Galgos et podencos (mâles)

Cliquez sur les photos !

 

L'un de nos chiens vous intéresse ? Vous souhaitez l'adopter ? Utilisez ce formulaire 

Les frais d'adoption pour l'un de nos galgos ou podencos, hors "adoption spéciale" sont de 250 €. 

Plus d'informations ICI

 

Nous attirons votre attention sur le fait que d'autres dossiers sont peut être en cours pour le chien que vous avez choisi et que rien ne garantit que ce dernier ne soit pas réservé avant que votre propre dossier ne soit traité. Merci de votre compréhension.

 


PREGO (adoption 250 €)

 

Age : 02/03/2013

Santé : vacciné, en attente stérilisation, négatif leishmaniose et ehrlichia au 4/03/2016

Taille et poids : en attente informations

Refuge : Cuencanimal depuis février 2016

Son histoire : Sauvé d'un galguero. Nous insistons sur le "sauvé", car ce n'est pas le galguero qui nous a contactées, mais des voisins qui ne supportaient pas les mauvais traitements infligés à ce "pauvre chien". Généralement, les gens tournent la tête quand il s'agit de maltraitance ou de violences ; c'est déjà le cas quand ça concerne des humains, encore plus si ça concerne des animaux. Nous avons donc contacté ce "monsieur" et nous avons réussi à le convaincre de nous le donner. Et c'est ainsi que Prego est arrivé dans notre refuge.

 

Caractère et comportement : Prego, c'est de l'énergie pure ; il adore courir. Il est très attentif à ce qui l'entoure. Il se sent libre et heureux (il a vécu longtemps attaché à une chaîne courte). Il n'arrête pas de courir ; nous adorons voir ses sauts de joie et sa force physique... il est magnifique. C'est dans sa façon de bouger et de se comporter avec les autres qu'on voit qu'il est très jeune. Il n'est pas encore conscient à 100% de sa force physique et se cogne parfois ou trébuche. Il se relève aussitôt et retourne à ses affaires... très drôle, le Prego...!

Il est très câlin avec les bénévoles ; il adore le contact humain. Il n'a aucun problème avec ses congénères.

A l'heure actuelle : Prego est en famille d'accueil dans le Finistère. A 4 ans, nous savons qu'il s'adaptera à une nouvelle famille, où il trouvera un vrai foyer. Il passera d'une vie de misère, attaché toute la journée, parfois sans manger, trempé les jours de pluie, assoiffé sous le soleil, à une vie dans sa famille rien que pour lui...!  Prego est ok chats (testé chez sa famille d'accueil)

 

16/09/2017


MARVEL (adoption 250 €)

 

Age : 14/10/2013

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et ehrlichia au 15 octobre 2016

Taille et poids : 64 cm au garrot, 57 cm de long, 24.4 kg

Refuge : Cuencanimal depuis septembre 2016

Son histoire : On nous avait signalé un chien abandonné dans un village, venant grossir la longue et frustrante liste d’attente… quand enfin nous avons eu une place disponible, nous nous sommes attelées à son cas. La triste réalité, c’est que Marvel n’était pas le podenco qu’on nous avait signalé mais un autre…!

L’autre était un chien courant (un Sabueso), alors que celui-là, c’était un podenco..! Les habitants du village nous ont expliqué que le Sabueso était parti pour un autre village, à 10 km de là, et que Marvel traînait là depuis plusieurs mois, mais qu’ils ne lui donnaient rien à manger car ils voulaient qu’il parte aussi… Ce qu’ils ignoraient, c’est que Marvel avait un fort instinct de survie et qu’il a fait preuve d’une grande intelligence… Il a survécu en mangeant des fruits de saison ; dans le coin, il y avait des figues et des cerises mûres qui tombaient des arbres… 

Nous avons commencé par circuler en voiture tous les jours pendant 30 minutes pour instaurer un rituel de passage pour la nourriture, et ainsi l’habituer à la cage-trappe, à cause de sa crainte et de sa méfiance envers l’être humain. Au troisième essai, nous avons réussi… !! ça y Marvel, tu ne connaîtras plus jamais la misère…!

 

Caractère et comportement : Marvel est un podenco avec qui la vie n’a pas dû être très tendre. Il apprend à peine à se sociabiliser avec les humains. Au début, il avait peur et se montrait toujours méfiant. Petit à petit, il devient de plus en plus curieux. Au refuge, il est passé par divers stades, jusqu’à la peur panique ; d’ailleurs lors de son sauvetage, il avait été capturé grâce à la cage-trappe, tellement il était méfiant.

Une fois cette phase traumatisante passée, il était encore peureux les premiers jours ; il nous évitait, s’enfuyait, ne supportant même pas de croiser notre regard… Puis au fil du temps, il s’est rendu compte que nous, au moins, nous ne ressemblons en rien à ce qu’il a pu connaître… Il voit que nous lui prodiguons les soins de base et de l’affection, choses auxquelles il n’est pas du tout habitué.

Il ignore ce qu’est une caresse ; pas à pas, nous tentons de lui démontrer combien c’est agréable, et jour après jour, il finit par se laisser caresser les barbiches et le poitrail… Nous pensons que c’est une question de temps, mais que ce sera un chien affectueux.

Ici, il connaît déjà les rituels du refuge. En général, il est très obéissant et quand on l’appelle, il rentre dans son box en courant, conscient que son heure de récréation est terminée, et qu’il doit à présent rester tranquille dans son box jusqu’à l’heure de la gamelle. Dans l’aire de jeux, il est habituellement très calme.

Au début, il dormait à même le sol, à l’extérieur… il avait peur de rentrer dans la niche où l’attendait pourtant une couverture bien douillette et chaude… Heureusement, un beau jour, il nous a fait la surprise de dormir à poings fermés à l’intérieu r; quelle joie de voir ça..!

Marvel sait marcher en laisse, mais il a encore besoin de s’améliorer, de s’entraîner, mais nous savons que c’est un garçon qui est prêt à apprendre, et qu’avec des personnes qui lui consacrent un peu de temps, il ferait ça encore mieux. Il est sage en voiture dans une caisse de transport, mais nous devons le charger en le portant dans les bras.

L’idéal pour ce chien serait une famille ayant une certaine expérience avec des chiens peureux, avec beaucoup de patience et la motivation de voir Marvel faire confiance en l’être humain. Un environnement calme et plutôt à la campagne faciliterait sa sociabilisation (nous pensons que les bruits intempestifs et le vacarme de la ville ne l’aideraient pas).

Dans un environnement qu’il connaît, il se montre de plus en plus curieux envers les étrangers qui viennent au refuge, sans toutefois se laisser toucher par eux ; il éprouve néanmoins le besoin de venir les renifler. Il joue sans aucun problème avec les mâles et les femelles, même s’il a tendance à aboyer aux nouveaux les deux premiers jours, jusqu’à ce qu’il réalise qu’ils ne présentent aucun danger ; il les accepte alors au sein de la meute. Bien sûr, les choses seraient différentes si c’était lui, le nouveau (quand il est arrivé, il a accepté dès les premiers instants tous les chiens qui étaient là avant lui). 

 

A l'heure actuelle : Marvel a fait de gros progrès en de nombreux aspects depuis son arrivée au refuge. Nous sommes persuadées qu’avec une famille qui lui consacrerait plus de temps, il avancerait à pas de géant… Ici au refuge, nous avons 100 chiens et nous ne pouvons pas toujours leur accorder le temps dont chacun aurait besoin, mais jusqu’à ce que son tour arrive, nous continuerons à travailler avec lui, en fonction des disponibilités que nous aurons. C’est un bon chien, et nous savons qu’un jour, son ange gardien apparaîtra…!!!

 

06/03/2017


BURANO (adoption 250 €)

 

Age : 23/03/2012

Santé : vacciné, en attente stérilisation. Négatif leishmaniose et erhlichia au 17/09/2016.  Il nous est arrivé avec une fracture du carpe (poignet). Ses anciens maîtres nous ont affirmé que cela ne le gênait pas, mais comme nous n’en étions pas convaincues et qu’il avait l’air de souffrir, le vétérinaire a pratiqué une arthrodèse qui consiste à bloquer l’articulation.

Taille et poids : 28.7 kg

Refuge : Cuencanimal depuis août 2016

Son histoire : Son galguero nous l’a amené car il lui était devenu inutile à cause de cette lésion très coûteuse à soigner, et sans garantie de pouvoir lui servir encore pour la chasse après l’opération.

 

Caractère et comportement : Il y a 2 côtés chez Burano… Quand nous le laissons en liberté (avec toutes les précautions nécessaires d’anti-échappement, avec des clôtures très hautes, des doubles portes fermées, dans un environnement sans bruit agressif, et avec des chiens bien équilibrés), il est très craintif, ne profite pas de la compagnie des humains, s’enfuit et ne vient pas quand on l’appelle.

Le deuxième côté de Burano se révèle quand on lui met le collier avec le harnais et les laisses… la transformation est incroyable : il est calme, attentif à nos moindres mouvements, agréable et doux avec les humains ; il se laisse soigner et manipuler… Très étonnant…!

Nous lui avons prévu une évaluation par une professionnelle, mais voilà déjà ce que nous pouvons dire sur Burano. Son ancien maître nous avait déjà dit que c’était un très gentil galgo, mais que si on le lâchait, il ne reviendrait pas et qu’il serait impossible de le récupérer.

Nous n’avons pas arrêté de nous poser des questions sur lui, et nous préférons nous concentrer sur ses côtés positifs, sa gentillesse et sa noblesse. Nous nous demandons quel a été son vécu pour avoir un caractère pareil, et nous essayons de le comprendre, mais bien sûr, nous ne saurons jamais ce qu’il a vraiment connu. Tout ce dont nous sommes sûrs, c’est que Burano est un être merveilleux de douceur et de gentillesse, d’une grande noblesse ; même quand il a peur lors de ses moments de « liberté », il fait preuve d’une grande noblesse, évitant les conflits et cherchant à se faire oublier.

Il s’entend très bien avec ses congénères du refuge. Avec les humains, nous venons d’expliquer que c’est le jour et la nuit, selon s’il est en laisse ou non. Quand il la porte, il se laisse manipuler par le vétérinaire de façon incroyable. Il a déjà croisé des enfants et il a eu d’excellentes réactions. Une dame dans la salle d’attente du vétérinaire ne cessait de dire en le voyant: « Ce galgo est vraiment top, quelle merveille..! Qu’est-ce qu’il est gentil..! ».

 

A l'heure actuelle :  Burano a été opéré de sa vieille fracture et on dirait que petit à petit, il corrige son point d’appui ; ce qui est sûr, c’est qu’il souffre beaucoup moins qu’avant. Il vit sa petite vie tranquillement et nous aimons pouvoir le promener un peu (sans excès à cause de sa blessure). Nous profitons ainsi de notre magnifique BURANO. Pourvu qu’après cette opération et après quelques jours, le Burano équilibré l’emporte sur le Burano craintif et fuyant.

L’idéal pour lui serait une famille impliquée pour s’occuper de lui et pour l’aider… Croisons les doigts pour que cela arrive bientôt…

 

11/12/2016


MUSTO (adoption 250 €)

 

Age : 2012

Santé : vacciné, en attente analyses et stérilisation

Taille et poids : 65 cm au garrot, 17 kg

Refuge : Adaana depuis octobre 2016

Son histoire : Nous manquons de mots pour exprimer toute cette cruauté, toute cette souffrance... La période de la chasse commence et avec elle son flot d’abandons de podencos, mais suivant une certaine tradition, des chasseurs considèrent qu’ils doivent « faire payer » à l’animal leur manque de compétences à chasser.

Nous nous retrouvons face à tous types de barbaries, avec des formes de torture que seules des personnes mentalement dérangées ou tordues sont capables d’infliger : la pendaison… c’est ce qui est arrivé à Musto dans un village de Castillon.

Musto a eu de la chance car la cordelette utilisée pour le pendre a lâché, ce qui lui a permis de survivre à la mort que lui avait réservée son maître, un chasseur. Par contre, la cordelette a eu le temps de déchirer sa peau, pour rester incrustée dans son cou.

Dès qu’il a été trouvé, nous l’avons immédiatement amené dans une clinique vétérinaire où il a fallu l’anesthésier pour extraire le lien autour de son cou. Ils l’ont gardé quelques jours pour prévenir d’une surinfection.

 

Caractère et comportement : Au départ, Musto était si terrorisé qu’il n’osait même pas boire de l’eau en présence de l’humain.

Après son séjour en clinique, nous l’avons placé en famille d’accueil où il s’entend bien avec les autres chiens. Avec les humains, cela se passe doucement, mais c’est normal ; il est quand même resté plusieurs jours avec la cordelette incrustée dans son cou.

Aujourd’hui, Musto récupère d’une façon surprenante ; il est évident que c’est un garçon costaud..! Sa famille d’accueil s’assure du suivi vétérinaire en lui prodiguant des soins quotidiens. Ce ne sont pas seulement ses blessures physiques qui s’améliorent mais, malgré la douleur que doivent engendrer ces soins si compliqués, il commence à faire confiance à pas de géant…!!!

 

A l'heure actuelle : Tu as vécu un véritable enfer, mon pauvre Musto mais nous espérons que tu continueras à gagner la confiance des hommes, petit à petit, et que tu comprendras que nous ne sommes pas tous comme celui qui a abusé de toi et qui t’a maltraité de la sorte durant toute ta vie.

 

03/09/2017


VUK (adoption 250 €)

 

Age : 05/03/2015

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose au 30/12/2015

Taille et poids : 20 kg (en pleine croissance)

Refuge : Cuencanimal depuis décembre 2015

Son histoire : Laisser Vuk dans la rue nous a brisé le coeur... quelle situation horrible et frustrante..! Heureusement que nous avons pu le secourir par la suite, mais il a dû rester tout seul ! D'après plusieurs signalements, nous connaissions l'existence de Navidad et Vuk, "2 chiots apeurés qui ne se laissent pas attraper"... Alors que nous étions occupés à trouver de la place et du temps pour le sauvetage, l'horrible message est arrivé : "Un des chiens s'est fait renverser, et il est en plein milieu de la route".

Nous avons accouru (à plus d'une heure de Cuenca), Navidad était en très mauvaise posture, gisant sur la route avec les pattes cassées.

Vuk nous observait de loin, n'osant pas approcher, terrifié, fuyant, impossible à secourir ; mais Navidad avait besoin de soins urgent. Vuk est donc resté seul, voyant que nous emportions son frère, son compagnon, son soutien.

14 jours après, nous avons cherché Vuk, mais personne ne l'avait revu depuis l'accident de Navidad... immense inquiétude; il n'était plus là... qu'était-il arrivé à ce chiot ? (en voyant Navidad, nous avons réalisé à quel point ils étaient jeunes) 

Heureusement, il est réapparu quelques jours après, et nous avons pu mettre en place le protocole de capture avec succès. Vuk est enfin arrivé à Cuencanimal.

 

Caractère et comportement : L'évolution de Vuk a été surprenante pour toutes les personnes qui l'ont connu. Il est arrivé tel un animal "sauvage", terrorisé face à l'homme, presque agressif (il y a quand même une centaine de chiens au refuge...!), après des jours tout seul à surmonter la disparition de son frère Navidad... Quelle merveilleuse capacité de dépassement de soi..!

Nous avons dû demander l'aide de notre éducatrice canine, et grâce à ses directives, nous voyons Vuk éclore et s'épanouir de jour en jour. Lui qui avant, voulait mais ne pouvait pas, se détend grâce aux jeux. Sa curiosité l'a aidé à vaincre ses traumatismes. La patience de nos chers bénévoles est un vrai trésor..!

Aujourd'hui Vuk s'approche; on peut le toucher, il apprécie même les caresses, il nous incite à jouer pour avoir des contacts. Grâce à l'aide de la meute, il s'est presque entièrement ouvert. Nous sommes si fiers de Vuk, c'est un champion..!

Dès le début, il n'y a eu aucun problème de cohabitation ; il a eu plusieurs colocataires jusqu'à ce que nous lui présentions le reste de la meute (plus par manque d'espace au refuge que par incompatibilité de sa part). C'est avec l'humain que le changement a été le plus flagrant; c'est d'ailleurs ce qui nous plaît et admirons le plus. Il reconnaît les bénévoles les plus assidus; il s'approche parfois de lui-même, on peut le toucher, entouré par la meute. Un amour, notre Vuk ! Il est OK chats.

 

A l'heure actuelle : nous continuons notre "travail" avec Vuk pour qu'il atteigne une certaine maturité et qu'il oublie ces mois d'abandon et de solitude. Pourvu qu'enfin une famille géniale se présente pour ce jeune chien qui nous enchante.

 

20/05/2016


KIBO (adoption 250 €)

 

Age : 18/05/2015

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et erhlichia au 25/05/2017

Taille et poids : 65 cm au garrot, 51 cm de long, 22 kg

Refuge : Cuencanimal depuis avril 2017

Son histoire : Sa mère avait été récupérée alors qu’elle était sur le point de mettre bas. Il fait partie des quelques rares chiots que nous ayons eus au refuge. Nous avons dû prendre des précautions extrêmes et instaurer une quarantaine. Kibo était un chiot adorable qui a vite été adopté en Espagne, mais malgré tout le soin et le protocole que nous apportons au choix de la famille idéale, les humains nous déçoivent beaucoup.

 

Le contrat moral que l’on doit respecter face à ces êtres si merveilleux est vite oublié pour des broutilles, et plus d’un an après avoir été adopté, Kibo revient à la case départ… quel malheur..! On a bien remarqué l’abandon dans son regard quand il a été déposé là à nouveau, sans lui donner une autre chance… Aujourd’hui, nous devons redoubler d’efforts pour trouver un autre foyer à Kibo. Ce n’est plus ce minuscule chiot que nous avons vu partir, lui souhaitant une vie fantastique. A présent, c’est un jeune radieux qui mérite ce qu’il y a de mieux.

 

Caractère et comportement : Kibo a une « astuce bien à lui » s’il sent qu’on le cherche et qu’on l’appelle, il préfère faire « son intéressant », ce n’est que si finalement on passe à autre chose que sa curiosité prend le dessus et qu’il s’approche de nous, qui plus est si on est accroupi, alors, il aime bien voir ce qu’on est en train de faire qui peut bien nous détourner de son regard…! Il nous fait rire. Une fois qu’il nous connaît et nous reconnaît, il est hyper affectueux. Un chien adorable !

Sa jeunesse, son énergie et sa curiosité font plaisir à voir. Il s’amuse avec n’importe quoi, mais il aime particulièrement les balles : cet objet qu’il adore mâchouiller, faire rouler, pourchasser : il adooore…!

Kibo est obéissant en laisse, mais bon, il est jeune et plein d’énergie, alors il croit que tout le monde peut suivre son rythme. Il faut parfois le reprendre un petit peu.

Il s’entend bien avec le reste de la meute, mais pour l’instant, on préfère que ce soit sous surveillance car il est très énergique pendant les jeux et il a tendance à s’exciter un peu trop. Il doit encore apprendre à identifier les différents caractères de ses camarades de jeux. Petit à petit, il commence à s’adapter au sein de la grande meute et à trouver sa place dans cette grande famille de Cuencanimal.

Il n’est pas peureux avec les gens, et tout est plus facile, depuis qu’on a découvert son « astuce » : ignorer pour ensuite finir par réclamer des câlins. 

 

A l'heure actuelle : Il est de retour sur son lieu de naissance, mais nous espérons que ce sera la dernière fois, et que bientôt, ce sera son grand jour. L’adoption parfaite approche, il est beau, il est intelligent, il est jeune et d’une grande noblesse, parfait pour l’accueillir en tant qu’ami pour la vie…!

 

16/06/2017


DOTI (adoption 250 €)

 

Age : 11/01/2016

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et erhlichia au 29 mai 2017

Taille et poids : 45 cm au garrot, 38 cm de long, 9 kg

Refuge : Cuencanimal depuis mai 2017

Son histoire : Doti a été trouvé errant dans un village où des personnes bienveillantes ont eu pitié de lui et l’ont nourri jusqu’à ce qu’on puisse le secourir. Nous étions inquiètes car comme il est très docile, il pouvait à tout moment tomber sur des personnes mal intentionnées et il était toujours dans la rue…

 

Caractère et comportement : On n’a pas l’habitude de voir un podenco aussi affectueux que Doti. Il est si chou..! Quand on l’appelle, il vient aussitôt et on ne peut pas s’empêcher de rire tellement il nous fait la fête. Il nous pose ses petites pattes, il nous colle sa tête, il saute, il nous léchouille… pour finalement finir parterre, couché la gueule ouverte, savourant son plaisir. Ah ! la la, Doti, que c’est merveilleux de te voir si heureux. Tu es une explosion d’amour et on craque pour toi à chaque caresse… c’est une sensation magique.

Doti n’est pas du tout jaloux pendant les câlins. Cela ne le dérange pas de partager avec ses copains, même si, comme il est tout petit, il tente de se faire remarquer par ses salutations effusives, jusqu’à qu’on fasse attention à lui.

Il est très obéissant, et tout aussi docile et brave. Il adore sortir en promenade et il marche bien en laisse. Il est calme en voiture ; d’habitude, il se couche même s’il a  tendance à être un peu malade, aussi il vaut mieux qu’il soit à jeun pour les longs trajets. Nous sommes persuadées qu’avec le temps, il s’habituera.

Il raffole des longues siestes, couché au soleil avec la meute, et bien sûr, il a aussi des moments de loisirs et de jeux. Il est tout simplement parfait.

Doti s’entend avec tout le monde, mâles ou femelles, grands ou petits, même s’il a tendance à être légèrement exclusif pour la nourriture et ses jouets, mais ici tout le monde le connaît et respecte son espace. Il n’y a alors aucun problème de ce côté-là.

Doti s’entend également très bien avec les humains, hommes ou femmes, connus ou étrangers… un amour de podenco..! 

 

A l'heure actuelle : Heureusement, nous avons pu le récupérer sain et sauf. Nous lui recherchons à présent la meilleure famille qui soit. Même s’il est tout petit, Doti a énooooormément d’amour à donner. Celui qui le choisira ne le regrettera jamais..!!!

 

14/06/2017


STUTTGY (adoption 250 €)

 

Age : 02/12/2013

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose

Taille et poids : 52 cm au garrot, 42 cm de long, 13 kg

Refuge : Cuencanimal depuis décembre 2014

Son histoire : Il errait depuis des semaines dans les rues de Cuenca. Tout le monde le voyait. Craintif il ne s'arrêtait nulle part. On voyait qu'il était jeune, il voulait s'approcher des gens mais sa méfiance l'en empêchait. Après plusieurs jours d'essais, il s'est enfin laissé prendre. Il n'avait pas de chip évidemment.

 

Caractère et comportement : Il revit dans le refuge après une errance de plusieurs semaines seul dans les rues. Il a dû beaucoup souffrir de solitude.

Il se décontracte de jour en jour et il est heureux avec ses copains avec lesquels il s'entend sans problème, même avec le plus grognon du refuge !  Il apprend ici que tout le monde n'est pas mauvais et il commence à profiter du présent et à oublier son douloureux passé.

Il est noble et bon et il est en train de devenir un chien adorable.

 

A l'heure actuelle : Stuttgy s'approche des personnes qu'il connaît, et si on s'accroupit, ça l'aide beaucoup. Quand il voit les copains de son enclos qui s'approchent de nous, il vient aussi. Dans son environnement, il se montre curieux, même face à des inconnus, à partir du moment où le reste de la meute s'approche. Il est arrivé qu'il se laisse caresser par des gens qu'il venait juste de rencontrer, mais il faut le laisser approcher tout seul, sans le forcer.

Il faudrait qu'on le fasse travailler un peu plus les balades en laisse ; il doit encore progresser de ce côté-là.

Dans un environnement inconnu, évidemment, il se montre beaucoup plus méfiant, mais c'est une question de travail et de patience. Il n'a aucun problème dans l'enclos de détente, il s'entend avec tous les chiens.

 

 

30/08/2017


NEKO (adoption senior 150 €)

 

Age : 7/11/2007

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et erhlichia au 30/09/2016. Tumeur bénigne à la gencive. 

Taille et poids : 13,5 kg

Refuge : Cuencanimal depuis septembre 2016

Son histoire : Neko a passé plusieurs années abandonné dans un village, et oui, plusieurs années… Il était insaisissable et on le voyait très peu, personne ne connaissait ses habitudes. C’était comme un fantôme qui apparaissait de temps à autre. Nous ignorons comment il a pu survivre. Dès qu’on parlait de lui à qui que ce soit, les gens avaient toujours mille et une bagarres à nous raconter à son sujet. 

Un enfant du village nous a raconté qu’un jour, des gamins avaient réussi à coincer Neko pour mieux le rouer de coups. Il a également des plombs dans son corps si fragile. Enfin, c’est un miracle s’il est encore en vie.

 

Caractère et comportement : En bon papi qu’il est, Neko a un caractère spécial. C’est un petit chien qui a dû beaucoup souffrir, et bien qu’il se laisse manipuler facilement, tant qu’il n’est pas en confiance, il vaut mieux ne pas le forcer mais plutôt lui faire du chantage avec de la nourriture.

Nous avons dû le capturer à l’aide d’une cage-trappe, et au début il avait si peur qu’il nous était impossible de le toucher. Il s’est tapi dans sa niche pendant près d’une semaine, ne sortant sous aucun prétexte, et si on l’approchait, il grognait. Il attendait qu’il n’y ait plus personne pour manger et faire ses besoins.

Mais tout ça est loin derrière lui ! Maintenant, Neko ne gâche pas son plaisir à se faire câliner, on peut même dire qu’il est proche de nous. Petit à petit, il commence à nous faire confiance. Pour tenter une approche, il faut s’armer de patience… et de nourriture ! Pour commencer à l’aborder, il faut des caresses très douces. Il adore qu’on lui gratouille le poitrail, mais surtout pas de bise qui claque, ce bruit l’effraie. C’est pour ça que nous insistons sur le fait de l’aborder en douceur.

Il est d’ailleurs un peu jaloux pour les câlins et n’aime pas partager cet instant. Il préfère qu’on lui dédie un moment exclusivement à lui.

Neko marche bien en laisse, et du coup, il adore sortir en balade où il peut renifler et découvrir des odeurs nouvelles. En règle générale, il est très obéissant dans l’enceinte du refuge, mais dehors, avec toutes ces stimulations olfactives, il ne se rend pas compte qu’il est l’heure de rentrer et on a du mal à lui faire faire demi-tour, si ce n’est avec des friandises à la clé.

Il a une énergie folle pour son âge ; pour rejoindre l’enclos de détente, il sort de son box en courant et se met à jouer comme un fou avec les filles de l’enclos. Il s’entend très bien avec Adelie, et ses copines de jeux sont Figa et Caramelo. Il s’entend aussi avec le reste de la meute mais ne recherche pas forcément de contacts avec.

Il partage l’enclos de détente avec des mâles et des femelles, mais une fois fatigué, il recherche un coin tranquille. Parfois, il prend un bain de soleil avec le reste de la meute seulement si elle est détendue. D’autres fois, il préfère se reposer dans une niche pour plus d’intimité. Ou alors il nous suit, à la recherche d’un moment de complicité avec nous, pour qu’on lui susurre des mots doux…!

Neko, une fois qu’il connaît les gens, il est trèèès câlin. Il lui arrive de se coller à la grille et de lever la patte… ça nous fait craquer…! Il plante alors ses yeux dans les nôtres… c’est de l’amour et de la reconnaissance à l’état pur.

Si les présentations sont faites dans les règles, il est sociable avec tout le monde, mâles ou femelles, mais on prend la précaution de ne lui présenter que des mâles stérilisés. Il est très affectueux avec les gens qu’il connaît, mais il se méfie des inconnus, bien qu’il se laisse promener en laisse et manipuler si cela est fait avec patience, douceur et nourriture..! 

 

A l'heure actuelle : Grâce à la formidable capacité des chiens à vivre l’instant présent, nous pensons que Neko adore sa vie d’aujourd’hui. Le pauvre se satisfait de promenades épisodiques, de nourriture, d’affection et de soins vétérinaires… mais le jour où il va découvrir ce qu’est d’avoir sa propre famille, nous sommes sûres qu’il pensera qu’il a ressuscité au Paradis…!

 

11/06/2017


1   2