Témoignage d'une adoptante

Voici le témoignage d’une adoptante ravie de son expérience d’adoption chez Galgos France. Elle a tenu à adresser une lettre de remerciements à l’association grâce à laquelle tout s’est bien passé.

 

Mon adoption à Galgos France.


J'ai perdu ma chienne bouledogue le 7 août 2012 et mon bouledogue mâle, le 21 décembre la même année. Vous imaginez l'état de mon moral après tous ces mois de maladies.

Il me restait une pékinoise. Elle m'a bien aidée. Elle non plus n'avait pas trop le moral. Pour la première fois de sa vie, à trois ans et demi, elle se retrouvait sans congénère, alors qu'elle avait toujours vécu en meute : jusqu'à l’âge de six mois avec ses frères et soeurs de portée et ensuite avec mes deux bouledogues.

 

Autant pour elle que pour moi, je pensais qu'il fallait adopter un autre chien, remettre un peu de joie chez nous. Seulement la pékinoise a vraiment de gros défauts dus à un syndrome de privation sensorielle au cours de ses six premiers mois d’existence.

 

Nous travaillons beaucoup elle et moi mais par moments, elle « pète un câble » et ne se gère plus. Elle attaque tout être qui rentre chez moi et tous les chiens à l’extérieur.

 

Je la connais bien. Je sais qu'elle peut accepter quelqu'un, à condition que ce quelqu’un vive au moins trois jours dans mon appartement. Je pensais qu'elle pouvait accepter un autre chien, mais pas n'importe lequel. Pas un chiot de crainte qu'elle ne lui transmette son mauvais comportement. Elle ne peut pas accepter non plus un chien dominant, ou un chien trop remuant. Elle pèse sept kilos, pas si gros pour un chien dangereux.

 

Quand le désir d’adoption devient un parcours du combattant.


Voici la liste des réponses que m’ont adressées diverses associations :

 

- « Laissez-la toute seule puisqu'elle est si mauvaise » et comme j'insistais : « faites la stériliser et je vous donnerais un mâle entier »???? Toujours pas compris.

 

- Une éleveuse a refusé de me confier sa chienne, retraitée bouledogue, uniquement parce que j'ai été honnête et parlé de la mienne avec franchise. J'aurais mieux fait de mentir par omission, d'aller la visiter avec mon petit carnet de chèques. Ca se serait certainement mieux passé avec cette dame.

 

- Une autre association, - sans me donner aucune raison-, a refusé que j'aille rencontrer une autre chienne bouledogue, vivant à treize kilomètres de chez moi. Est- ce que c'était ma chienne qui était en cause ou le fait que je travaille, dix-huit heures par semaine ? Quelle horreur !!!!

 

Bref, j'en passe. Personne n'a daigné me rencontrer, ni appeler mon vétérinaire. Rescue Boule et Bouledogue Attitude auraient été d'accord pour placer un chien chez moi, mais encore fallait t-il trouver le bon : celui qui s'entendrait avec ma pékiki.

 

J’avais le moral au plus bas devant tous ces refus et le sale caractère de ma chienne qui complique tout.

 

Quand Galgos France incarne la providence.

 

Et... un soir...

 

Je reçois un soir un SOS pour Puppy. Il s’agit d’un protégé de Galgos France qui a été traîné derrière une voiture par son propriétaire. Ce chien a besoin de soins.

 

Je me dis : « les chiens malades, je connais. Comme il est blessé, il ne va pas être trop remuant et la péki va pouvoir s'y habituer en douceur ». « Je postule donc pour l'accueillir.

 

Le lendemain, je vais sur le site de Galgos France pour prendre des nouvelles de Puppy. J’en profite pour « visiter » et je regarde, comme ça, les chiens qu'ils ont à l'adoption. Je croyais qu'ils n'avaient que des galgos. Mais non. On y trouve plein de chiens, de toutes tailles, de tous âges.

 

Première excellente surprise.

 

Une personne de Galgos France me téléphone quelques jours plus tard pour me dire qu'ils ont trouvé quelqu'un pour Puppy. Je m'en doutais un peu, mais je ne pensais pas qu'on me rappellerait pour me prévenir. Je parle de mes difficultés pour adopter à la personne, du caractère de ma chienne. Elle propose qu'une comportementaliste de Galgos France me rappelle pour voir ce qui pourrait être fait.

 

Deuxième excellente surprise.

 

Je parle de mon horrible chienne en toute franchise. La comportementaliste me dit : « votre pékinoise est une chienne trauma (tisée). On en a plein des comme ça. Elle n'est pas pire que les autres ».

 

MIRACLE ! Enfin quelqu’un qui comprenait mon problème. Nous commençons à discuter de ce que je souhaiterais comme chien : pas trop grand, pas dominant, plutôt un mâle doté d’un bon caractère, pour que tout se passe au mieux.

 

A la recherche du loulou idoine.


Maintenant, j'ai confiance. Je retourne sur le site Galgos France et commence à regarder sérieusement les chiens proposés à l’adoption.

 

Sur les trois chiens qui ont retenu mon attention, je choisis Dany. Il est superbe. C’est un adulte castré et bien dans sa tête. J’appelle la comportementaliste et lui laisse un message pour lui dire que je choisis Dany.

 

Hélas ! J’apprends le soir que Dany a été adopté en Espagne par la bénévole du refuge qui l’emmenait parfois chez elle. Bon. Tant mieux pour lui.

 

Retour à la case départ.

 

Je demande des vidéos d'Olliver pour voir comment il bouge. Mais en visionnant celles de Pepon, quelque chose me gêne.

 

Je demande conseil à mon amie, qui m'aide pour le comportement de la péki . Elle « parle le chien ». En regardant comment l’animal se comporte, elle peut dire s'il est bien dans sa tête ou pas. Pour Pepon, il y a « un truc » qui ne va pas. Mon amie confirme. Ca ne collera pas pas avec ma pékiki., affligée, elle aussi, d’un « truc » qui ne va pas. Je ne prends pas le risque.

 

J'attends une vidéo d'Olliver et... c'est EXACTEMENT le comportement que je souhaite. Il est calme, gentil, ne cherche pas la bagarre, il sait couper court sans méchanceté et ce n'est pas un jeune bébé. Malgré son âge de deux mois et demi sur la vidéo qui date de mi-février, il a du vécu et ça se voit.

 

Alors vite ! Je le réserve. J'ai un peu la trouille parce que je sais qu'une autre personne le veut aussi. Mais, c'est bon, il est pour moi... OUF !!

 

Une adoptante comblée.

 

Je recommande vivement l'adoption chez Galgos France.

Mon Olliver/Owen est arrivé chez moi le 14 avril dernier. 

 

Owen a dormi tout le long du parcours. Galgos France nous avaient prévenus, que les chiens, une fois sortis du camion, dorment comme des plombs dans les voitures. 

 

Je me suis mise à l'arrière de la voiture et je l'ai posé sur le siège pour ne pas le brusquer. Il est tout de suite venu se blottie sur mes genoux.

 

Owen est arrivé avec son passeport, tous ses vaccins à jour, traité contre les puces, vermifugé et pucé, pour une somme de 170 euros.

 

J'aurais pris un chiot chez moi : il m’en aurait coûté :

 

- Passeport : 20 euros

- Puce : 50 euros,

- Vaccins en trois fois 70 x 3 puisque le véto compte la visite à chaque fois.

 

Je fais grâce du vermifuge et du Frontline.

 

J'ai signé un contrat d'adoption dans lequel je m'engage à le faire stériliser.

 

Si j'ai un souci, je peux joindre Galgos France et ses comportementalistes.

 

Le chien est à mon nom, ce qui n'est pas le cas de toutes les associations. Si je devais m'en séparer, c'est Galgos France qui prendrait le relais. Il n'ira jamais dans un refuge et ça, pour moi, c'est déjà une bonne garantie.

 

Une semaine après son arrivée, le responsable adoption sur la région me demandait des nouvelles.

 

C'est une association très sérieuse composée de personnes sont très compétentes : description du caractère du chien, écoute de l'adoptant, elles ne sont pas dans le jugement comme beaucoup. Elles font preuve d’ouverture d’esprit. Quant à la logistique, ils sont au top.

 

Le mot de la fin.

 

Comme j'ai dit à Galgos France, qui me remerciait d'avoir adopté Owen : «c'est moi qui les remercie du fond du coeur de m'avoir fait confiance. Il existe des gens qui sauvent des chiens... et puis, il y a des chiens qui sont de petits rayons de soleil qui viennent remettre de la joie et qui, de deux malheurs, savent faire un bonheur. Tout se passe très bien entre Owen et Couette. Je suis vraiment très contente. Ils me font rire et ça fait du bien» !!!

 

Corinne.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Tésa (jeudi, 02 mai 2013 22:43)

    Tres beau témoignage .Ce que j'aprecie chez Gf c'est qu'on a une ébauche du caractère et un peu du véçu du chien ce qui permet de mieux le comprendre.Les bénévoles et les familles d'acceuil affinent la decouverte de la personnalitée du loulou.Owen s'est trouvé une copine et couette un copain et vous deux petits amours sur pattes. Super!

  • #2

    isaelys (jeudi, 02 mai 2013 23:19)

    Merci pour ce magnifique et sincère témoignage, ce sont des personnes comme vous qui donnent la force et l'envie à l'équipe de GF de poursuivre cette lutte. C'est un réel plaisir d'avoir ensuite des nouvelles des adoptés que nous câlinons à leur arrivée et voyons partir pour une nouvelle vie. Bonne route à Owen qui a trouvé sa famille et une copine.

  • #3

    mp (vendredi, 03 mai 2013 01:00)

    c'est un trés beau témoignage, qui résulte de personnes qui se donnent à fond pour les toutous et réfléchissent vite et bien. Des gens formidables qui font non seulement des heureux chez les poilus mais aussi chez nous grand benets de 2 pattes.
    Belle vie pour Owen et sa nouvelle famille

  • #4

    Dom 71 (vendredi, 03 mai 2013 08:10)

    Pour en remettre une couche chez GF, non seulement il y a les comportementalistes, mais aussi des conseils lorsqu'on a un chien malade leishmaniose par exemple, un suivi régulier même après deux ans d'adoption et la visite de délégués qui viennent sur place voir comment sont les chiens en famille. Je confirme que les démarches pour les immatriculations des chiens sont faites par l'association et non à la charge de l'adoptant ce qui n'est pas le cas partout et que les co-voiturages sont parfaitement organisés. En un mot tout n'est pas parfait chez GF mais il faut aller voir ailleurs pour se rendre compte que c'est pratiquement un "sans faute"

  • #5

    Céline (dimanche, 05 mai 2013 00:17)

    Bravo à GF ! Une equipe cordonnee, consciencieuse par qui les malheurs passent... Par qui ils laissent place à des histoires improbables et tellement tendres !
    Souhaitons Beaucoup de parties de jeu entre la Pekiki et son nouveau frère de cordée ! Un beau chemin ensemble avec leur maîtresse apaisée !!!

  • #6

    corinne (dimanche, 05 mai 2013 22:25)

    C'est moi l'adoptante d'Owen..l'article d'origine a été un peu "coupé"..mais c'est vrai qu'il était TRES long parce que j'en avais sur le coeur de l'indifférence de certaines assocs sur mon propre vécu ,comme humain.d'avoir eu trois chiens ,le malheur de deux qui sont partis l'an passé et de rester avec la petite coquine pas sympa dehors..
    On dit qu'il ne faut jamais dire "fontaine,je ne boirais pas de ton eau " .Moi,je me demandais pourquoi certains remontaient des chiens d'Espagne alors qu'on en a tant en France..je trouvais un peu que c'était un combat perdu d'avance..mais la vie se charge d'apporter des réponses..

  • #7

    Christine 56 (lundi, 06 mai 2013 20:58)

    En effet nul n'est parfait mais GF pourrait en montrer et apprendre aux dites assoc comment gérer les humains les adoptants la logistique et tout le reste
    pour l'instant c'est la seule assoc que je connaisse qui soit aussi présente et carré
    que du bonheur
    Merci corrinne et gros bisous a la terreur et son copain Olwen

  • #8

    martinpecheur 0555 (mercredi, 08 mai 2013 18:42)

    merci pour ce témoignage.
    oui GF est une association très sérieuse. les chiens sont testés pour plusieurs maladies, soignés si besoin, opérés pour certains, stérilisés, vermifugés et bien suivis.....ils ne sont pas données à l'adoption à n'importe qui , mais d'un autre côté des adoptants ne sont pas écartés pour des raisons futiles. . rien n'est caché sur le chien, dans la mesure de ce qui est connu bien sûr. les adoptions sont réfléchies et prisent avec l'avis de plusieurs personnes. celui de la famille d'accueil est important, c'est elle qui connait le mieux le chien. les futurs adoptants , la famile d'accueil sont bien écoutés, de nombreuses questions sont posées. L'association ne veut qu'une chose: le bonheur des chiens et de leurs adoptants. une adoption bien raisonnée est une adoption qui a de grandes chances d'être définitive
    témoignage et ressenti d'une adoptante de 3 galgas et famille d'accueil chez GF