Poème pour les vieux chiens oubliés...

 

 

Voici un très joli poéme, qu'a écrit Anne K. adoptante de Nino, vieux berger allemand du refuge del Bierzo (Province de Léon), que nous avons aidé pour cette adoption si particulière ...

C'est aussi grace à Anne, que Shiva (12 ans , 12 ans de refuge) a pu être adoptée en Belgique sous GF, car elle nous a interpellé sur ce cas

C'est un appel en faveur de l'adoption des vieux chiens , les oubliés de tous les refuges de France et d'ailleurs

voici ses mots :

 

J'ai écrit un texte pour NINO et tous ceux qui comme lui attendent derrière des barreaux qu'un regard se pose sur eux.

 

" BOX 58 "

 

Je suis le box 58

Au fond de l'allée à droite.

Né dans une ruelle brûlante

D'un misérable village d'une cruelle Espagne

Je suis le chien errant dont on se débarrasse.

Un matin, des hommes sont venus

Armés de bâtons, c'est après nous qu'ils en avaient

Pardon ma Mère d'avoir si vite couru

Pardon mes Frères de vous avoir abandonnés

Sans me retourner

Pendant que l'on vous exterminait

Car tant de haine les anime

Seul pendant une année, j'ai erré

La faim, la soif me tenant, toujours sur mes gardes

J'ai rusé, je me suis bien battu

Mais les monstres m'ont capturé au lasso

Et jeté dans cet humide cachot

Dont le toit cassé

Laisse passer la pluie

Lorsqu'il gèle le sol est glacé

Lorsque le soleil est au plus haut

Il m'écrase de sa chaleur

Qu'aucune ombre n'apaise

Comme mon box est le dernier du refuge,

Il n'y a pas de vis-à-vis

Rien n'arrête le vent

Qui me transperce par tous les temps

Et point d'endroit pour me mettre à l'abri

Lorsque vient la distribution du repas

Bien souvent on m'oublie

Ni eau, ni pain pour moi.

Au début, j'ai pleuré tous les jours, toutes les nuits

A présent, depuis tant d'années

Je me suis résigné

Oublié de tous

Je n'attends plus rien du genre humain

Qui m'a enjôlé pour mieux me punir

D'avoir voulu être un chien d'Espagne

Fier et libre

Et les années ont passé

Lentement, interminablement.................

Je me suis habitué à ne jamais plus courir

Je regarde les murs de ma prison

Qui sont mon seul horizon

S'il y a encore un peu de pitié

Qu'on me fasse mourir

Pour abréger cette lente agonie

Je suis si seul et sans espoir.......

Mais un jour, deux petites mains

Se sont posées sur mes barreaux

J'ai à peine levé la tête

Pour regarder cette enfant

Blonde, rose qui m'observe en silence

Et me fixe intensément

Puis elle appelle .... Prudent, je ne bouge pas

Elle appelle de nouveau

Deux grands viennent voir

Ce qui suscite tant d'émoi

La petite voudrait bien de moi

Mais les parents rechignent

Il est bien laid et si vieux

Alors l'enfant pleure

Elle veut celui-là, en me montrant du doigt

Celui du box 58, au fond de l'allée à droite.

On palabre, on discute près de moi

Quel triste sort m'attend ?

Qu'ont-ils donc encore inventé

Pour me tourmenter ?

Je tends le dos................ J'attends..................

On me met un collier

On me tire avec une laisse

On me pousse, on me porte

Point de coups ? Point encore.................

Pourtant rien.

On m'installe dans une jolie maison

Ce panier confortable est pour moi

La bonne gamelle et l'eau fraîche aussi

Le jardin est si beau............

Tout cela serait-il possible ?

C'était il y a quelques jours

J'ai donné un peu de confiance

J'ai reçu tellement d'amour

Maintenant, moi j'ai une Princesse

Qui m'interpelle sans cesse

J'entends ses petits pieds nus

Qui claquent sur le sol

Elle passe ses bras autour de mon cou

Et me murmure des mots doux

Ainsi donc c'était vrai

Qu'un jour il y aurait

Quelqu'un pour m'aimer

Quelqu'un pour qui je compterais

Qui m'accorderait de l'importance

Sans rien demander en retour

Une part d'amour pour moi

Rien que pour moi.....

Alors, vous qui le Dimanche

Visitez les Refuges

D'Espagne ou d'ailleurs

N'oubliez jamais le même que moi

Qui vous attend

Dans le Box 58

Au fond de l'allée à droite...........................

 

 

Anne

A NINO, SHIVA et tous ceux qui attendent ............................

 

Shiva
Shiva

Écrire commentaire

Commentaires : 14
  • #1

    Véronique24 (dimanche, 30 décembre 2012 14:53)

    Je viens de découvrir ce poème merveilleusement écrit, il décrit bien toute la souffrance, le manque d'amour, et l'angoisse que l'abandon génère.
    Il décrit bien en même temps l'espoir qui renaît lorsque quelqu'un s'arrête devant un box pourqu'enfin l'animal connaisse une vrai vie de chien digne de ce nom.

    Félicitation Anne pour ce bel écrit!!!!

  • #2

    Béatrice24 (dimanche, 30 décembre 2012 15:48)

    Les larmes coulent et ne s'arrêtent pas. Que d'émotions à travers ces mots si justes. Puissent-ils permettre à ceux qui iront dans des refuges d'aller jusqu'au dernier box ou mieux regarder ceux qui semblent vides mais dans lesquels un coeur prêt à donner des tonnes d'amour attend. Merci à Anne pour avoir adopté Nino et donné un autre destin à Shiva.

  • #3

    isaelys (dimanche, 30 décembre 2012 19:17)

    Magnifique et très émouvant poème Anne!! Merci d'avoir ouvert votre cœur à un vieux loulou, puisse ce vœu être entendu!! Tant de vieux chiens sont oubliés dans les refuges et ils méritent tous un panier retraite pour leurs vieux jours!!

  • #4

    Annie D (lundi, 31 décembre 2012 10:51)

    Quelle justesse dans ce poème. Il y a des boxes 58 dans tous les refuges. Comme il est dur de voir ces vieux routards se résigner au fil du temps, de ne plus les voir s'approcher de la grille lors des visites, tellement habitués à voir les gens passer sans les regarder et les autres chiens partir...
    Oui il est difficile d'aller dans un refuge, oui il est difficile de ramener ce vieux loulou dans son boxe après la promenade et le biscuit. Oui il faut prendre sur soi, oui on pleure. Mais on voit aussi son regard s'illuminer à la visite suivante, il nous reconnais, il vient à la grille, il est fougueux notre vieux, et même si ce moment ne dure qu'une petite demi-heure - parce qu'il y a d'autres vieux qui attendent- c'est du bonheur rien que pour lui, "son moment" et si nous ne pouvons faire que çà au moins nous avons fait quelque chose. 'il vous plait allez voir les boxes 58 il y en a partout. A Nino, à Shiva et à tous les Paddy

  • #5

    La Patt (lundi, 31 décembre 2012 12:09)

    Merci mouchoir d'exister....Quel beau texte...et tellement vrai...Tant de personnes veulent le dernier chien à la mode..ou le chiot de Noël.Et après où ils finissent.....Merci pour Nino et les autres..

  • #6

    evelyne (lundi, 31 décembre 2012 13:48)

    vous avez raison annie D même si on ne peut pas tous adopter un vieux loulou ,on peut aller dans le refuge le plus proche ,même si ce n'est qu'une fois par semaine et faire la promenade des vieux loulous qui sortent rarement car il faut d'abord" défouler les jeunots "et les chiens agés ne sortent pas car pas assez de bénévoles!!!

  • #7

    Jennifer 64 (mardi, 01 janvier 2013 18:13)

    Je suis TRES émue par la beauté de ces mots - merci 1000 fois!

  • #8

    véronique41 (mercredi, 02 janvier 2013 09:41)

    C'est un très beau texte Anne que vous avez écrit avec l'expérience de l'avoir vécu, il relate toute la réalité douloureuse des vieux chiens ou chats qu'on laisse vieillir sans espoir de trouver une famille qui les adoptera. Il faudra bien que les mentalités changent, car les vieux animaux,les moins beaux,les handicapés, les malades ont aussi le droit d'avoir l'amour d'une famille et on autant d'amour à donner que les autres, c'est un pas à franchir et vous ne le regretterez pas. Pensez aussi aux petits Podencos qui sont si beaux et surtout si gentils et qui sont peu demandés à l'adoption. Je souhaite une bonne année à tous les adoptants, ceux qui ont choisi de donner une deuxième chance à tous ces laissés pour compte et beaucoup de bonheur et de joie avec vos compagnons d'infortune.

  • #9

    christiane (mardi, 08 janvier 2013 08:34)

    Merci pour ce joli poème et surtout à ce coeur d'enfant qui a tout ressenti innocemment. Que ceci est beau. Enfants, abandonnez vos écrans et regardez les animaux chérissez-les ils sont vivants et très reconnaissants Mille bisous au Petit Ange qui s'est arreté au box 58

  • #10

    Evelyne(54) (dimanche, 27 janvier 2013 10:07)

    Je viens de lire ce magnifique texte et j'ai pris une grande claque d'émotion .Les chiens ( ou chats) agés ont un petit ( non un grand ) plus de tendresse et de douceur . Ils sont encore plus attachant, ils ont une espece de "zénitude" que l'ont arrive pas a exprimer avec des mots ! Là, je songe à ma Bina qui nous a quitté à 17 ans et un an plus tard Lapsus le labrador à 14 ans1/2

  • #11

    Lacambre (jeudi, 02 janvier 2014 14:01)

    Très bel écrit Anne pour ce pauvre chien qui n’intéresse que peu de gens ! Très émouvant, j'en ai moi aussi les larmes aux yeux.
    Merci pour ces vieux chiens d'avoir un peu de bonheur !

  • #12

    Anne KLEIN (jeudi, 03 septembre 2015 15:16)

    Bonjour NELLY, c'est avec beaucoup de tristesse et de larmes que ma famille et moi même venons vous apprendre le décès de NINO (cancer de la face)
    Il a rejoint SHIVA, sa compagne de captivité durant de longues années. Ainsi se termine l'histoire du BOX 58.
    Nous n'oublierons jamais les efforts de Galgos France pour faire venir jusque dans notre foyer ce merveilleux compagnon qui restera dans nos coeurs pour toujours.


    BOX 58 (suite et fin)

    SOIS LIBRE ......


    Il est parti ce soir, emmenant l'été et mon coeur.
    Tombés les murs de ta prison
    Evanouis les barreaux de ton passé
    Libéré des souffrances de ton corps.
    Reste un collier, une laisse, un grand panier ....vide
    Beaucoup de jolis souvenirs
    Et maintenant une si grande absence......
    Ta princesse a bien grandi
    Ses larmes coulent dans mon cou
    Elles se mêlent aux miennes lorsqu'elle me dit :
    "Il est où mon chien ? "
    Il a rejoint la douce SHIVA sa compagne d'infortune
    Pendant de nombreuses années.
    Ils sont ensemble maintenant
    Ils courent dans de vertes prairies
    Où nous nous retrouverons un jour.
    Je garderai au fond de moi cet ultime moment
    Où tenant ta tête dans mes mains je t'ai dit :
    "Sois libre maintenant mon Ami, sois libre" .......


    A NINO, SHIVA
    Et tous nos compagnons partis.....

    A.K

  • #13

    Tésa (lundi, 28 septembre 2015 20:11)

    Tout est dit.

  • #14

    maryse (mardi, 29 septembre 2015 19:37)

    Beaucoup, beaucoup d'émotion en lisant cette ode aux vieux chiens abandonnés , à travers Nino et Shiva; merci Anne pour cet amour que je partage inconditionnellement.
    Je sais votre peine