Soro nous a quittés...

Le témoignage de Camille est bouleversant, tellement plein d'amour pour Soro, son compagnon qui vient de la quitter. Nous l'assurons de notre soutien en ces moments si douloureux et n'oublierons jamais l'adorable Soro...


<< Soro, tu es rentré dans ma vie en novembre 2010. Petit loulou sans solution, tu es arrivé à la maison en famille d'accueil. J'ai découvert un jeune chien d'à peine un an et pourtant déjà traumatisé par la vie. Tu étais maigre, le regard fuyant, et, lorsque tu voyais une main s'approcher de toi, ton réflexe était de fuir. Dans la rue, les gens changeaient de trottoir quand ils nous croisaient.


A force de douceur et de patience, tu es devenu un chien bien dans ses pattounes, croquant la vie à pleines dents. Le regard des gens sur toi a commencé à changer,  on voulait te caresser, on était intrigué par ton croisement atypique. Déjà six mois que tu partageais ma vie et c'était une évidence pour tous les deux : il était hors de question que tu repartes.


Toi, mon loulou, toujours de bonne humeur, toujours prêt à tout pour nous faire plaisir, tu étais mon ombre, il suffisait qu'on soit ensemble pour être bien. Et puis un jour, toi d'ordinaire si gai, si volontaire, tu as commencé à faire preuve de faiblesse, pourtant tu étais encore jeune. Le vétérinaire t'a diagnostiqué une maladie auto-immune au nom bien compliqué.


Nous avons commencé un traitement auquel tu répondais très bien, nous pensions que tu étais sauvé. Puis les symptômes sont revenus et de nouveaux troubles se sont ajoutés. Nous t'avons emmené dans un hôpital pour animaux où tu as rencontré une grande spécialiste qui a tout fait pour t'aider. Malgré tout ça, alors que tu aurais du retrouver ta forme, tu restais faible, jusqu'à cette nuit du 10 juillet où plus rien n'allait. Les vétérinaires qui s'étaient occupés de toi jusqu'à maintenant ne pouvaient plus rien pour toi, ils ne comprenaient pas.


Nous t'avons emmené dans le grand hôpital vétérinaire de Frégis pour que tu rencontres un neurologue. Lui aussi, bien qu'il fasse partie des meilleurs, était perdu, pourquoi malgré le traitement continuais tu à t'enfoncer ? Nous ne savions quoi faire. Tenter un nouveau traitement avec le risque de te perdre pendant le week-end sans pouvoir te revoir et te dire adieu ? Faire de nouveaux examens avec le risque que tu ne supportes pas l'anesthésie ? Ou décider de tout arrêter sans avoir la certitude que ta maladie soit incurable ?


Nous avons décidé de faire de nouveaux examens et, malheureusement, le premier d'entre eux a révélé la présence d'une très grosse tumeur cérébrale inopérable. Tu venais de faire un arrêt cardiaque. De la radiothérapie aurait pu être envisagée mais il fallait déjà que tu parviennes à te réveiller et que tu tiennes jusqu'au lundi, seul dans la cage froide de l'hôpital. La radiothérapie aurait seulement augmenté légèrement ton espérance de vie, mais au cours des dix dernières heures tu avais perdu tout confort de vie. Nous avons donc pris l'horrible décision de ne pas te laisser te réveiller. Nous sommes venus te dire au revoir. Bien que sous anesthésie, tu as eu la force de remuer un peu la queue en sentant notre présence à tes côtés, nous étions là pour t'accompagner dans ton dernier voyage.


Mon loulou, la vie sans toi est bien triste et tu laisse un vide immense, que se soit pour nous les bipèdes ou pour tes copains à quatre pattes.


Tes symptômes étaient une grande première pour tous les vétérinaires que tu as pu voir puisqu'ils nous ont induit en erreur sur une maladie auto-immune. J'espère que ton cas pourra servir à sauver d'autres chiens...


Je terminerai par cette chanson de Renaud : Soro, mon gosse,  mon frangin,  mon poteau, mon copain, tu m'tenais chaud... SORO.


Repose en paix mon chien, nous t'aimons. >>

 

Écrire commentaire

Commentaires : 14
  • #1

    Nelly Scorbiac (samedi, 18 juillet 2015 21:12)

    Sûr qu'il était beau Soro. Vous avez eu de la chance de l'avoir. Il respirait le bonheur avec vous sur les photos. Il a été très heureux avec vous. C'est beaucoup et c'est rare..Vous avez toute ma sympathie mais je suis sûre que vous rendrez un autre toutou très heureux encore. Merci pour eux tous, amicalement.

  • #2

    isaelys (dimanche, 19 juillet 2015 16:03)

    Une grosse pensée pour le magnifique Soro et pour vous qui lui aviez offert une famille de rêve. Merci pour ce superbe témoignagne.

  • #3

    corinne28 (dimanche, 19 juillet 2015 18:39)

    Quel bel hommage pour Soro, je comprends bien votre chagrin, il aura eu une belle vie auprès de vous.

  • #4

    maryse (dimanche, 19 juillet 2015 19:43)

    Ta route près de celle qui t'aimait s'est interrompue Soro et elle a perdu un ami, un véritable compagnon. Que ton nouveau chemin soit doux malgré tout, pour tout l'amour que tu as donné et celui que tu as fait naître

  • #5

    Cécile 02 (dimanche, 19 juillet 2015 22:46)

    Quel bel hommage à Soro...et quelle dure épreuve vous traversez...
    C'est déjà tellement difficile de les voir partir, mais quand la décision de les laisser partir nous revient, c'est encore pire...
    nous sommes de tout coeur avec vous...

  • #6

    Tesa (lundi, 20 juillet 2015 14:04)

    Que c'est triste!
    Beaucoup de courage a vous qui l'avez tant aimé.

  • #7

    celine (mardi, 21 juillet 2015)

    Un témoignage très émouvant... L'amour transparaît dans chacun de vos mots pour votre beau Soro, je vous souhaite beaucoup de courage pour cette épreuve si difficile...

  • #8

    muniesa (mardi, 21 juillet 2015 11:02)

    De tout coeur avec vous...

  • #9

    mh (mardi, 21 juillet 2015)

    Beau témoignage d'amour, et tous ceux et celles qui ont déjà affronté la mort d'un compagnon à quatre pattes comprennent votre douleur. C'est tellement injuste pour un chien accueilli avec tant d'amour de ne pas avoir pu profiter plus de sa nouvelle vie. Soro était magnifique mais avant tout il a eu de l'amour et c'est cela qui compte et dont il faut se rappeler chaque fois que les souvenirs font naître des envies de larmes...

  • #10

    LOURY (mercredi, 22 juillet 2015 10:24)

    RIP Petit Ange ...

  • #11

    Léa (mercredi, 22 juillet 2015 22:03)

    Bien sûr c'est triste. Mais pourquoi on accepte la "version RIP" (Repose In Peace) alors que l'on ne dort pas après la mort, et pas celle aussi valable (et plus vraie) de "soit heureux dans l'au delà" ? Et pourquoi ne pas continuer de leur parler ?

  • #12

    Camille (vendredi, 24 juillet 2015 15:01)

    Merci à tous pour vos petits mots qui me vont droit au coeur.
    Soro nous manque terriblement...

  • #13

    elisabeth (mardi, 28 juillet 2015 14:00)

    toutes mes pensées sont pour vous en cette période si douloureuse.il a tellement eu d'amour de votre part que ces années ont illuminées sa vie ,grâce a vous il a su ce qu'était d'être en famille.
    courage à vous

  • #14

    david axilais (dimanche, 02 août 2015 20:40)

    merci de l'avoir rendu heureux mais que fait le gouvernement espagnol pour ses chiens tuer sous d'horrible torture chiens sans défenses mais il vrais qu'en Espagne le chasseur est roi maudit soit le chasseur et dire que l'Espagne est dans l 'europe honte a vous