Les responsables "suivis adoptions"

Tous ceux qui ont adopté un chien par l’intermédiaire de notre association sont forcément en contact avec un responsable "suivis adoptions".

 

Mais qui sont-ils ?

 

Un responsable "suivis adoptions" est un(e) bénévole de notre association qui va se charger de prendre régulièrement des nouvelles de votre petit protégé, que ce soit par mail, par téléphone, ou en vous rendant visite si vous êtes voisins !

 

Lorsque vous récupérez l’heureux élu, nous prenons des nouvelles de lui :

  • dans la journée ou le lendemain pour savoir comment s’est passé le voyage, s’il n’a pas été malade, mais aussi pour savoir si la découverte de son nouveau foyer, du jardin et des éventuels congénères s’est bien passée…,
  • dans les huit jours qui suivent son adoption, afin de voir s’il s’est bien adapté, s’il y a des éventuels problèmes de santé ou de comportement…,
  •  dans les deux à trois mois, puis dans les six qui suivent son adoption,
  •  et ensuite, une fois par an.

En général, nous prenons des nouvelles de sa nouvelle vie, de ses éventuels problèmes de santé ou comportementaux, et nous vous demandons des photos récentes de votre loulou. Sachez qu’une de nos déléguées est en charge de transmettre toutes les informations que vous nous envoyez aux bénévoles des différents refuges espagnols. Ces bénévoles, même des années après avoir sauvé votre animal, se souviennent encore de lui et apprécient fortement d’avoir des nouvelles et des photos de lui profitant de la vie à pleines dents ! C’est une immense satisfaction pour eux de les voir ainsi, mais c’est aussi ce qui leur donne du courage pour continuer leur combat.

 

En dehors du suivi traditionnel de votre animal, vous pouvez à tout moment contacter la personne en charge de votre suivi si vous rencontrez un problème, que ce soit de santé ou de comportement. Nous avons au sein de l'association une équipe de comportementalistes qui se mettent à votre service gracieusement.

 

Sachez également qu’après huit ans d’existence, notre association possède un retour d’expérience important sur différentes maladies/pathologies qui peuvent toucher nos petits protégés. Donc si un problème particulier survient chez votre loulou, n’hésitez pas à nous en parler, peut être qu’un cas similaire a déjà été rencontré et que nous pouvons vous orienter. Il en est de même en ce qui concerne les maladies méditerranéennes. Notre équipe est très à l’écoute et peut vous apporter de précieux conseils concernant le dépistage ou le traitement de la leishmaniose par exemple. Elle peut, si besoin, venir en appui à votre vétérinaire si vous vous trouvez dans une région où la maladie est peu connue.

 

Le suivi de votre animal ne doit pas être considéré comme une intrusion dans votre vie. Bien au contraire, il s’agit pour nous de transmettre des nouvelles aux bénévoles espagnols qui ont sauvé votre animal, il y a peut-être plusieurs années, mais aussi de vous venir en soutien si besoin. C’est également pour cette raison qu’il est important de nous signaler tout changement d'adresse postal, d’adresse e-mail ou de coordonnées téléphoniques afin de garder ce lien essentiel pour nous.

 

Evelyne et Catherine, deux de nos responsables "suivis adoptions" :

<< En 2007, une amie m'a fait découvrir le calvaire des galgos, elle venait d'adopter Célia une des premières rescapées de l'association. En 2009, après le décès de mes loulous, je me suis tournée naturellement vers Galgos France pour l'adoption.

 

De fil en aiguille, je suis devenue famille d'accueil, membre actif et déléguée. J'ai choisi d'être bénévole pour aider dans la mesure de mes moyens cette association car la vie des galgos m'a profondément touchée..

 

En tant que famille d’accueil, j’ai accueilli Tomas, Zupo, Chicuela, Morante (qui n’est jamais reparti !) et actuellement Laurel. En tant que déléguée, j'ai notamment pour mission de suivre (prendre des nouvelles) une partie des chiens adoptés via l'association. >>

 

Evelyne, déléguée 54 (Lorraine)

<< Pour moi, l’aventure a commencé lorsque je suis devenue famille d’accueil : huit loulous ont posé leurs pattes à la maison et deux y ont définitivement posé leurs valises, j’ai donc dû arrêter les accueils.

 

Voulant continuer à aider tous ces loulous, je suis devenue membre actif puis déléguée. Mes fonctions au sein de l’association consistent au suivi des chiens adoptés, au changement de propriétaire auprès de l’I-cad et à la mise en ligne des nouvelles des chiens sur notre forum privé. Et bien sûr parler de l’association et des chiens autour de moi comme tous les délégués.

 

Ma motivation ? L’amour des animaux et la lâcheté de certains « humains » qui s’en prennent aux plus faibles. >>

 

Catherine, déléguée 95 (Ile de France)


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Jacquelineb44 (mercredi, 15 avril 2015 16:04)

    Bravo. Lors de ma première adoption mais également pour les suivantes, non seulement je n'ai jamais eu l'impression d'une intrusion dans ma vie personnelle,mais au contraire je me suis sentie faire partie d'une grande famille unie autour d'une même cause.
    Chaque fois que j'ai un contact avec mon délégué responsable, c'est l'occasion d'un aimable papotage, d'échanges amusés autour des manies et pitreries de mes loulous mais aussi de bons conseils en cas de moments plus délicats (arrivée d'un petit nouveau et relations de dominance, compréhension et adaptation d'un petit trauma, maladie ou autres petits soucis de santé). C'est si agréable d'échanger sur une même passion.
    Je suis d'ailleurs la première à envoyer des nouvelles et surtout des photos... Je suis si fière de mes "enfants" que j'aime en parler.
    Je crois, au final, que c'est peut-être moi qui suis un peu envahissante et non le contraire. Fort heureusement, mon délégué est d'une très grande gentillesse et surtout d'une formidable patience.
    Alors oui, bravo pour tout ce que vous faites, vous méritez bien d'être connus et reconnus.

  • #2

    Tesa (mercredi, 15 avril 2015 20:02)

    Vous avez tout dit Jacqueline.On donne des nouvelles des petits GF et par la même occasion de nos autres petits avec qui ils vivent.
    J'imagine bien la joie des benevoles espagnoles qui ont des nouvelles,des photos ,des petites vidéos.Certains loulous en plus d'être recupere ,nourrit,protégé ,on du avoir des soins ,des traitements,et la découverte de la vrai vie .....pas a pas.

  • #3

    isaelys (mercredi, 15 avril 2015 21:58)

    Quand on voit les larmes d'émotion des bénévoles des refuges devant les photos de leurs petits protégés et leur joie de savoir qu'ils sont enfin au chaud, aimés et à l'abri de la maltraitance, on comprend qu'effectivement un suivi des chiens adoptés est important. Il ne doit pas être vécu comme un geste intrusif mais comme une simple volonté de faire perdurer ce lien qui les a unies aux chiens qu'elles ont sauvés et soignés au refuge et dont elles n'oublient jamais ni le nom, ni le parcours. Merci de penser à elles en nous envoyant des nouvelles et des photos de vos loulous.

  • #4

    Charco (vendredi, 17 avril 2015 08:28)

    Pour avoir eu la chance d'accompagner le camion de l'espoir lors d'un voyage à Cuenca et Zaragoza, et pour avoir pu y emmener mon Charco, je peux vous dire que les filles l'ont très rapidement reconnu, même un an et demi aprés qu'il ait quitté le refuge... C'est très émouvant de les voir reprendre un de leur petit protégé dans les bras... et quand des adoptants envoient des photos qui sont remises au refuge, c'est pareil, elles les reconnaissent tous ! CE travail de suivi est pour tous les délégués qui en ont la charge, mais ce qu'il en vaut la peine ! Et je ne parle pas du soutien/ des conseils que l'on peut recevoir en cas de soucis de santé ou de comportement ! Bravo à toutes et à tous pour ce beau travail !!!! Cécile