Romeo, un galgo heureux !

 

Vous vous souvenez de cette photo ?

 

C'était l'illustration du calendrier 2011 de Galgos France.

 

On y voit Romeo, le beau galgo blanc adopté auprès de notre association en 2009, et sa compagne Bruja.

L’adoptant de Romeo vient de présenter son loulou sur notre forum et nous voulions partager ce témoignage avec vous.

 

Il prouve que, malgré ce qu’ils ont subi, les galgos sont vraiment des chiens terriblement attachants qui ont droit à une nouvelle chance. Il faut souvent du temps, de la patience et des tonnes d’amour pour leur prouver qu’ils peuvent à nouveau avoir confiance. Mais quelle récompense quand ils vous regardent comme Roméo regarde son maître…

 

Galgo un jour, galgo toujours !

« Romeo est un chien vraiment particulier et très difficile à comprendre pour qui ne le connaît pas. Il  a un passé qu'on ne peut qu'imaginer, peu enviable, et il garde les marques physiques de graves formes de maltraitance ainsi que d'importantes séquelles psychologiques.

 

Il est d'une gentillesse sans bornes et bien que très craintif, est très friand de caresses et câlins. Romeo peut paraître parfois déconcertant car il a des comportements différents suivant les circonstances. Très craintif envers les gens autres que nous dans la maison, il adore être dans la foule si on le tient en laisse.

 

Il est raide dingue des coffres de voitures et il faut rester attentif si quelqu'un ouvre le sien à proximité de lui car même s'il n'a jamais vu la personne avant, il ne pense qu'à grimper dans sa voiture.

 

Romeo est toujours le premier à m'accueillir lorsque je rentre du boulot et, s'il adore jouer dans le jardin, il est souvent prompt à rentrer dans la maison qui lui semble plus sécuritaire. Si vous lancez doucement un morceau de sucre ou une friandise à Romeo, cela lui fait le même effet qui si vous lui lanciez un parpaing de 20 kilos, il fuit instantanément.

 

Il est hyper respectueux et d'un calme olympien. C'est paradoxalement un chien très rustique qui ne se plaindra pas en cas de blessure et fera comme si de rien n'était ; même s'il s'est blessé, en faisant le fou. Le soigner est un plaisir car il se laisse faire sans broncher. Il aime l'eau et n'hésite pas à y entrer. Romeo n'aboie jamais, en aucune circonstance.

 

Il nous a fallu du temps pour lui donner confiance mais maintenant, il nous montre souvent que nous sommes devenus des personnes qui lui inspirent une certaine sécurité. Il est très expressif et a un regard merveilleux. Nous l'adorons… »


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Jacquelineb44 (mercredi, 01 avril 2015 11:51)

    C'est un magnifique témoignage. Et les gens qui n'ont jamais connu la complicité ni l'amour d'un galgo (ou podenco) ne savent pas ce qu'ils manquent. Bien sûr, pour recevoir cet amour, il faut une certaine sensibilité et un cœur grand ouvert. Mais alors quel bonheur!
    J'ai six chiens dont deux galgos et un podenco. Eh bien, ne leur dites pas, mais même si je déborde d'amour pour tous mes loulous et que j'adore papouiller les petits sur les genoux, j'ai tout de même une relation un peu différente avec mes trois "grands". J'ai parfois l'impression de me voir au fond de leur doux regard, et toujours plus lumineuse, enjouée, forte, parfaite... que je ne le suis. Ils sont la bonne humeur et le réconfort personnalisés. Et ils m'apportent tellement que je me demande parfois si je leur rend vraiment la pareille...
    Longue et très belle vie à Roméo et Bruja.

  • #2

    sonia (mercredi, 01 avril 2015 22:11)

    Ils sont vraiment magnifiques tous les deux vous avez de la chance !!!!!

  • #3

    gomez (jeudi, 02 avril 2015 08:53)

    longue et belle vie a toi beau prince ainsi que ton ou ta compagne moi aussi j ai une grande trauma
    cela fait un an et demi et mon mari commence a avoir des échanges avec ma petite stella il lui faudra du temps même si certains blocages seront gravés a vie. mais peu importe le plus important c est de les voir s ouvrir peu a peu a leur nouvelle vie pleine de bonheur et d amour . j en ai trois malheureusement j ai perdu ma petite Priscilla petit ange blanc il y a deux mois et demi et je n arrive pas a m en remettre alors . même si je les aiment et qu ils m aident a surmonter cette épreuve il y a un grand vide en moi. on m avez dit que le jour ou vous adopter un galgo tu ne pourra plu t en passer c est si fort et si particulier .avec eux.

  • #4

    Cécile02 (samedi, 04 avril 2015 19:23)

    Magnifique témoignage !
    Ce qu'ils sont beaux nos galgos ! :)