Voyage de Cuencanima​l à Strasbourg (manifesta​tion du 8 juin 2013)

 

Nous voulons qu'en lisant ce mail, vous viviez un tant soit peu ce que nous avons vécu ces jours-ci ...

 

Vendredi 7 juin, nous partions pour Strasbourg.

A l'arrivée, nos soeurs françaises Nelly et Corinne nous attendaient. Nous arrivions chargées d'illusions, d'angoisse, d'émotion à propos de ce que nous allions vivre, spécialement le samedi 8 à la manifestation contre la maltraitance des galgos et podencos espagnols.

 

Nelly nous explique que nous allons dormir à 30 km de Strasbourg, chez Carole déléguée de Galgos France. C'est sa famille qui vient nous chercher avec deux voitures. Là-bas nous aurons deux surprises; quelle émotion!

Quels chiens nous allons revoir ? Alberto, Jota et Onix adoptés il y a plusieurs années : terrible moment d'émotion, les larmes coulent de les voir si heureux.

 

L'accueil de cette famille à l’attention de Cuencanimal et Galgos France a été exceptionnel ! Nous n'avons pas de mots pour remercier Carole et sa famille de toute l'affection et l'attention qu'ils ont eu envers nous. Nous ne les oublierons jamais!!!!

 

Le samedi matin tôt, nous prenons un copieux petit déjeuner pris chez Christine, la maman de Carole. Puis, munies de nos sandwiches préparés pour la journée (ils avaient pensé à tout), Rémi et Bruno s'arrêtent sur le chemin pour rendre visite à Margot.

Et là, nouvelle surprise : Ruperta et Donna. Cette fois encore nous versons des larmes de joie.

 

Nous poursuivons le voyage vers Strasbourg.

 

Une fois parvenues là, il n'y a pas eu un seul moment sans émotion.

Nous avons vu Cédric et Myriam, nous avons vu Trisky (adopté en 2011), Nora (adoptée en 2013), Nata petite galga très maltraitée à Cuenca. Nous avons vu Talya et Sicilia avec Gillou. Nous avons vu aussi Jo déléguée de Galgos France, Elisabeth et son mari avec Dana, notre Dana, adoptée il y a très longtemps mais que nous portons toujours dans notre coeur. Et aussi Christine et François...Dominique et son fils, et aussi Calina la setter. Ce sont des moments de grande émotion, des larmes de joie de connaître ces gens, d'être avec ces personnes, qui comme nous, aiment les animaux. Nous ne pourrons jamais oublier.

 

A 14H, 1600 personnes et plus de 1200 chiens, venus d'un peu partout en France et surtout d'Espagne, étaient là pour témoigner de la maltraitance qu'ils ont subie quand ils étaient en Espagne avec leur ancien maître. S'ils pouvaient nous raconter!!!!!!!

Mais je reprends : à 14 H ,par 29 degrés, commence notre marche avec Michèle Striffler, en tête de cortège, la députée européenne qui présentera la proposition de loi pour que se termine enfin, la torture de ces animaux en Espagne. C'est un honneur de marcher à ses côtés.

Jerôme Guillot du CREL nous demandait de crier: "Espagnols, arrêtez la torture!!" et "galgos libres!!" "galgos vivants"!! Ce cri nous donnait la chair de poule.

Deux heures de marche dans les rues de Strasbourg, demandant des signatures à tout le monde pour aider cette cause. Deux heures sous une chaleur accablante, mais qui nous ont paru courtes. Nous voulions dénoncer et démontrer la maltraitance quotidienne que subissent les galgos et podencos.

La manifestation se termine chargée de toute l'émotion de ce que nous avons vécu.

Nous quittons beaucoup de gens, contentes de les avoir revu, mais sans pouvoir retenir nos larmes.

 

Nous partons de chez Christine et François, en même temps que Fanny, son mari et Flaco, Senda et Bill, Aurélie, son mari et leur chienne adoptée, Elisabeth et son mari, famille de Dana et Oscar, Nelly et Corinne et nous autres.

Nous avons senti que l’on aime Cuencanimal. Nous avons été traitées comme des reines. Nous nous sentions chez nous. Nous en avons profité pour parler du prochain voyage, des chiens, de ceux qui vont voyager etc.

Mercedes, Maria les deux Mari José et moi-même, nous avons vécu une des meilleures expériences de notre vie. Galgos France nous avait dit que si nous venions, nous serions traitées comme des reines, et effectivement, ça a été le cas.

 

Le voyage a été inoubliable pour nous toutes... Mercedes, Maria les deux Mari José et moi-même.

 

Puri

 

 

Ce que nous raconte Maria Aparicio.

 

Je n'ai pas de mots pour décrire ces quatre jours merveilleux que j'ai passé en France. Nous avons eu les meilleurs hôtes que l'on puisse imaginer. Mais plus que tout, le fait d'avoir connu des personnes avec les mêmes valeurs que les nôtres et qui défendent la même cause, est un grand motif de satisfaction et d’enrichissement personnel. Ce sont des personnes qui ont laissé une trace dans notre coeur et que nous n’oublierons jamais. Merci Galgos France, merci pour notre cause commune.

 

Ce que nous raconte Mari Jose Moya

 

Je ne sais pas si je vais réussir à exprimer avec des mots ce qu'a été pour moi ce merveilleux voyage. Il est difficile de décrire autant de sentiments et de gratitude.

Je m'attendais à beaucoup, mais cela a dépassé mes attentes. Jamais je n'ai connu des personnes si bonnes, si aimables avec nous, si accueillantes (sans nous connaître, ils nous ont offert leur maison), des hôtes exceptionnels, généreux, affectueux et drôles (on a beaucoup ri!!!!) Tout ce que je dirais serait peu de chose... des gens merveilleux qui ont tout donné !

Très heureuse aussi d'avoir vu les chiens de Cuencanimal, aimés et heureux. Première surprise, Alberto et Jota (à Cuencanimal il était triste, maintenant on dirait un chiot espiègle). Ensuite Donna et Ruperta. Au cours de la manifestation nous avons vu Dana, Nora, Trisky, Sicilia et Talia, Flaco et Senda, Nata, et la surprise finale Varinia et Camela chez Christine. Tous sont magnifiques et très bien soignés. J'aurais aimé voir encore plus de chiens, mais il y avait beaucoup de kms et peu de temps.

Des jours formidables, nous avons ri, nous avons pleuré d'émotion. L' au-revoir à l'aéroport a été un moment très triste pour moi. Je laissais des gens formidables, que peut- être je ne reverrai plus. Mes larmes coulent encore quand je pense à eux et à ce que j'ai vécu. J'espère revenir un jour.

 

Merci Galgos France et merci à toutes les personnes qui nous ont accompagnées durant ces jours, pour nous donner l'opportunité de vivre cette expérience.

 

MERCI BEAUCOUP!!!!!!! Nelly! (s'il te plait cherche une bonne adoption pour moi en France. Ca ne fait rien si je dois rester un temps en accueil! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !!!)

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    CPlume (mardi, 18 juin 2013 20:59)

    L'humanité se trouve ainsi bien grandie par ce que l'être humain peut avoir de meilleur, le partage !
    Très beau témoignage de la communion autour de nos galgos et podencos qui décidément nous donnent tellement de raisons de nous améliorer !

  • #2

    christiane 44 (mardi, 18 juin 2013 21:00)

    Cela me touche beaucoup d'apprendre que la délégation espagnole était aussi bien reçue. Chacune de vous mérite d'être considérée comme une reine. Cela ne fait aucun doute. Merci pour ces beaux récits.

  • #3

    isaelys (mardi, 18 juin 2013 23:26)

    Merci à vous 5 d'avoir fait le voyage(bravo à Mercedes qui a vaincu sa peur de l'avion ainsi que M-Josée). L'accueil chaleureux et royal a été à la hauteur du votre quand vous nous accueillez à bras ouverts, toujours avec le sourire et la bonne humeur. On vous aime les filles!!!Une pensée aussi pour Edison!!!

  • #4

    Evelyne (54) (mercredi, 19 juin 2013 09:14)

    En relisant le texte de Puri, je me suis retrouvée 10 jours en arriere à cette fantastique manifestation et l'émotion a de nouveau coulée sur mes joues. Je n'avais pas emmenée les "sisters" car je suis venue avec Gilles est ses galgas. Mais quel bonheur de vous avoir rencontré Mesdames au grand coeur ! Je voudrais ne plus avoir de manifestation à faire ( on peut rêver ) mais je serais là à la prochaine pour défendre nos loulous

  • #5

    Marie-Rose (mercredi, 19 juin 2013 15:36)

    L'union fait la force !
    La lutte continue à tous les niveaux!

  • #6

    corinne (jeudi, 20 juin 2013 11:58)

    Effectivement au delà des différences, des sensibilités, cela fait plaisir de voir des gens se rassembler pour une cause commune, le monde et sa cohorte de malheur, d'horreur, l'espoir naît de réunion de gens qui croient en une cause. La cause de la cruauté envers les animaux est noble, il n'y a pas une forme de cruauté, lorsque l'on voit le traitement de certains hommes face au monde animal, en l'occurrence ici galgos et podencos, on peut se demander le traitement réservé à leurs proches (femmes, enfants)......L'impunité lié au statut de l'animal doit être combattu. Bravo de vous être déplacés.

  • #7

    maryse (jeudi, 20 juin 2013 20:17)

    C'est une grande émotion partagée, commel'amitié, et cette solidarité qui nous aide à affronter le monde de cruauté qui bien souvent est le nôtre et dont pâtissent les plus faibles. Bravo à tous et toutes