Voyage du 26 Avril 2015

Ce voyage était un peu particulier car c'est la première fois que nous faisons appel à un transporteur privé espagnol pour ramener les chiens . En effet, nous avons voulu tester ​cette formule afin de nous soulager un peu de la fatigue des voyages toutes les sept semaines et de pouvoir alterner.


Le transport est bien arrivé à l'heure à Mazarin : 8h. Il y avait deux chauffeurs et ils ont sorti les toutous eux-mêmes à l'arrivée.


Charly, de par son passé, était très anxieux et il a fallu beaucoup de temps à ses adoptantes pour le réconforter et le rassurer. Mais quand il aura donné sa confiance, ce sera un chien merveilleux.

La belle Mary nous a fait peine, bien que son état se soit amélioré. Il y a encore du chemin pour qu'elle soit remise sur pied… Heureusement, une bonne famille va bien s'occuper d'elle en attendant qu'un adoptant se présente.


Dilma était très calme, fidèle à elle-même, douce et sereine. Elle sera opérée de sa patte dès qu'elle se sera un peu posée dans sa famille d'accueil.


Le beau Piston nous a fait beaucoup rire, se rafraîchissant les pattes dans les abreuvoirs alentour ! Il a attendu devant les grilles jusqu'à ce que ses adoptants arrivent, comme s'il savait que quelqu'un allait venir pour lui. Et quand il les a vu au loin, il s’est mis à battre de la queue comme s'il avait deviné que c'était eux . Incroyable ce que les animaux peuvent ressentir... Il a attendu longtemps au refuge en Espagne :: 5 ans ... Mais à présent, le meilleur l'attend ici, dans sa famille.


La petite Magda, avec sa patte amputée, est arrivée assez stressée mais elle se détendra très vite dans sa nouvelle famille qui lui a ouvert son foyer.


Nous avons retrouvé Tangle, qui avait été recueilli dans un état effroyable, bien remis, et qui promet d'être un super chien.


Les galgas et galgos ont tous été exemplaires de gentillesse. Ils sont tous assez maigres et ont besoin de se remplumer mais pas de doute que, dans leurs nouvelles familles, cela ne sera bientôt plus qu'un souvenir du passé.


Par contre, que dire de la petite Nalia qui a attendu son adoptant en vain ? Malgré nos appels depuis la veille, cette personne s'est mise aux abonnés absents et n'a pas daigné se déplacer pour venir chercher cette adorable petite chienne d'un an, déjà abandonnée une fois par une famille espagnole... Injoignable pour éviter des reproches, voila qui est courageux… Cette attitude est inqualifiable !  Begona, la collaboratrice de Julieta de Zaragoza, qui avait été sa famille d'accueil en Espagne, a du coup décidé de l'adopter et elle a pris la route pour venir la chercher. Cette petite a un mauvais karma : déjà à la naissance c'est la seule de la portée qui n'avait pas été adoptée ! Puis l'abandon, deux pensions canines et accueil chez Begona, puis cette pseudo adoption en France... Cette personne ne sait pas ce qu'elle perd car Nalia est une petite merveille que seule Begona a su voir...


Comme toujours nous remercions tous les intervenants du voyage qui nous ont permis d'acheminer nos toutous jusqu'à leurs foyers respectifs , mais aussi les bénévoles qui viennent de loin à chaque arrivée pour aider à sortir et promener les chiens.

 

UN GRAND MERCI A TOUS CAR SANS VOUS RIEN NE SERAIT POSSIBLE !


Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir les photos :

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Cécile02 (lundi, 04 mai 2015 14:18)

    Un voyage très différent pour tout le monde, mais qui doit bien soulager nos chauffeurs habituels...
    Bravo à tous pour ce voyage !