SOS d'Adaana pour les 25 chiens et les 3 chevaux : Mise à jour du 16/01/2013

Nous avons recu des nouvelles de Christine d'Adaana qui nous a lancé un SOS (voir post précédent dans le blog). Nous souhaitons vous remercier toutes et tous de votre soutien et de vos diffusions !  

 

 

Bonsoir,

 

 

Je vous tiens au courant de l'évolution de la situation au fur et à mesure.

 

Ce matin je me suis rendue sur place avec la police, qui a fait des photos depuis l'éxtérieur. On ne peut pas voir grand chose, mais ils ne peuvent pas rentrer sans autorisation. Ils ont réussi à contacter quelqu'un de sa famille et lui ont demandé qu'il se présente sur les lieux pour une inspection.

 

Quand ils sont revenus plus tard, le bonhomme était là, et ils ont pu rentrer. Et alors là, cafouillage total, ils ont juste survolé l'entrée, ils ne lui ont pas fait ouvrir les "cages", et bien sur, ils n'ont pas passé le lecteur de microchip. Le bonhomme refuse catégoriquement de remettre les animaux à l'association de son plein gré, les animaux sont à lui, il les aime, ils sont tout pour lui... La police a apparemment tenté de lui faire prendre conscience que les animaux vivaient dans de mauvaises conditions, que les installations sont illégales, et qu'il risque une grave sanction. Peine perdue. Il leur a dit qu'il les déménageait dans un mois sur un terrain dans une autre commune.

 

 

 

Coté administratif, la plainte suit son cours. La police a demandé une inspection du vétérinaire de la OCA, encore une démarche administrative qui va nous faire perdre du temps.

La situation se présente mal, le monsieur est officiellement handicapé psychique, 69% d'handicap, pas assez pour être sous tutelle, il est responsable de ses actes mais il a tout même une pension d'invalidité pour troubles psychiques, celà va certainement les rendre très prudents quant aux mesures à prendre. Parlons clairement, s'il se débarasse des animaux, ce ne sont que des animaux. S'il se fout en l'air, ça ferait mauvaise presse. De plus, s'il déménage dans un mois, il emporte le problème ailleurs, donc ce ne sera plus le problème de la municipalité, j'imagine que ça les arrangerait. De là qu'ils fassent trainer...

 

 

 

Je suis désolée pour ce monsieur, je ne cherche pas à m'acharner, mais ces pauvres animaux ne doivent pas être ses otages. S'il a besoin d'être soigné, il faut le faire prendre en charge par les services compétents, et si les animaux peuvent l'aider à surmonter ses problèmes, il existe de très bonnes thérapies encadrées par des professionnels également compétents.

 

 

 

Nous avons rendez-vous jeudi prochain avec le conseiller municipal, impossible avant. C'est un politique, il va donc falloir le convaindre qu'il tira plus d'avantage à s'attribuer les lauriers de la résolution rapide de ce cas que de le refiler à une autre commune. Je ne suis pas des plus doués pour ce genre de chose, mais je serai accompagnée du Président de la Fédération, qui est une personne beaucoup plus diplomatique que moi, ça aidera.

 

Je retourne demain à la police pour faire le point, je ne vais pas les lacher. Je vais d'ailleurs leur proposer de faire appel à un vétérinaire indépendant de leur choix, si c'est admissible, pour faire accélerer le dossier, quitte à payer de ma poche.

 

Le temps est un facteur très important. Bien sur, s'il déménage, la plainte suivra son cours en justice, mais dans ce cas ça risquerait d'être TRÈS long. La municipalité est la seule qui peut résoudre cette affaire rapidement. Vu le nombre d'infractions commises, elle en a le pouvoir, pour ne pas parler du devoir.

 

 

 

Pendant ce temps là, les animaux trinquent. Aujourd'hui, il avait au moins amené de la nourriture, du foin pour les chevaux et un sac de 20 kg de croquettes pour les chiens. J'espère au moins qu'il les distribuera toutes, et avec bon sens, car j'ai l'impression qu'il met la même quantité dans chaque cage, indépendemment du nombre et de la taille des chiens, ou qu'il en oublie carrément certains. Va savoir.

 

 

 

Je suis désolée de ne pas avoir de meilleures nouvelles à annoncer pour l'instant.

 

Merci à tous de votre aide et de votre soutien.

 

 

Christine

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    fred47 (dimanche, 20 janvier 2013 11:57)

    continons d'aider christine par nos dons, même tout petits.....cela lui permettra, si les négociations avec ce type aboutissent, de faire stériliser les chiens ou les placer peut-être en pension. Dans cette situation difficile, il faut penser à ces malheureux chiens enfermés et apeurés....et au cheval etau poney....parce qu'on sait bien que là-bas personne ne va l'aider, au contraire .

  • #2

    corinne (mardi, 22 janvier 2013 10:22)

    C'est du refuge d'Adaana d'où vient mon Funghi. J'avais promis de lui ramener ma grosse bête et c'st ainsi que j'ai eu la chance, oui la chance de rencontrer Christine. Chaleureuse, honnête, ouverte d'esprit, ne comptant pas ses heures pour sauver tous les chiens, chiots, qu'elle trouve. Entourée de ses amis bénévoles, comportementaliste, elle peut chercher toute une nuit un chiot égaré, héberger chez elle des portées entières, des chiens trauma, les soigner, les aimer tellement spontanément en cherchant avant tout leur bien être, les réconcilier le plus possible avec une vie tellement terrible parfois.... Certes comme beaucoup de bénévoles la bas, mais je voulais apporter ce témoignage l'ayant vu à l'oeuvre plusieurs jours. Evidemment je vais la soutenir et l'aider, mais l'entreprise est de taille. Alors merci déjà de toutes les manifestations car je sais combien il y a d'urgence partout mais ce sauvetage est d'une telle taille mêlant administration qui se fout des animaux, maladie mentale humaine, qu'elle va avoir besoin, si elle arrive à récupérer tout ou partie des animaux (je sais qu'elle a d"éjà une solution d'hébergement pour les chevaux) de toute l'aide matérielle possible. Elle n'aimera pas ce message car en plus elle est humble. Tant pis quand on recontre une belle personne il faut le souligner au moins une fois.

  • #3

    fred47 (mardi, 22 janvier 2013 14:44)

    tout à fait d'accord avec toi corinne, restons attentifs à cette situation complexe et pensons à notre amie pensons à son quotidien et aidons-là de notre mieux.