Galgos et podencos (mâles)

Cliquez sur les photos !

 

L'un de nos chiens vous intéresse ? Vous souhaitez l'adopter ? Utilisez ce formulaire 

Les frais d'adoption pour l'un de nos galgos ou podencos, hors "adoption spéciale" sont de 250 €. 

Plus d'informations ICI

 

Nous attirons votre attention sur le fait que d'autres dossiers sont peut être en cours pour le chien que vous avez choisi et que rien ne garantit que ce dernier ne soit pas réservé avant que votre propre dossier ne soit traité. Merci de votre compréhension. 


TOGO (adoption 250 €)

 

Age : 15/05/2014

Santé : vacciné, stérilisation en attente, négatif leishmaniose et ehrlichia au 10/05/2018

Taille et poids : 72 cm au garrot, 70 cm de long, 30 kg

Refuge : Cuencanimal depuis avril 2018

Son histoire : Nous ignorons d'où est sorti Togo.. ou peut-être que si... Il fait partie des chiens « perdus » à la chasse ? Perdu sans puce électronique, bien sûr, et sans personne qui demande s'il a été vu quelque part, ni rien... 

Togo est un survivant de plus, un de ceux qui apparaissent et disparaissent dans un village où il y a des gens qui s'en occuperont, des gens qui voudront l'aider, mais aussi des gens qui lui souhaiteront et fomenteront le pire. Parfois, nous préférons quand les gens sont indifférents... Togo a dû être capturé par des moyens spécialisés. Il était stressé, en état de choc, en état d'alerte et de survie. 

 

Caractère et comportement : Nous aimons beaucoup voir que nos protégés évoluent positivement. Togo était méfiant et sceptique à son arrivée. Il a eu besoin d'un peu de temps pour s'adapter au refuge, mais aujourd'hui, plus rien de tout ça. A présent, il est gentil, tendre et affectueux, c'est un amour..!

Togo, c'est l'élégance à l'état pur. Sa grande taille attire le regard et ses mouvements gracieux nous émerveillent. Tous ceux qui le connaissent se sentent privilégiés ; c'est un galgo d'une grande noblesse.

Il marche très bien en laisse, il profite bien de ses promenades, et nous aussi..

Pour l'instant, il n'a pas été en contact avec beaucoup de congénères. Par expérience, nous savons que plus on est prudent dans cette étape, plus la situation évolue favorablement. Nous pensons que Togo sera très sociable envers ses congénères car il a une très bonne attitude dans l'enclos de détente, et par le passé, lors de son abandon, s'il n'avait pas été sociable envers eux, il aurait mal terminé.

Il commence à tisser des liens avec les personnes, surtout avec celles qui s'occupent de lui ; c'est normal, c'est avec elles qu'il passe le plus de temps. Il les « harcèle » pour des caresses et des papouilles. 

 

Aujourd'hui, Togo a repris confiance en l'être humain et il recherche timidement une de ces familles si gentilles dont nous lui avons dit qu'elles viennent parfois adopter au refuge. Il pourra alors savourer une nouvelle et fabuleuse étape de sa vie.

 

21/05/2018


HANTER (adoption senior 150 €)

 

Age : 02/03/2009

Santé : vacciné, stérilisé négatif leishmaniose et ehrlichia au 20/04/2018

Taille et poids : 68 cm au garrot, 58 cm de long, 23.5 kg

Refuge : Cuencanimal depuis avril 2018

Son histoire : Son galguero l'a abandonné au refuge. Nous sommes plutôt surprises de voir arriver un galgo aussi « vieux » chez nous ; ils sont assez rares car les galgueros ont l'habitude de s'en débarrasser bien avant, à 5 ans, gros maximum..! 

Hanter, si tu es arrivé jusqu'à nous, c'est parce que le destin te réserve une chose magnifique, pour sûr..! 

Depuis qu'il est arrivé au refuge, il commence à se détendre. Il apprend à faire confiance. Jour après jour, nous voyons des progrès dans son caractère et nous sommes toujours surprises par la noblesse de ces animaux qui sont capables d'aller de l'avant..! 

 

Caractère et comportement : Gentil, d'une grande noblesse, beau, délicat, doux, calme et obéissant... Hanter se laisse faire dans une certaine incertitude, mais il comprend qu'il est en de bonnes mains.

Il a vécu tant d'années sans connaître le respect. Aujourd'hui, il apprend à se sentir en famille, à faire confiance et à découvrir de bonnes choses comme les caresses, les attentions, les soins. Il marche parfaitement en laisse et il a bien intégré toutes les habitudes du refuge. Il est calme en voiture et se tient bien chez le vétérinaire.

Hanter s'entend bien avec les congénères qu'on lui a présentés, avec cet aplomb propre à son âge. Nous sommes ravies de voir comme il comprend vite la signification des caresses que lui font les humains, le plaisir des jeux. Peu à peu, on voit qu'il a envie de faire confiance et de faire partie de notre grande famille. 

 

Nous espérons que Hanter, ce beau senior, aura bientôt la chance de découvrir le côté merveilleux d'avoir une famille.

 

01/05/2018


CAIL (adoption spéciale 150 €)

 

Age : 28/09/2011

Santé : vacciné, positif leishmaniose (1/100)

Taille et poids : 28.5 kg

Refuge : Adaana depuis mars 2018

Son histoire : Cail a été ramassé dans la rue. Il était en piteux état et peureux. Cela faisait longtemps qu'il errait dans le coin, ayant sûrement appartenu à un chasseur qui l'a abandonné.

 

Caractère et comportement : A la maison, Cail est très tranquille, sauf quand il sait qu'il va sortir ou si on va lui donner quelque chose. Alors, il s'excite un peu (comme tous les autres...). C'est un chien extrêmement gentil, très sociable envers les gens et ses congénères, mais pas du tout avec les chats.

Il est affectueux, sympathique et un peu naïf. Il n'est pas toujours très obéissant quand on le lâche dans un grand espace ouvert, comme peuvent l'être certains galgos, mais on arrive à l'attirer facilement avec une friandise. Il adore se promener dans la rue, et il en profite pour fureter partout. Sa famille d'accueil ne pense pas qu'il ait le moindre problème en ville.

A la maison, il est plus obéissant et il a beaucoup appris. Il va à sa place si on le lui demande. Il essaie parfois de nous avoir, mais il est d'une grande classe et fait ce qu'on lui dit.

Ah ! Autre chose très importante à Valencia : il n'a pas peur des pétards..!

Cail vit actuellement en famille d'accueil avec 2 autres chiennes dans un pavillon avec un petit jardin. Ils ont un accès libre au jardin et ils ne restent enfermés à l'intérieur que si la météo ne le permet pas (trop chaud ou trop froid). Il ne reste donc jamais seul, sa FA rentre le midi, est là le soir et le week-end. Il ne pose aucun problème et n'aboie pas. Parfois, si les 2 autres aboient au facteur ou à quiconque s'approche de la clôture, il aboie aussi, mais ce n'est pas du tout un chien aboyeur.

Il vit donc avec une boxer et une galga avec qui il s'entend à merveille. Il n'y a pas d'enfants dans la maison, mais il se comporte très bien en leur présence. Il en a croisé très souvent et il les adore, surtout s'il peut leur voler ce qu'ils ont dans la main..!!!!

Il aime rencontrer de nouvelles personnes pour se faire caresser. Il n'a aucun traumatisme, ni crainte envers les hommes ou les femmes, alors que non seulement Cail était un chien maltraité, mais il était complètement ignoré et oublié. Quand il est arrivé, il ne connaissait même pas le mot «NON».

Il n'est pas dominant, mais petit à petit, il prend un peu plus d'assurance avec certains ordres à la maison. Par exemple avec les paniers. Il ne grogne jamais aux chiennes, mais quand monsieur a décidé de dormir dans un panier, il s'y installe et finir par sortir celle qui dort dedans.

Il n'y a jamais eu de problème avec la gamelle. Lors de la distribution de friandises, il attend son tour, et s'il essaie de doubler les autres, on le pousse et il attend sagement.

Évidemment, comme avec tous les autres chiens, il faut que les choses soient claires, sinon, il fera ce qu'il veut... Cail ne joue pas avec des jouets, et ce n'est pas un galgo qui aime beaucoup courir.

Il fait toujours ses besoins dehors. Il est arrivé qu'il urine à l'intérieur, mais il prend actuellement un traitement à la cortisone qui devrait résoudre ce problème.

Il marche parfaitement en laisse et cela ne le gêne pas d'être guidé. Il se contente d'observer. S'il voit un autre chien,, il chouine pour aller le voir, toujours en remuant la queue. Il s'entend bien avec tous (mâles ou femelles), mais si l'un d'eux aboie, il lui répond. De même, s'il flaire quelque chose qui l'intéresse, il tire un peu pour s'en approcher, mais rien de bien méchant.

Il n'est pas malade en voiture, mais c'est son talon d'Achille... Il passe presque tout le trajet debout, à tout observer, mais si le voyage est long, il pleurniche... c'est un peu fatigant...

Le principal problème de ce chien, et on en ignore la raison, ni quand ça va arriver, c'est qu'il a tendance à ne pas vouloir entrer dans certaines maisons, jusqu'à pleurer et être stressé tout le séjour. Nous n'avons pas encore compris pourquoi.

Ces 6 derniers mois, il a connu 4 maisons différentes pour des vacances. Il n'y a eu aucun problème dans 2 d'entre elles (curieusement, des appartements), et dans les 2 autres, ça a été très compliqué (des maisons), à tel point que pendant les vacances de Noël, il a passé toute la semaine à dormir dans la voiture par 7°C car il ne voulait pas entrer dans la maison, et c'est bien lui qui demandait à entrer dans la voiture..!

Dans ces moments-là, il est très anxieux ; il se couche, se relève, il va et vient tout en pleurnichant sans cesse. Il le vit mal, et les autres aussi. Sa FA avait l'habitude de l'amener à son travail, mais il faisait de même, donc elle a arrêté, même si les 2 dernières fois où elle l'a amené, il a beaucoup moins pleuré, mais il continue de le faire... Mis à part dans ce cas-là, il réagit bien aux situations nouvelles en général.

 

En fait, Cail est un chien facile et qui ne pose pas beaucoup de problèmes, mais il serait plus approprié pour une famille qui voyage peu. On ne sait pas comment il serait s'il était le seul chien de la maison, mais il s'adapterait sans problème à un autre chien.

 

11/04/2018

 


ORIO (adoption 250 €)

 

Age : 15/11/2015

Santé : vacciné, stérilisé

Taille et poids : 68 cm au garrot, 28 kg

Refuge : Adaana depuis mars 2018

Son histoire : Orio avait été récupéré par une personne qui recueille beaucoup de chiens… un peu trop… jusqu’à les accumuler sans les stériliser, les vacciner ni même les pucer. 

Récupéré par Adaana en juin 2017, Orio a été adopté en Espagne début 2018. Il revient déjà à l'adoption car ses maîtres n'ont pas le temps de s'occuper de lui. 

 

Caractère et comportement : Orio est très tonique, élégant, gentil et affectueux avec les gens, mais il peut aussi être un tantinet impatient. Dès qu’il voit ou entend la personne qui s’occupe de lui, il cherche à attirer son attention à coups de museau sur la main pour se faire caresser. Il se comporte très bien avec les gens comme avec ses congénères.

Il vit actuellement en maison, en compagnie d’autres chiens, aussi, il ne reste jamais vraiment seul et passe sa journée avec eux dans le jardin. Généralement, il n’aboie que pour attirer l’attention, mais sans plus. Pour l’instant, il n’a fait aucune bêtise dans sa nouvelle famille d’accueil chez qui il est arrivé il y a peu. 

En plus des chiens de la maison (des mâles et des femelles), Orio a vécu avec les chats d’une autre famille d’accueil.

Sa famille d’accueil n’a aucun doute sur son entente avec les enfants. En règle générale, il est soumis et câlin avec les humains. Il n’a pas de peurs particulières et paraît plutôt équilibré. Il recherche les caresses en donnant des coups de museau sur la main et en restant à nos côtés.

Le seul moment où il semble un peu plus dominant, c’est avec sa gamelle et son dodo, qu’il défend sûrement à cause de son passé où il a dû avoir souvent très faim et où il devait dormir à même le sol.

Il fait tous ses besoins à l’extérieur, mais en bon mâle qu’il est, il marque parfois son territoire dans certains coins de la maison.

Il voyage également très bien en voiture sans être malade. Pour l’instant, il tire encore un peu en laisse. Dans la rue, quand il croise d’autres chiens, il n’en a pas peur, il les salue même, sans s’énerver. Rien ne l’effraie en ville, au contraire, il adore et on se promène avec lui sans aucun problème. 

Quoi qu’il arrive, rien ne semble perturber Orio qui réagit normalement à toute situation nouvelle.

 

25/03/2018

 


FAGUS (adoption 250 €)

 

Age : 14/03/2014

Santé : vacciné, en attente stérilisation, négative leishmaniose et ehrlichia au 13/03/2018

Taille et poids : en attente informations

Refuge : Cuencanimal depuis février 2018

Son histoire : On l'a trouvé, abandonné dans un village où le galgo est utilisé pour la chasse. Il était terrorisé et sur ses gardes. De gentilles personnes nous ont prévenues et se sont formidablement investies dans son sauvetage. Elles ont appliqué nos consignes pour l'aider ; cela a été difficile et a duré des semaines, mais elles ont réussi à mettre Fagus hors de danger. 

 

Caractère et comportement : Fagus se sent vivant..! Il renaît après son sauvetage. A Cuencanimal, nous nous efforçons de prouver que l'affection est le meilleur des remèdes. On ne sait pas s'il ignorait ce qu'est une caresse, mais aujourd'hui, il les apprécie énormément, même si c'est vrai qu'il a pris son temps.

Au début, nous maintenions une petite distance qui l'a aidé ; ainsi il pouvait voir la personne accroupie qui lui parlait d'une voix douce, sans s'approcher de lui... La curiosité le titillait et il s'approchait.

Aujourd'hui, avec les personnes avec qui il a tissé des liens et en qui il a confiance, il va jusqu'à leur poser les pattes dessus pour recevoir tout l'amour possible. Il a un regard pénétrant, mais ce qui attire le plus l'attention, c'est son pelage si spécial.

Face aux inconnus, il ne s'enfuit pas comme un fou, mais il ne s'approche pas, et encore moins dans des espaces ouverts. Comme on l'a déjà expliqué, il a besoin d'établir un lien et de sentir une certaine confiance.

Il accepte de marcher en laisse mais il faut marcher lentement et tout en douceur. C'est un chien docile. Bien qu'il soit arrivé complètement effrayé par le vacarme que faisaient ses nouveaux frères, il s'est détendu dès le lendemain, et il commençait déjà à assimiler sa nouvelle vie.

Fagus est sociable, tendre et doux avec les personnes qu'il connaît. Il préfère les femmes aux hommes. Il n'y a pas de problèmes de dominance avec les autres chiens alors qu'il n'est pas encore castré. Bien sûr, il peut être lourdaud lors de certains jeux, mais les autres membres de la meute se chargent de le lui faire comprendre. 

 

Aujourd'hui, c'est un chien de compagnie, et plus un chien de chasse..! C'est pour cela que nous allons faire tout notre possible pour trouver la famille qui sache apprécier ce merveilleux galgo. Il a toute sa vie devant lui pour combler d'affection la personne qui le choisira. Pour l'instant, il est au refuge et on fera en sorte de le rendre heureux avec des câlins, encore et toujours des câlins..!

 

16/03/2018


EBENO (adoption 250 €)

 

Age : 02/05/2016

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et ehrlichia au 30/12/2017

Taille et poids : 66 cm au garrot, 52 cm de long, 24.8 kg

Refuge : Cuencanimal depuis décembre 2017

Son histoire : Ebeno a été abandonné par son galguero qui ne voulait plus de chiens : ni Duhr, ni Chloé et Cara (adoptées chez Galgos France).  

C’est l’histoire qui se répète encore et encore. Nous sommes déjà submergées de signalements d’abandons… maudit mois de février… où ils se «débarrassent» des galgos et d’autres chiens de chasse pour ne pas avoir à les nourrir pendant un an jusqu’à la prochaine saison de chasse.

 

Caractère et comportement : Ebeno a besoin de temps ; il est arrivé craintif, pas démesurément, mais il a besoin d’une adaptation progressive. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’il accepte les jeux qui aident à renforcer les liens et la socialisation. Les jeux stimulent son esprit ; sa curiosité l’aide à s’ouvrir un peu plus, aidé par les friandises. Il fait de gros progrès et il s’aventure même à nous poser les pattes dessus pour nous voler les friandises des mains. Nous aimons beaucoup cette audace.

Ce qui l’aide aussi, c’est de vivre au milieu d’autres chiens mâles et femelles ; il se sent protégé parmi eux et il imite leurs bons comportements, mais toujours sous notre surveillance.

D’autre part, il considère à présent le refuge comme sa maison. Nous comprenons que les premiers jours dans un lieu inconnu sont difficiles pour eux, même s’ils arrivent de «l’enfer», tout ceci est quand même nouveau pour eux.

En ce qui concerne la laisse, il ne la refuse pas, mais il ne marche pas encore correctement avec. Il y a des jours avec, et des jours sans… Tu y arriveras petit à petit, mon bel Ebeno !

Il s’approche doucement des bénévoles, mais il progresse chaque jour, et il accepte de plus en plus de gens, pas seulement ceux qu’il connaît. Il sort dans l’enclos de détente en même temps que d’autres congénères, en grande meute, mais nous surveillons toujours ces moments-là.

Il peut être susceptible face à l’attitude de certains de ses congénères avec qui il vit habituellement sans incident, et il lui arrive de montrer une certaine dominance qu’il nous faut canaliser. A nous de lui montrer où sont les limites. 

 

Nous aimons voir à quel point Ebeno évolue. Quel dommage que nous ne puissions pas consacrer plus de temps à des cas comme le sien. Il ferait des progrès beaucoup plus rapides au sein d’une famille, entouré de patience et de douceur. Il deviendrait un super chien, nous le voyons à la noblesse de son âme. Nous en sommes sûres..!

 

05/03/2018 


ROCKET (adoption 250 €)

 

Age : 10/11/2016

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et ehrlichia au 16/11/2017

Taille et poids : 48 cm au garrot, 38 cm de long, 11 kg

Refuge : Cuencanimal depuis novembre 2017

Son histoire : Rocket est «apparu» dans un village où, heureusement, quelqu’un s’est inquiété de son sort et l’a nourri jusqu’à ce que nous puissions le récupérer. Personne n’avait pu le sauver avant car il ne se laissait pas attraper.  

Il faisait partie de ces «je voudrais bien mais je n’y arrive pas» ; il s’approchait des gens en remuant la queue, il les accompagnait pendant leurs promenades, il rejoignait des chiens enfermés dans des jardins, il partageait leur gamelle et se couchait à côté d’eux… mais il ne laissait personne le toucher.

 

Caractère et comportement : Rocket a mis du temps pour se faire au refuge, mais ce n’est que maintenant qu’il le considère comme un endroit sûr et comme sa maison, et qu’il commence à avoir suffisamment confiance pour ne plus être constamment sur le qui-vive.

Aujourd’hui, enfin, il savoure les caresses, le contact humain, les jeux et les attentions.

Qu’il est beau, notre Rocket. Nous savions qu’il avait juste besoin d’un peu de temps, de calme et de paroles douces. D’un autre côté, il est encore très jeune. Lors de son sauvetage, il n’avait pas encore 2 ans et il avait déjà connu une si grande misère pour son jeune âge. C’est aussi un bon âge pour oublier tout ça.

Sa réserve envers les humains lui a très certainement sauvé la vie. Son côté «je voudrais bien mais je n’y arrive pas» a quasiment disparu à présent. Il a de très belles relations avec les personnes qu’il voit régulièrement. Avec celles qu’il voit moins souvent, il s’approche avec beaucoup plus d’assurance, avec bien sûr l’aide de la meute. Il s’entend bien avec les autres chiens.

Nous pensons que pour atteindre cette même confiance acquise au refuge, il faudrait être extrêmement prudent avec Rocket pour qu’il s’adapte à son nouveau foyer. 

 

Aaaah ! Rocket… Petit bout de chien qui fait le bonheur de tous ceux qui le connaissent et qui l’ont vu évoluer en «oui, je le veux, et je le peux»…!

 

03/03/2018

 


FENIX (adoption 250 €)

 

Age : 14/03/2015

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et erhlichia au 14/07/2017

Taille et poids : 25.8 kg

Refuge : Cuencanimal depuis juillet 2017

Son histoire : Fenix a été capturée par une association spécialisée dans la capture des cas extrêmes. Cela faisait très longtemps qu’il errait seul, très méfiant et apeuré. Par le passé, Fenix s’était déjà échappé de chez son ancien propriétaire. Cette association n’a pas capturé Fenix pour le libérer de son propriétaire, mais elle a plutôt négocié auprès de lui pour qu’il le cède à un refuge en échange de sa capture. C’est ainsi que Fenix est arrivé à Cuencanimal... et il n’a jamais essayé de s’en échapper, comme c’est étrange…

 

Caractère et comportement : Fenix nous a énormément impressionnés dès le premier jour. La difficulté de son sauvetage nous laissait supposer qu’il allait être un chien « difficile », mais pas du tout. Bien sûr, oui, il est timide et méfiant, mais il est encore en phase d’adaptation… Il faut juste lui laisser un peu de temps, avec de la patience et de l’amour, car c’est un chien formidable. Il faut aussi l’aborder comme il se doit, d’une voix douce, avec des gestes lents, sans le brusquer, sans hausser le ton de la voix, et être patient… Le reste vient tout seul.

Il nous suit dans la cour pendant qu’on est occupé à nos tâches quotidiennes, se montre curieux, se laisse caresser quand il se sent en confiance et serein. Il marche très bien en laisse ; cela le réconforte de sentir une présence bienveillante, tant de la meute comme de notre fabuleuse équipe de bénévoles.

Il est hyper sociable avec le reste de la meute, cela le sécurise vraiment. Il n’a pas peur de l’humain, même s’il préfère ceux qu’il connaît évidemment, mais si des inconnus s’approchent en respectant son rythme, il n’y a pas de problème. Nous lui avons présenté des chats et il a plutôt bien réagi. 

 

A l'heure actuelle : il est dans un lieu sûr où il reprend confiance. Un foyer pour Fenix serait le paradis..!

 

30/08/2017 


1   2