Gitana nous a quittés

C’est avec beaucoup de peine que nous avons appris que Gitana avait dû être endormie par le vétérinaire pour ne plus souffrir. Nous sommes par la pensée aux côtés de sa famille dans cette très douloureuse épreuve.

 

C’est en avril 2010 que Gitana est arrivée au refuge en Espagne, elle appartenait à un galguero. Maria-José disait d’elle qu’elle n’avait jamais vu de galga aussi douce.

 

Peu de temps après, elle arrivait en France dans une famille d’accueil qui est tombée en amour et l’a adoptée trois mois plus tard. Gitana s’est intégrée à la meute déjà présente petit à petit. Elle avait du caractère la Belle !  Et était une voleuse dans l’âme. Mais tellement câline que ses adoptants lui pardonnaient tout. 

 

 

Certains d’entre vous l’ont connue car elle est allée de nombreuses fois à Mazarin avec Martine, sa maîtresse, fidèle déléguée de Galgos France pendant de nombreuses années, pour accueillir les loulous lors de l’arrivée du camion. 

 

Merci à sa famille de lui avoir donné six années d’amour et de bonheur.

 

Repose en paix belle et douce Gitana. Nous te gardons une place toute particulière dans nos cœurs.

 


Ma Gitane,

 

Je t'appelais souvent affectueusement "Ma teigne" : un sacré caractère ! Toujours à faire pipi en levant la patte comme un chien mâle, voire sur ta copine Baïha si par malchance elle n'avait pas déguerpi assez vite : pour marquer ton territoire après elle.

 

Mais il est vrai que nous t'aimions comme tu étais. Nous t'aimions tant aussi parce que tu étais très spéciale. Tu regardais la télé pendant de longues minutes lors d'émissions animalières, c'était trop drôle ! 

 

Tu adorais venir frotter ton long nez sur mes jambes et faire un gros câlin. Tu es bien la seule chienne que j'ai connue qui n'aimait pas le fromage et le gras de jambon  et pourtant tu étais un estomac sur pattes ! Deux de tes grands amours : le frigidaire et la poubelle ! Quand Didier arrivait le vendredi soir après une semaine d'absence, tu savais qu'il t'avait réservé un petit bout de son dernier repas. Et après lui avoir fait la fête rapidement, tu trépignais et tu plongeais la tête dans le premier sac ouvert afin d'avoir ton petit en-cas.

 

Mais  tu étais "Très Précieuse" et tu venais avec moi quand j'étendais le linge car tu adorais plonger ta tête dans ma panière et humer la bonne odeur du linge parfumé.

 

Et quand tu avais mangé un peu "gras", tu venais systématiquement te frotter les babines le long des vêtements de la première personne qui passait à ta portée. Alors on me disait à ce moment-là : "Oh comme elle est affectueuse ta chienne !". Je regardais ton air satisfait d'avoir le nez bien propre... Tu nous faisais bien rire ! 

 

Avant que tu ne partes, je t'ai dit que maman voudrait que tu sois là, avec tous ceux qu'elle a aimés, pour l'accueillir quand ce sera son tour... 

 

Tu me manques tant mon "Niminus" comme je t'appelais !  

 

Écrire commentaire

Commentaires : 13
  • #1

    Isabelle (samedi, 05 novembre 2016 08:54)

    Triste nouvelle ...

  • #2

    marmotte (samedi, 05 novembre 2016 09:41)

    Merci de l'avoir aimée... Mes pensées vont vers vous..

  • #3

    isaelys (samedi, 05 novembre 2016 12:53)

    Une grosse pensée pour Martine et Didier qui ont offert une belle vie de famille à la douce Gitana.

  • #4

    Muriel (samedi, 05 novembre 2016 17:30)

    En pensées avec la famille de Gitana, en toute amitié.
    Repose en paix jolie galga.

  • #5

    Fabienne 81 ex 32 (samedi, 05 novembre 2016 17:56)

    Courage à toi Martine et à Didier. Merci pour toutes ces belles années qu a vécue Gitana à vos côtés. Bisous

  • #6

    Sierras Muriel (samedi, 05 novembre 2016 19:46)

    Courage, toutes mes pensées pour vous...c'est Martine que j'ai eu au téléphone quand j'ai appelé pour me renseigner, avant l'adoption de ma galga, puis je l'ai croisée à Mazarin.Merci, pour tout, et surtout pour Gitana, puissent nos pensées apporter un peu de baume en ces moments si durs.

  • #7

    catherine 33 (samedi, 05 novembre 2016 19:53)

    de tout coeur avec vous merci de lui avoir ouvert votre coeur

  • #8

    Haefflinger Beatrice (samedi, 05 novembre 2016 20:25)

    Bsr ca ne fait pas très longtemps que je connais Galgos France g adoptée il y a une semaine demain l association fait des merveilles avec les boules de poils je tiens à vous dire que je suis desolee pour votre boule de poils et vous presente mes condoléances je dirais juste une phrase une

  • #9

    CRUZ (samedi, 05 novembre 2016 21:25)

    Merci pour l'amour qu'elle a partagé avec vous nous avons des galgos dont 2 assez âgés donc toujours la peine de l'idée du au revoir. De tout coeur avec vous et que la louloute repose en paix <3

  • #10

    Rosalie (dimanche, 06 novembre 2016 17:30)

    Martine, tu étais là à Mazarin quand je suis venue chercher Thalem, il y a maintenant un an et demi. Gitane était avec toi, une belle Galga, avec une robe d'une couleur particulière. Je sais que tu étais très liée à Gitane et j'imagine ta peine. Je suis de tout coeur avec toi dans ce moment difficile

  • #11

    martine (lundi, 07 novembre 2016 20:43)

    Merci pour tous vos gentils messages. Un merci tout particulier aux deux Muriel (le) à Isaeylis, Catherine, Rosalie et ma Fabienne que j'ai rencontré et que je connais personnellement. Merci à toutes pour vos gentils messages. Elle me manque ma Gitane... tellement !

  • #12

    Charco (mardi, 08 novembre 2016 19:13)

    Que te dire Martine...Il n'y a pas de mots qui aident à traverser ces épreuves... Et comme le disait une bonne amie quand Charco est parti... "je n'ai pas les mots qui apaisent, alors je vais pleurer avec toi"...
    Au revoir à ma petite chauve souris. Je suis sure que la haut, tu as ton canapé juste pour toi :) Notre périple en Espagne nous aura permis de croiser ton chemin et ceux de tes chers adoptants...
    Bonne route ma belle.

    Cécile, Franck, Louis

  • #13

    GOUBE martin pecheur (vendredi, 11 novembre 2016 19:12)

    de tout coeur avec vous; il est tellement dur de perdre nos loulous; RIP jolie Gitana, tu aura connu 6 ans de bonheur avec ta famille; tu as rejoint tous nos loulous disparus, sure qu'ils vont bien t'accueillir