Récit du voyage d'octobre 2016

Lorsque l'on est adoptant, nous ne nous rendons pas forcément compte, du travail effectué par les personnes de l'ombre qui vont chercher les chiens jusqu'à Cuenca, puis Zaragoza, enfin revenir à Mazarin pour amener les chiens adoptés.

Pour lire la suite du récit écrit par Norbert, cliquez ICI

Et pour voir toutes les photos, c'est ICI

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Chappert (samedi, 05 novembre 2016 23:12)

    Magnifique. Un immense merci à vous tous.

  • #2

    Isabelle Fabris (samedi, 05 novembre 2016 23:52)

    C'est avec beaucoup d'emotion que j'ai lu votre recit et regardé les photos devous tous et de Nyla (anciennement Ninia) ramenee par sa famille d'accueil directement a Mazarin et reprise par Elisabeth qui venait chercher Dilo (encore un immense merci a eux)
    De tout coeur merci a tous <3 et BRAVO!

  • #3

    Denis (samedi, 05 novembre 2016 23:54)

    Merci pour le reportage, et merci de m'avoir permis d'accueillir VIA.

  • #4

    Gwenaelle (dimanche, 06 novembre 2016 11:33)

    Merci Norbert ! Et merci à tous les participants !
    Le "récit du voyage " est une rubrique formidable....

  • #5

    Harfflinger Beatrice (dimanche, 06 novembre 2016 11:35)

    C vrais que l on ne mets pas assez en avant toutes les personnes qui s occupent des boules de poils autant dans les refuges que d aller les cherchées nous les ramener jusqu à Mazarin et sur place l accueil des bénévoles des promeneurs promeneuses de toutous jusqu à notre dépars sans oublier le café les bois les châtaignes les champignons et gâteaux offerts par Galgos France c en tant qu adoptante que j envoie ce message pour vous dire MERCI à toutes et à tous ❤️❤️❤️❤️

  • #6

    marie france (dimanche, 06 novembre 2016 12:34)

    Merci pour toutes ces images et encore bravo à tous en France ou en Espagne pour votre action,
    l'ouverture des portes du camion de l'espoir restera pour moi un grand moment d'émotion et l'adoption de ma belle Lylan va nous apporter beaucoup à toutes les deux

  • #7

    Aline (dimanche, 06 novembre 2016 18:55)

    Il est vrai qu'en arrivant devant le camion nous avons qu'une envie, c'est l'ouverture des portes. Nous avons l'émotion de les voir enfin en vrai. Pour ma part je n'est pas pas eu trop longtemps à attendre car 10jours après la réservation je suis aller la chercher et comme elle était très craintive je me suis dit: à mince, quand même. Elle essayer de me fuir alors qu'elle était tenu en laisse. Et après un peu de temps, de travail et l'aide d' autre chiens calme et rassurant, il y a encore des émotions à la voir évoluer et changer, a me sauter dessus pour dire bonjour ou encore venir réclamer un câlin ou même venir se blottir sur moi dans le canapé. J'admire vraiment tous ceux qui agissent pour ces pauvres loulous de quelques manière que ce soit. Un grand MERCI et BRAVO pour ceux en France et de l'autre côté de la frontière et je suis sûr que mes loulous BRAN et TEMPÉRA ainsi que ma DAMA qui a trouvé de la compagnie, ce joigne à moi.

  • #8

    muniesa (mardi, 08 novembre 2016 17:26)

    quand je vois les photos de Cuenca, j'ai envie de voir encore plein d'adoptions de loulous au refuge depuis plusieurs années...et surtout ma China, une de mes chouchoutes qui meriterait tant d'avoir un petit dodo à côté du feu à son âge (en photo , installée dans le camion...mais pas pour le voyage...)...qui va enfin la "voir"?déjà des p'tits anciens taulards sont au coin du feu, d'autres vont arriver en décembre...dur l'hiver à Cuenca pour les seniors malgré tous les soins des bénévoles...