Mise à jour pour le SOS des 25 chiens de Adaana !

Bonsoir ,

 

 

Cette semaine nous avons finalement obtenu l'ordre de la police municipale pour le retrait provisoire des animaux. Nous avons tous été convoqués hier matin à 9h pour procéder à la prise en charge.

 

Le bonhomme s'est présenté, ce qui n'était pas gagné, et, contre toute attente, il était d'une humeur plutôt joviale et amicale. Pour cause : il avait déjà déménagé presque tous les animaux, les chevaux y compris ! On nous avait prévenus la veille qu'un camion stationnait devant la porte, la police est allée vérifier pour prendre l'adresse de destination des chevaux, mais ils n'avaient pas le droit de l'empêcher de les retirer... c'est hallucinant et frustrant!

 

Il ne reste plus que 3 petits chiens, plutot sauvages, qu'il n'est pas arrivé à attraper, mais qui ne se sont pas montrés pendant que nous étions là bas avec la police.

 

 

Il a tout de même eu la bienveillance de nous remettre une chienne : la podenca que je cherchais quand je l'ai rencontré pour la première fois, par hasard, et que j'ai découvert cet enfer.

 

Le voisin l'avait supposément attrapée la veille et lui avait remise, ce qui est un mensonge, j'ai vérifié auprès du voisin. Ça ressemble plutôt à un espèce de marché silencieux : je vous donne la podenca que vous cherchiez, en échange, foutez-moi la paix...

 

 

La podenca, que nous avons appelée Lorien, était évidemment pleine, nous l'avons emmenée directement chez le vétérinaire pour une autre stérilisation en urgence !

 

Je joins une photo reçue fin décembre de la belle par qui tout a commencé. C'est un amour.

 

 

Concernant le dossier de police, il n'y a plus grand chose à faire dans cette commune, nous espérons tout de même, et allons insister dans ce sens, que les services juridiques le sanctionneront suffisamment pour le faire réfléchir, ou du moins sa famille qui devrai l'aider à payer l'amende... ou encore mieux, qu'ils le déclareront "incapable" d'avoir des animaux sous sa responsabilité, comme nous l'avons demandé dans notre plainte. Celà faciliterait les choses pour faire suivre le dossier.

 

 

Il nous reste maintenant :

 

1) A essayer de capturer les 3 petits "sauvages". Nous pensions essayer une cage trappe à l'extérieur puisqu'ils sortent de temps en temps, mais la plus agée a apparemment déjà eu ses petits à l'intérieur.

 

2) A insister auprès du SEPRONA pour qu'ils effectuent un control le plus rapidement possible sur le terrain ou il a emmené les animaux, et coordonner nos efforts pour arriver à les sauver de la folie de cet homme.

 

 

Malgré ses bonnes paroles, et son "amour" pour les animaux, cet homme est un danger pour eux. Nous n'allons pas baisser les bras, et insister jusqu'au bout auprès des autorités pour qu'ils accomplissent leur devoir.

 

 

Cependant, il nous faut être patients, ce sont les paroles mêmes de l'agent du SEPRONA, que nous avons accompagné il y a quelques jours pour lui montrer oú se trouve le terrain du bonhomme. Ce jour là, on ne voyait encore que quelques chiens, de nouveau enfermés,... dans un nouvel enfer.

 

Voilà donc oú nous en sommes pour le moment. Il faut nous armer de tenacité et de patience.

 

 

Je voudrais remercier toute l'équipe GF, tous les gens qui se sont intéressés au sort de ces pauvre bêtes et nous ont soutenus depuis le départ, tous les donateurs qui nous ont déjà aidés. 9 loulous adultes et 2 bébés sont déjà à l'abri, nous espérons pouvoir aider ceux qui restent.

 

Grâce à vous tous, nous avons trouvé suffisamment de force pour affronter cette situation, car votre aide est précieuse. Nous nous sentons parfois si impuissants devant l'ampleur du désastre ici, que votre soutien est une bouffée d'air frais qui nous insuffle du courage et des forces renouvelées.

 

 

Quand bien même celà prendrait plus de temps que nous ne le pensions, que nous ne l'aurions souhaité, nous continuerons nos efforts pour sauver ces pauvres innocents de cette folie. Et bien sur, nous vous informerons des progrès (je l'espère) de la situation.

 

Encore merci à tous, du fond du coeur.

 

Christine

 

Adaana

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Corinne (mercredi, 20 février 2013 11:18)

    Christine pugnace et altruiste. Le courage de remuer ces autorités, la patience, les sauvetages, les doutes face aux difficultés mais tous les jours se battre. Tiens bon Christine, tu fais partie de ces personnes exceptionnelles capables de faire don de soi pour la cause à laquelle on croit.

  • #2

    alain (mercredi, 20 février 2013 15:12)

    Qu'ajouter à l'appréciation de Corinne sinon toute l'estime que nous avons pour Christine et ses amis. Mais quel tonneau des Danaïdes ! Amitiés solidaires.

  • #3

    quignon (jeudi, 21 février 2013 08:19)

    Peu à peu Christine tu arrives à un résultat. Quelle patience , comme le dit Corinne, juste te dire "bravo".