Terrible journée pour le refuge de Chiripaina (Badajoz)

Aujourd'hui, ça a été très dur, quelqu'un est entré dans les deux endroits où nous mettons les chiens et les a tous lâchés. Ceux qui ne se sont pas échappés sont restés à se battre, j'ai dû aller avec Lola chez le vétérinaire et elle été opérée d'urgence parce qu'elle a été mordue au cou par d'autres chiennes. Il nous reste encore 10 chiens à retrouver, tous sont partis quand cette mauvaise personne a ouvert les portes pour qu'ils s'échappent et se battent, par chance, Pelona n'a rien eu et n'est pas partie mais tous n'ont pas eu cette chance. Scothi qui devait partir chez son adoptante demain n'est pas retrouvé, nous sommes dégoûtées et en colère parce que nous n'avons eu aucune aide des autorités, nous nous sentons impuissants et très seuls même si beaucoup de personnes nous soutiennent pour trouver une adoption à tous les chiens que nous avons. Nous nous sentons menacés et nous avons peur que ça ne s'arrête pas là, je ne peux pas dormir en pensant qu'un jour j'arriverai et je les trouverai morts, tous tués par quelqu'un...

 

Nouveau mail reçu de Fatima à Badajoz :

 

17 août 2011
Ce matin, vers 10h30 la conseillère municipale de la mairie de Guarena a appelé la société protectrice de la ville pour lui informer du grand nombre des chiens errants aux abords du cimetière local très proche du refuge géré par l'association de protection animale.
La responsable du refuge sollicite de l' aide pour attraper les chiens mais la conseillère répond par la négative, ils ne disposent pas d'effectifs de police locale. Pour nous, un groupe des chiens près d'une nationale est un problème d'ordre public suffisamment grave pour qu'il soit considéré comme prioritaire, mais cette personne ne voit pas les choses de la même manière.
On alerte les volontaires de l'association pour qu'ils aillent voir et résoudre les éventuels problèmes sans imaginer ce qu'ils allaient trouver: grillages démolis, cadenas ouverts, tous les chiens en liberté, mélangés, des bagarres, chiens introuvables... vision dantesque!
Un autre bénévole appelle pour nous faire part de la même situation dans le deuxième refuge de l'association de l'autre coté de la ville. La situation est identique. Il est clair que les individus qui ont fait ça avaient l'intention de causer les plus des dommages possibles à la société protectrice en saccageant les deux refuges. Un dommage injustifié, mesquin et cruel à l'extrême. L'association a demandé une nouvelle fois de l'aide à la mairie et comme réponse elle a envoyé deux agents pour vérifier les dommages dans les installations, problème tout à fait secondaire pour les bénévoles dont la priorité était de localiser les chiens et les capturer pour éviter les accidents involontaires.
Une douzaine d'animaux blessés, une opération d'urgence d'une des chiennes qui a failli mourir attaquée par les chiens et la disparition d'une demie douzaine de chiens dont un avait déjà son adoptant, tout ça c'est
ce qu'il y a de pire!
La société protectrice s'est senti agressée par le scélérat qui a fait ça et totalement déçue devant l'apathie et le manque de sensibilité de sa propre mairie dont la réponse à cette terrible situation vécue le long d'une terrible journée a été démoralisante.
Bien entendu, nous avons porté plainte et nous espérons qu'une enquête soit ouverte et que le malveillant qui a fait ça réponde de son acte sauvage.
On vous envoie des photos de Lola, la plus grièvement blessée.

 

*******************************************************

 

Aux dernières nouvelles, tous les chiens sont rentrés sauf deux (Scothy et Bimba). Nekane est apparue accidentée avec le bassin cassé et une patte abîmée mais elle devrait s'en remettre, elle est chez Fatima avec la chienne attaquée.
Enora (la galga de l aire d autoroute) était chez une bénévole, il n'y a donc pas à s'inquiéter pour elle
Une plainte va être déposée ce jour.
 
GF a fait un don de 200 euros à Fatima pour l'aider à faire face aux frais vétérinaires...

Si vous souhaitez les aider, vous pouvez faire un don en précisant "pour le refuge de Badajoz"...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    fred47 (jeudi, 18 août 2011 10:21)

    on ne peut qu'être horrifié par tant de perversité et de méchanceté gratuite qui en plus restent totalement impunies...encore une fois, que pourrait-on faire? qui soit efficace? Continuer inlassablement à informer autour de nous, rallier des sympathisants actifs..., soutenir moralement et financièrement ces femmes courageuses qui vivent l'impensable au quotidien...

  • #2

    Patricia et Philippe (jeudi, 18 août 2011 11:32)

    Nous recherchons des moyens d'aides et diffusons cette info largement.
    Les actes après l'action.
    Patricia

  • #3

    Onfray Evelyne (vendredi, 19 août 2011 08:19)

    Ecoeurée ! scandalisée ! je n'arrice pas a trouver les mots devant la bétise humaine ! ou alors cette phrase de Mahatma Gandhi " La grandeur d'une nation et son progrés moral peut _être jugée sur la manière dont les animaux sont traités"

  • #4

    soline (vendredi, 19 août 2011 12:26)

    j'en ai pas dormi ,le refuge ou Simon a été en sécurité
    quel choc pour les bénevoles et tout ses chiens encore plus traumatisée
    je vais envoyer un don tout de suite
    soline

  • #5

    fred47 (vendredi, 19 août 2011 13:32)

    merci à patricia et philippe qui se sont mobilisés très rapidement pour relayer cette info. Il faut vraiment venir en renfort le plus nombreux possible pour soutenir nos courageux amis qui doivent être désespérés et qui comptent sur nous.

  • #6

    archange sympa (vendredi, 19 août 2011 14:13)

    Ceux qui me conaissent ,savent la honte que je peux sentir de mes origines en lisant ces atrocités.Qui pourrait être asser costau pour faire arrêter ces choses là?
    depuis mon enfance,j'ai eu 7 compagnons à 4 pattes,tous sont partis entre 17 et 18 ans sauf le dernier qui j'espère restera encore longtemps vu sa vivacitéà 10 ans.

  • #7

    c (mercredi, 24 août 2011 20:06)

    bjr
    est ce que les chiens manquant sont revenu?

    cdlt