Ils ont trouvé une famille !


DORA et CHIQUI (adoptées en Charente)

 

Son histoire : Dora a bientôt 10 ans et Chiqui bientôt 7.  Leur galguero les a abandonnées au refuge ensemble. Le jour de leur arrivée, il suffit de regarder leur tête sur les photos... Cela faisait 4 ans qu'elles n'étaient pas sorties de l'enclos où elles vivaient, ni pour aller à la ville ou à la campagne. Hé bien ce jour-là, elles étaient apeurées, elles ne comprenaient pas comment celui qui les avait nourries pendant toutes ces années pouvait les laisser là et repartir comme ça. Elles ont chassé toute leur vie, mais tout cela fait, à présent, partie du passé !


MARIANA (adoptée dans le Nord)

 

Son histoire : Mariana est apparue dans un village, complètement perdue et désorientée. Elle était terrorisée et il a été difficile de l'attraper. Elle a fini par se calmer. C'est un miracle qu'elle ait pu survivre car elle est sourde. Elle n'entend rien du tout, et la rue déborde de dangers. 

Nous pensons qu'elle est issue d'un élevage clandestin. Nous l'avons sortie de là rapidement. Elle est actuellement en famille d'accueil. 


YAIKA (adoptée en Haute-Garonne)

 

Son histoire : On a connu Yaika au centre ville de Cuenca. A moins de ne pas avoir de cœur, c'était impossible de ne pas la remarquer, attachée très court et obligée de passer des heures et des heures à mendier pour son propriétaire. Nous connaissons cette personne depuis longtemps, nous avons « récupéré » un certain nombre de ses chiens. Il les utilise toujours à des fins funestes. Les pouvoirs publics ne font rien, les gens sont attendris et lui donnent de l'argent, lui offrent des colliers qu'il accepte et le lendemain, il revient avec une vieille corde toute abîmée. On nous a raconté qu'il les droguait ou les blessait pour apitoyer encore plus les gens... 

La seule explication serait qu'il est malade mental, mais Yaika ne peut pas comprendre ça. A présent elle est en sécurité, mais on a hâte qu'elle quitte le refuge, car c'est risqué pour elle ici. 


LUNA (adopté en Charente)


BAKUN (adopté en Seine et Marne))

 

Son histoire : C'est un coup de pot que nous ayons appris l'existence de ce pauvre animal. Un galguero voulait se débarrasser de 2 galgas, et en chemin, nous avons ramassé ce pauvre chien qui déambulait depuis longtemps aux alentours de sa ferme. 

Quand il est arrivé au refuge, sous un enchevêtrement de rastas et de nœuds, se cachait le squelette d'un chien totalement dénutri, sans aucune rancœur envers l'être humain, celui-là même qui un jour l'a chassé de sa vie... Ce sont vraiment des êtres d'une grande noblesse..! 


TINA (adoptée dans le Cher)


ORENA (adoptée dans le Haut-Rhin) 

Son histoire : Depuis que Orena est arrivée sur Terre en 2011, elle a passé toute sa vie au refuge, à part quelques mois où elle avait été adoptée. Sa famille n'avait que des éloges à son sujet, mais l'autre chienne de la maison, très dominante, ne supportait pas Orena qui préférait s'isoler dans le jardin plutôt que de répondre aux provocations de l'autre chienne. Elle finissait par en avoir peur. C'est à regrets que la famille a dû se séparer de Orena afin qu'elle trouve le bonheur dans une autre famille. Ainsi fut la courte aventure de Orena dans un vrai foyer.  


QAMAR (adoptée en Haute-Saône) 

Son histoire : Pauvre Qamar, victime de l'abandon. On savait que cela faisait des semaines qu'elle errait dans la zone où elle est apparue. Nous avons dû la capturer avec des techniques spécialisées... et elle avait une puce électronique..! Surprise..! Mais quand nous avons tenté de localiser son propriétaire, cela n'a pas été facile... Nous avons dû faire intervenir les autorités qui ont forcé le propriétaire à nous contacter.  

Il ne savait même pas de quel chien nous voulions parler... C'était très étrange. Heureusement que finalement, il a décidé que Qamar était bien soignée au refuge et il a accepté de nous la céder.


BURANO (adopté en Haute-Saône) 

Son histoire : Son galguero nous l’a amené car il lui était devenu inutile à cause de cette lésion très coûteuse à soigner, et sans garantie de pouvoir lui servir encore pour la chasse après l’opération.


PASTORA (adoptée dans le Finistère) 

Son histoire : Quand on nous a signalé Pastora, on savait qu'il fallait intervenir en urgence ; le galguero nous avait donné 2 jours pour le débarrasser de ses 5 galgos. Quelle chance incroyable d'avoir pu venir en aide à ces êtres innocents qui ont eu le malheur d'être nés galgos. 


LOBIA (adoptée en Moselle)

Son histoire : Lobia vivait chez une personne souffrant du syndrome de Diogène qui ne la sortait jamais dans la rue. Lobia était dans un sale état, couverte de puces. Elle est de plus en plus sourde, sûrement à cause de son âge (12 ans), mais elle est restée malgré tout joyeuse, câline et propre.


FENIX (adopté dans le Tarn et Garonne)

Son histoire : Fenix a été capturée par une association spécialisée dans la capture des cas extrêmes. Cela faisait très longtemps qu’il errait seul, très méfiant et apeuré. Par le passé, Fenix s’était déjà échappé de chez son ancien propriétaire. Cette association n’a pas capturé Fenix pour le libérer de son propriétaire, mais elle a plutôt négocié auprès de lui pour qu’il le cède à un refuge en échange de sa capture. C’est ainsi que Fenix est arrivé à Cuencanimal... et il n’a jamais essayé de s’en échapper, comme c’est étrange…


IZADI (adoptée dans les Alpes-Maritimes) 

Son histoire : Izadi a été capturée par nos amis de SOS RESCUE, qui sont spécialisés dans la capture de galgos, podencos et autres (voir lien Facebook plus bas). Elle rôdait dans une zone dangereuse et elle boitait... On nous a demandé de l'aide et maintenant, elle attend à Cuencanimal de pouvoir vivre sa nouvelle vie. 


LEHA (adoptée dans le Jura) 

Son histoire : Sauvetage de la maman (Vada) et ses petites (Dimna et Leha), les 3 mini dans un village, n'appartenant à personne, avec des gens qui les nourrissent, et des gens qui leur veulent et leur font du mal... Pur instinct de survie. Nous avons dû capturer les 3 avec des techniques spéciales pour ne pas prendre de risques. Enfin, elles sont en sécurité. Dorénavant, il faudra panser les blessures à l'âme et au cœur...  


CURCUMA (adoptée dans le Bas-Rhin) 

Son histoire : Curcuma se trouvait aussi à la perrera. Quand elle y est arrivée, elle était jolie et pleine de vitalité. Très peu de temps après, un couple a voulu l'adopter, mais quand nous sommes allées la chercher à la perrera, elle était dans un sale état. Sa peau était abîmée et ses yeux éteints.

Quand nous avons appris à ses futurs adoptants que Curcuma avait la gale, ils n'en ont plus voulu. Elle est donc en famille d'accueil. Nous l'avons soignée et maintenant, elle est parfaite et complètement guérie.


SELDA (adoptée en Moselle)

Son histoire : Coucou, moi c’est Selda…! 

Mon histoire était très étroitement liée à celle de ma sœur Chista (adoptée en Espagne). Pendant toutes ces années, on nous a utilisées toutes les 2 pour les courses de lévriers. Nous ne savons pas à quoi ressemble un vrai foyer, aussi, quand nous sommes arrivées au refuge d’ADPCA, même les caresses nous surprenaient. Nous n’avions jusqu’alors jamais connu l’affection ou la moindre friandise.  je garde mes yeux à demi-fermés, découvrant quelque chose que je n’avais jamais ressenti auparavant. 


LAGUN (adopté dans les Deux-Sèvres) 

Son histoire : «Seul, perdu, abandonné ».... voilà comment on nous a signalé le cas de Lagun ; un chien en constante recherche d'affection, mais rejeté de tous. Il est pourtant à croquer ; comment certaines personnes peuvent passer à côté de lui et le repousser ? 


NESKA (adoptée en Vendée)

Son histoire : Neska est sourde de naissance et elle a été maltraitée par son ancienne maîtresse qui la battait à coups de pieds et la nourrissait très peu. Elle ne la promenait jamais et elle disait que Neska était destructrice à la maison.


SID (adopté dans les Landes) 

Son histoire : Sid a été sauvé presque par hasard. Nous avions reçu le signalement d'une femelle Setter Anglais, abandonnée dans une petite ville proche de la nôtre et prête à mettre bas .

Le jour où nous avons installé la cage-trappe en urgence à cause de la mise bas imminente de la chienne, c'est lui qui s'est fait prendre tranquillement dans la cage.