Luza (Luz) nous a quittés

"C'est avec la plus profonde tristesse, et en écrivant ces lignes au milieu des larmes qui ne cessent de couleur, que nous sommes au regret de vous annoncer que Luz(a), notre petite lumière, s'est éteinte. Nous avons dû prendre la terrible décision de l'endormir.

 

Elle était hospitalisée depuis vendredi. Les bénévoles sont allés la voir, la promener et lui donner un peu d'affection pendant tous ces jours.

 

Mais il n'y avait pas d'amélioration. Ses reins étaient très touchés et les taux de l'analyse étaient terribles. Aujourd'hui, elle était terriblement éteinte et les vétérinaires nous ont recommandé de prendre la décision… Ainsi Luz nous attend tous désormais de l'autre côté de l'Arc en ciel.

 

Luz a été une des histoires les plus terribles que nous ayons vécue. Mais aussi une des chiennes les plus douces que nous ayons connue. Elle est arrivée squelettiques et malade au refuge après presque deux ans d'errance seule. Deux ans que nous ne pouvons même pas imaginer, à survivre au froid, à la peur, la pluie et la faim. Ces deux ans ont laissé une facture terrible.

 

Nous ne nous expliquons toujours pas comment Luz, qui ne se décollait pas de nous désormais, ne s'est pas laissé attraper avant. Cette Luz qui cherchait des caresses sans relâche. Mais la peur fait des ravages sur ces pauvres êtres maltraités et effrayés.

 

Elle est arrivée très malade, mais l'amélioration de son aspect physique et même son envie de jouer et courir dans le refuge nous donnaient de l'espoir, bien que ses analyses ne s'améliorent jamais. Ces dernières semaines, elle avait de nouveau maigri et s'éteignait peu à peu. Mais elle n'arrêtait jamais de nous suivre pour demander des caresses.

 

Elle a passé les derniers jours à la cliniques mais nous tous les bénévoles allaient la voir car nous l'aimions tous. Et deux d'entre eux, parmi les meilleurs, l'attendaient pour la prendre en charge quand elle sortirait… Ils l'auraient prise chez eux pour la soigner, l'adopter même, car nous avions perdu l'espoir qu'elle puisse voyager (un long voyage n'aurait pas été bon pour elle dans tous les cas).

 

Mais ça n'a pas pu se faire. Luz, notre petite lumière, s'est éteinte pour toujours. Aujourd'hui, nous sommes inconsolables.

 

Mais nous souhaitons remercier Galgos France, tout le monde.

Toi, Anne qui n'a pas hésité depuis le début à dire que si, il fallait diffuser Luz, qu'on pourrait quand même certainement lui trouver une famille.

Et toi Anny, ainsi que ton ami, qui étiez prêts à faire un long voyage pour lui donner une vie meilleure chance.

Merci beaucoup.

 

La seule petite consolation que nous ayons est qu'elle n'est pas partie seule, elle a su qu'on l'aimait et a vécu des jours heureux au refuge car elle passait beaucoup de temps dehors en compagnie des autres chiens et des bénévoles. Elle n'est pas partie seule au milieu de nulle part. Notre hommage sera de continuer à lutter, pour qu'un jour son histoire ne se répète plus.

Aujourd'hui est un jour triste et il a commencé à pleuvoir.

Le ciel pleure Luz."

 

Paquita et Cristina, bénévoles d'ADPCA

 


 

"A toi, petite Luz, que je n'aurai jamais la chance de connaître parce-que ta maladie en a décidé autrement, parce-que ta crainte de l'homme t'a fait errer pendant deux ans… Cela t'aura été fatal car ta maladie n'a fait que gagner du terrain, rongeant l'être exceptionnel que tu étais...

 

J'ai été envoûtée par ton regard si profond alors que je traduisais ta fiche pour la diffuser sur notre site. J'avais envie d'écouter ce que tu avais à raconter, tout en te protégeant et en te couvant d'un amour que tu n'as connu qu'au refuge, entourée de bénévoles exceptionnelles elles aussi. Tu représentes le combat mené par ces hommes et ses femmes pour abolir cette "tradition" abominable qui n'a aucun sens.

 

Continue à briller, petite lumière, puisque tel était ton nom...."

 

Anny, déléguée Galgos France

 

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Tesa (samedi, 13 février 2016 11:42)

    Adieu belle Luz.
    Tu auras ete aimé et choyer malgré l'adversité et la maladie .
    Une énorme pensée pour les bénévoles et pour Anny qui t'attendait ...

  • #2

    Cristina (samedi, 13 février 2016 17:08)

    Merci, merci pour l'hommage a Luz.

  • #3

    Muriel (samedi, 13 février 2016 18:22)

    Plein de pensées pour Anny et son ami, qui devaient aller chercher Luz, pour tous les bénévoles d'ADPCA qui ont donné tant d'amour à Luz, un grand merci à eux.
    Sois en paix Luz...

  • #4

    isaelys (dimanche, 14 février 2016 21:34)

    Une grosse pensée pour Cristina, Paquita et toutes les bénévoles du refuge qui ont tout tenté pour Luz, ainsi que pour sa famille qui l'attendait. Repose en paix jolie Luz.

  • #5

    Christelle ( Adoptante de Jacobo regretté et Lalla) (lundi, 15 février 2016 09:40)

    Nous savons pour l'avoir vécu combien votre chagrin doit être immense! Le temps n'oublie rine mais apaise un peu la blessure... Le courage et l'espoir d'une vie meilleure pour beaucoup d'entre eux doit être le moteur qui permet d'avancer ...

  • #6

    ségarra (lundi, 15 février 2016 11:03)

    Je suis aussi triste et moi aussi, sans la connaître j'avais les larmes aux yeux en prenant connaissance de son histoire. Je ressens tant d'empathie pour les galgos en particulier. Sans doute parce que je sais leurs souffrances, leur misérable vie., leur dénuement. Merci à vous bénévoles. vous ne pouvez pas faire autant de miracles que vous souhaiteriez mais vous sauvez beaucoup d'animaux. Moi aussi j'ai adopté par le biais d'une autre association en 2014 une galgo. Je ne regrette pas et croyez-moi, si j'étais plus jeune, j'en aurai pris une autre mais mon mari me dit que ce n'est pas raisonnable. Pour adopter la mienne, il a fallu que j'ai une marraine au cas où....Sur Facebook : marie ségarra. Cordialement

  • #7

    Nadine C. (samedi, 20 février 2016 13:30)

    Une énorme pensée pour Luz aux yeux si tendres et pour les bénévoles qui ont , en vain , essayer de lui une vie meilleure.