Les chanceux qui remontent ce week-end!

Nous sommes déjà à la veille du week-end de notre nouveau voyage!

 

Le départ est prévu pour demain matin, pour une arrivée à Mazarin (82) dimanche à 8h.

 

Remontent ce week-end adoptés DATIL s'il est en état de voyager, SISSI la magnifique dogue du tibet, le petit ASTERIX qui n'avait pas pu remonter au voyage précédent, VALMA et TIRSA la mère et la fille, 2 crevettes de 5 kilos, la petite bodeguera LUCITA, MUSGO le galgo sénior qui attendait depuis trop longtemps, la jeune galguinette IKARI, la splendide croisée boxer CLAUDITA, la petite puce VEVA, le beau TORO qui a attendu longtemps en famille d'accueil en Espagne, la magnifique NALIS, et pour finir en dernière minute BIRKO qui devait être pris en charge par une association amie a su faire craquer son adoptante.

 

Nous remontons également en famille d'accueil :

La minuscule NORIT qui devra être opérée rapidement de petites tumeurs mammaires décelées lors de sa stérilisation, notre mamie galga KICKERS, la belle podenca borgne AURELIA, le beau galgo blanc BRADY qui a grandi au refuge, BLANQUITA qui n'avait pas pu remonter lors du dernier voyage (6 ans de refuge pour elle!), le beau galgo black aux yeux enchanteurs MORANTE, la petite crevette PERLITA, la minuscule MEIGA, la douce galga MARINITA et bien sur MARISHA qui doit recevoir des soins pour sa patte blessée!

 

Nous remontons également 4 chiots pour une association amie comme indiqué hier sur un précédent post : LUCK, RUSS, ENDER et COREY!

 

Nous pensons très fort à Junco qui nous a quitté à peine quelques jours avant de toucher le sol français... Quelle tristesse pour lui et ses adoptants, une pensée pour eux...

 

 

Nous vous remercions toutes et tous d'être à nos cotés chaque jour pour que cette belle chaîne de solidarité puisse exister pour nos petits espagnols.

 

Merci pour tout et à très vite pour des nouvelles du voyage !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    isaelys (jeudi, 17 octobre 2013 23:26)

    Très heureuse d'accueillir tous ces loulous mais très triste pour le petit Junco qui n'aura pas eu la chance de connaître sa famille en France!!Une grosse pensée pour eux ainsi que pour Datil qui lutte pour guérir, très attendu par Myriam!!

  • #2

    Tésa (vendredi, 18 octobre 2013 09:32)

    Que du bonheur!
    Je croise les doigts pour Datil et ses adoptants.
    Une grosse tristesse :Junco si pres ....du bonheur!
    Un camion bien sympa avec des très jeunes,des adultes,des séniors,des grandes tailles ,des moyennes,des petites et des toutes petites!!!Double rations de caresses aux loulous qui restent.Bonne route .






  • #3

    fred4 (vendredi, 18 octobre 2013 11:42)

    trop injuste trop triste pour Junco .......quel choc et quel chagrin pour ceux qui l'attendaient et sont frappés par une réalité bien cruelle. On se prépare à du bonheur, à rencontrer un chien à qui on sauve la vie et qui va nous rendre heureux et patatras, le rêve s'écroule.C'est très dur à vivre. Voilà pourquoi nous sommes tous solidaires....pour essayer d'alléger ces chagrins trop lourds et continuer à agir avec espoir.

  • #4

    VALERIE (vendredi, 18 octobre 2013 14:08)

    PENSEE AUSSI POUR LA PETITE DOROTHY ATTENDUE AVEC IMPATIENTE PAR SES ADOPTANTS BELLE ET HEUREUSE VIE A LA PETITE CREVETTE QUI VA ETRE CHOUCHOUTER BRAVO A TOUT CE BEAU TRAVAIL DE L EQUIPE DE GALGOS FRANCE

  • #5

    Myriam Masson (vendredi, 18 octobre 2013 15:18)

    je croise fort les doigts et les orteils pour que mon loulou quitte vite la clinique vétérinaire et me rejoigne dimanche. J'ai une très grosse pensée aussi pour les adoptants de Junco qui doivent vraiment être désemparés. Une pensée émue pour eux. :'(

  • #6

    ELISABETH (vendredi, 18 octobre 2013 17:03)

    Un grand merci à l'association, à son professionnalisme et aussi de m'avoir permis d'adopter ma petite LUCITA que j'ai hâte de rencontrer dimanche pour la ramener à la maison et lui apporter tout le bonheur qu'elle mérite. Une pensée réconfortante pour les adoptants de Junco, j'imagine comme ils doivent être tristes. Mais il y a tant d'autres à sauver et à aimer.