espagne, les chiens de chasse sont utilisés puis jetés… Podencos, Galgos, Pointers, Epagneuls bretons… Quand est-ce que tout ceci finira ? 

 

LIGERA (adoptée en Loire-Atlantique)

Son histoire : Un chasseur s'est débarrassé de Ligera. Une personne s'en est alors occupé le temps de trouver de l'aide pour elle. Elle est restée sur la liste d'attente avant de pouvoir être accueillie à Cuencanimal, car elle n'était pas « en danger de mort ».  

 

ZELDA (adoptée en Haute-Garonne) 

Son histoire : Zelda... Aaah ! Zelda... C'était le « chien fantôme » qui errait pendant des semaines en limite d'un village. Certains la nourrissaient, d'autres lui faisaient des misères. Son instinct de survie l'a poussée à s'éloigner et à se cacher encore plus. Ça a été un sauvetage très compliqué, avec des techniques spécialisées. Nous avons maintes fois perdu espoir. Zelda est née en juillet 2016 et vit à Cuencanimal depuis avril dernier.  

 

PORTOS (adopté dans le Vaucluse) 

Son histoire : Portos est un rescapé de la rue, tout comme ses compagnons d’infortune, « les 3 mousquetaires », ainsi surnommés par les habitants du village où ils ont passé des années d’errance.  Portos est né en février 2013 et a passé un an et demi au refuge de Cuencanimal. C'est le dernier des mousquetaires à trouver sa famille !

 

JUNCO (adopté en Haute-Vienne) 

Son histoire : Junco traînait dans une zone marécageuse près de la plage. Nous avons nourri Junco dans la zone, pris des photos et diffusé pour pouvoir le sortir de là. Malheureusement, la perrera a été plus rapide que nous et l'a embarqué et cela nous a pris plusieurs semaines pour le récupérer. Il est né en mai 2017 et vit en famille d'accueil en Espagne (Adaana) depuis juin dernier.

 

HERBA (adoptée dans le Lot-et-Garonne) 

Son histoire : Herba est apparue dans les environs de la maison de sa famille d'accueil.  Régulièrement, la famille d'accueil sauve des chiens perdus ou abandonnés à la fin de la saison de chasse. Herba est née en avril 2017 et vit en famille d'accueil en Espagne (Adaana) depuis avril dernier.  

 

ISIS (adoptée en Haute-Marne) 

Son histoire : Isis est arrivée en même temps que sa fille (Chufa) car son ancien maître avait un problème de santé, et la famille disait ne pas pouvoir les prendre en charge. Isis est née en mai 2015 et se trouve au refuge de Cuencanimal depuis mai 2018. 

 

BONY (adoptée en Haute-Savoie) 

Son histoire : Bony a été sauvée dans la rue alors qu'elle était encore chiot. Des personnes cherchaient à la donner. Une bénévole l'a récupérée et elle est en famille d'accueil chez elle en Espagne (Adaana), depuis mai dernier. Elle est née en novembre 2017. 

 

TURMA (adoptée dans le Morbilhan) 

Son histoire : Turma est apparue à l'arrière de l'hôpital d'une petite ville. Des gens lui donnaient à manger mais elle était peureuse et terrorisée. Turma est née en février 2017 et se trouve en famille d'accueil en Espagne (Adaana) depuis avril dernier.

 

DIANA (adoptée à Paris) 

Son histoire : Abandonnée par son propriétaire. Nous sommes toujours surpris quand nous recueillons des galgos aussi âgés, appartenant à des chasseurs. Nous espérons seulement que Diana n'a pas été trop exploitée comme bonne reproductrice. Elle est née en mai 2010 et vit au refuge de Cuencanimal depuis avril dernier. 

 

EBENO (adopté dans le Val-d'Oise) 

Son histoire : Ebeno a été abandonné par son galguero qui ne voulait plus de chiens. Il est né en mai 2017 et au refuge de Cuencanimal depuis décembre 2017.

 

JOY (adopté dans le Var) 

Son histoire : On nous a signalé Joy en mars. Et nous n'avons pas pu nous occuper du cas de Joy avant septembre. Sans aucun espoir, nous avons enfin pu prendre son signalement en compte, et nous avons dû battre la campagne pour retrouver ce croisé chien courant qui avait été aperçu en mars..! Joy est né en septembre 2012 et vit au refuge de Cuencanimal depuis septembre 2016. 

 

SASHA (en famille d'accueil dans la Loire) 

Son histoire : Quand on nous a signalé le cas de Sasha, nous étions très inquiètes car les personnes qui l’ont trouvée au milieu d’un champ pensaient qu’elle avait une fracture aux pattes… Heureusement, il n’en était rien, mais il n’empêche que c’est bien triste de la voir physiquement si abîmée. Il lui manque des doigts, ses mamelles nous indiquent qu’elle a eu plusieurs portées.  Sasha est née en décembre 2013 et se trouve au refuge de Cuencanimal depuis décembre 2017. 

 

MARVEL (adopté dans le Rhône)

Son histoire : Marvel traînait là depuis plusieurs mois, mais on ne lui donnait rien à manger. Attrapé avec une cage-trappe. Marvel est né en octobre 2013 et vit à Cuencanimal depuis septembre 2016. 

 

FAGUS (adopté dans l'Yonne)

Son histoireOn l'a trouvé, abandonné dans un village où le galgo est utilisé pour la chasse. Il était terrorisé et sur ses gardes. De gentilles personnes nous ont prévenues et se sont formidablement investies dans son sauvetage. 

 

AMAPOLA (adoptée à Paris)

Son histoireAmapolas errait seule depuis un certain temps sans se laisser attraper, jusqu'à ce que, épuisée, elle se couche dans un champs de coquelicots (= amapolas, en espagnol... d'où son nom). Là, sans aucune résistance, elle a permis à une personne de mettre fin à cet état d'abandon et d'insécurité dans lequel elle vivait depuis plusieurs semaines. 

 

NANDINA (adoptée dans le Morbilhan)

Son histoire : Son maître est décédé et la famille s'est désintéressée de Nandina. Ce sont des voisins qui la nourrissaient chaque jour. Au refuge de Cuencanimal depuis juin dernier et née en juin 2014. Nandina vivra avec Maks, son fils.

 

MAKS (adopté dans le Morbilhan)

Leur maître est décédé et la famille s'est désintéressée de Maks. Il est né en janvier 2017 et vit au refuge depuis juin dernier. Il vivra avec Nandina, sa maman. 

Lire la suite 7 commentaires

Hommage à Ricou par son adoptante

Cannelle tu étais, crème tu es devenu 

Mignon gentil tendre doux mon petit coeur 

Notre rencontre était imprévue

Un jour de novembre elle eut lieu.

Tu es venu de si loin dans ce camion avec tes peurs

Et tu as posé tes valises, tes bottes de sept lieues

Il a fallu des mois, des années, pour te débrider

 

Une petite rousse flamboyante l'a réalisé

Tu es devenu alors un petit chien extraordinaire

Tu m'as montré ta fabuleuse personnalité

Nous avons vécu à ton rythme, tu donnais le départ de la journée

Et avec toi, même le quotidien n'était pas ordinaire.

Au fil des jours, des mois, des années, tu m'as beaucoup appris

Ne jamais renoncer car tout problème à une solution.

Il faut juste chercher, trouver et passer à la suite

Dans cette maison tu régnais en maitre

Tu en as accueilli des loulous, toujours avec bienveillance

Un après-midi est arrivé une vieille connaissance

Lui t'a rappelé qu'autorité ne veut pas dire possession

Un jour d'été il a dû partir ce n'était pas une fuite

C'était un départ pour ailleurs afin de connaitre

Peu après nous avons pris le sentier chaotique de ta maladie 

Chaque jour devenant des semaines, des mois

Un pépé carabine est arrivé en fin d'année

Tu l'as recadré d'un petit son manu militari

Un automne, un hiver et un printemps sont passés 

L'été avec sa chaleur étouffante a débarqué, t'épuisant

Jusqu'à ce jour de juillet où je t'ai porté

Je ne te ferai pas l'insulte de croire que tu ignorais où je t'emmenais

Tu savais car tu étais trop intelligent

Tu étais au bout de ton chemin de vie et je devais te laisser partir 

Je suis restée près de toi te cajolant, t'embrassant .

En partant il  tombait des cordes, il pleuvait des larmes, je marchais

Je suis rentrée  trempée sans toi, déboussolée, désorientée, assommée

On se prépare des mois mais on n'est jamais prêt, à quoi bon se mentir

Plus tard quand je t'ai ramené dans cette petite boite toute légère  

Je sentais la douceur de tes poils filer entre mes doigts

Tes yeux effrontés et coquins me regardant te ramener

Veille sur nous avec ton très vieil ami Choupinou, notre petit pépère

Mon très cher Ricou, tu as été et tu restes à jamais un astre pour moi

Je ne te dis pas adieu mais Hasta siempre comandante Ricitos 

10 commentaires

Rappel : Appel à photos : "Les vacances de nos loulous"

Les vacances d’été approchent ! Que vous restiez à la maison ou que vous partiez loin de chez vous, vos fidèles compagnons seront sûrement près de vous. Une occasion d'immortaliser les joyeux moments qu'ils vivront pendant cette période estivale !

 

Comme chaque été, nous lançons un appel à photographies : "Les vacances de nos loulous". Alors, si vous avez de jolies photos de vos chiens adoptés chez Galgos France, n'hésitez pas à nous les faire parvenir. Galgos, podencos ou croisés, petits ou grands, à la mer, à la montagne ou à la maison, tous les clichés sont les bienvenus.

 

Au retour des vacances (vers la mi-septembre), l'ensemble des photos reçues sera publié sur notre blog sous forme d'un petit diaporama.

 

Et ce n’est pas tout, la plus jolie photo sera récompensée par collier pour chien à choisir parmi ceux que nous avons en stock.

 

Pour participer, c'est facile :

  • choisissez la plus belle photo de votre toutou (une seule photo par chien),
  • photo cadrée en largeur uniquement (et pas en hauteur comme avec un portable) en format paysage,
  • veillez à ce que le cadre de la photographie soit agréable (ex. : éviter les poubelles du camping en arrière-plan !) et que la photo ne soit pas floue,
  • vérifiez que le format de l'image soit bien JPEG,
  • indiquez dans l'objet de votre message : "- Nom de votre chien - en vacances",
  • envoyez votre photo à muriel@galgosfrance.info avant le 7 septembre, par mail uniquement.

Attention, les photographies de trop mauvaise qualité ou compressées ne pourront pas être utilisées (taille minimum acceptée : 1,5 Mo).

 

Bonnes vacances !

 

Lire la suite 0 commentaires

2ème Fête des animaux à Hayange (57 Moselle) le 19 août

 

Galgos France va participer à la seconde fête des animaux, "Un cœur comme le tien", qui se tiendra le 19 août prochain de 10h à 19h à Hayange, au parc de l'Orangerie, en Moselle (57).

 

Cet événement est organisé autour du bien-être de toutes les espèces d'animaux (chiens, chats, N.A.C., chevaux, animaux de la ferme, etc.) autour de stands de prévention, artisans, associations et professionnels.

 

Nous espérons vous voir nombreux au stand tenu par Evelyne et Anaïs et où vous trouverez de nombreuses surprises qui vous raviront les yeux…

 

2 commentaires

Tous nouveaux, tous beaux, sur la boutique Galgos France !

Des nouveaux colliers viennent d'arriver sur la boutique Galgos France, ils sont magnifiques !

 

Ils ont une largeur de 5 cm et leur prix est de 30 €.

 

De quoi faire jaser tous les loulous du quartier en promenant le vôtre !

 

Dépêchez-vous, il n'en reste que sept.

 

Pour les commander, c'est ICI.

 

1 commentaires

Perdigon, un amour de loulou à adopter et pourtant sept ans de refuge

Bonjour,

 

Moi je suis Perdigon et mon principal trait de caractère c'est que je suis JOUEUR. Et oui, même après 10 printemps, je suis resté un gamin dans ma tête et je suis infatigable pour rattraper un ballon, un bâton, une pigne de pin, enfin n'importe quoi pourvu qu'on me lance quelque chose. C'est un grand bonheur pour moi en plus des caresses et des câlins que je sais solliciter comme personne !!

 

Du coup, j'ai d'énormes affinités avec les enfants que je sais mettre instantanément dans ma poche. Je noue très vite des relations complices avec les jeunots et les ados car tout chez moi est rassurant, de ma bouille à mon comportement en passant par ma taille.

 

Et pourtant, cela fait sept ans que j'attends qu'une famille m'ouvre les bras…

 

Oh, dans le refuge je suis bien. Ils ont été formidables avec moi. Ils m'ont sorti d'un cachot où mon premier maître m'avait pratiquement laissé mourir de faim parce que je n'étais pas bon à la chasse. Ils m'ont sauvé et redonné ma dignité. Ici, je suis copain avec tout le monde, je ne cherche jamais les ennuis. D'ailleurs, j'aime spontanément tout le monde à deux ou à quatre pattes, connus ou inconnus.

 

Je marche bien en laisse et j'adore ça. Dès que je vois une laisse, mes yeux s'illuminent. J'aime tellement me promener ! Je suis très calme en voiture.

 

Ici, j'ai vécu longtemps avec ma fiancée, China, qui a passé près de six ans à mes côtés avant de partir il y a un an pour vivre dans le sud-ouest de la France où elle fait le bonheur de ses adoptants. Je sais que leurs pensées vont souvent vers moi et qu'ils espèrent de tout cœur que la roue de la vie va enfin tourner pour moi et que nous aurons la chance de nous revoir mais sur le sol français cette fois.

 

Et vous, vous n’auriez pas une petite place chez vous ?

 

Pour en savoir plus pour moi, c'est ICI.

 

Lire la suite 3 commentaires

Ils nous ont quittés

Sept petits amours sont partis rejoindre tous nos chers disparus. Nous sommes de tout cœur avec les adoptants dans leur immense peine.

Akuma

Lire la suite 7 commentaires

Nori est retrouvée saine et sauve !

En ce jeudi 19 juillet au soir, les délégués couche-tard de Galgos France ont reçu un sms inespéré à 23h45 : "Nori a été retrouvée saine et sauve. Elle a été déposée à la clinique vétérinaire des Bruyères". Cette clinique avait été la première informée de la fugue ! 

 

Très vite, nous apprenons quelques détails : une dame l'a capturée sur la route à quatre voies de Saint-Etienne-du-Rouvray (qui se trouve à l'extrémité du parc où elle s'est sauvée) vers 23h15 !  Nous saurons ensuite que cette dame a mis 45 min à parvenir à l'attraper. Seul un monsieur s'est arrêté pour lui prêter main forte après un long moment où elle a été seule.  Elle s'est blessée au bras au passage et à l'heure qu'il est, sans avoir plus de détails, il ne fait aucun doute que cette dame a été héroïque !

 

Quelques heures avant, nous parlions de cage-trappe, persuadés que Nori ne se laisserait pas capturer facilement par les inconnus qu'elle craint tant. Autant vous dire que cette nuit, les couche-tard de Galgos France auront beaucoup mieux dormi que les couche-tôt ! 

 

A présent, Nori se repose de ces trois jours de cavale. 

17 commentaires

Soutenez le combat de Galgos France en prenant votre adhésion !

Galgos France est une association fondée par des personnes "tombées en amour" des galgos, podencos et autres martyrs d'Espagne. Les personnes ont changé mais leur combat demeure : permettre à ces chiens de trouver enfin un foyer aimant en France, mais aussi en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

 

Sans adhérents, pas d'association !

C'est l'engagement de ses membres, de ses adhérents, qui permet à Galgos France de poursuivre son action de soutien à nos refuges espagnols partenaires et de permettre l'adoption sur notre territoire des malheureux qui y attendent une famille.

 

Ce sont vos adhésions qui permettent de faire la différence !

C'est grâce à votre générosité que nous avons pu remonter d'Espagne des chiens en besoin de traitement comme Taram ou Nori et que nous pouvons prendre soin de Zampo, Uva, Becky et d'autres chiens en familles d'accueil depuis longtemps. Ce sont aussi vos adhésions qui nous permettent de faire connaître au plus grand nombre le martyr des galgos et des chiens espagnols en général.

 

Voilà ce à quoi vous contribuez en prenant votre adhésion à Galgos France.

 

Pour cela, il existe plusieurs formules :

- adhésion de soutien : 30 € par an (ou 2,50 € par mois par paypal),

- adhésion de soutien actif : 60 € par an (ou 5 € par mois par paypal),

- adhésion bienfaiteur : 120 € par an (ou 10 € par mois par paypal).

 

Un cadeau est offert à tous les adhérents.

 

Formulaire d'adhésion ICI.

 

Nous vous appelons à nous aider à continuer notre action.

Galgos France n'existe que grâce à ses membres, grâce à vous !

 

Merci.

 

0 commentaires

Nori perdue en Seine Maritime (76)

1 commentaires

Message de Cuencanimal : Lotus nous a quittés

Lire la suite 12 commentaires