Ils nous ont quittés

Chess

C’est en 2004, à l’âge de 10 ans, que Chess est resté dans la rue après le décès de sa maîtresse qu’il attendait jour et nuit, allant de sa maison au cimetière. Le refuge de Cuenca lui avait alors trouvé une famille d’accueil temporaire.

 

Chess était un chien calme et très affectueux, voire exclusif. Joueur et vif pour un petit papi. Chess était en panier retraite chez une famille d’accueil généreuse que nous remercions pour tous les soins apportés suite à de graves soucis de santé.


Fidji (ex Mori)

Fidji est partie après une grave et longue maladie. Appelée « Chiwalga » affectueusement par ses adoptants, c’était une chienne farceuse, vive et très câline.

 

Fidji était apparue en 2009 à la porte du refuge de Xativa quand elle avait deux mois, toute petite, maigre et sale. Un mois après, elle trouvait un foyer où elle fut choyée et aimée comme une reine. Merci à ses adoptants pour la belle vie qu’ils lui ont donnée.


Patouff (ex Zeta)

« Peu après la mort de Val, on  faisait savoir à Galgos France qu'on souhait adopter un autre podenco. Rapidement, on recevait un mail de la  présidente, accompagné de trois photos d'un setter, qui  nous disait "Il a été trouvé hier soir à côté du  refuge, il a déjà 7 ans, il du mal à marcher et il a une leishmaniose bien visible. Ce n'est pas un podenco, mais avec son pédigree, il ne risque pas d'intéresser  grand-monde".

 

Voilà comment Patouff a  débarqué dans notre vie.  Il aura mis neuf  mois pour faire pipi dehors et non plus contre l'armoire informatique en bois. Il n'aura jamais bénéficié de  belles promenades parce qu'il était malade en voiture dès les premiers mètres parcourus.

 

Il gardera des années la peur de la main qui passe au-dessus de sa tête, jusqu'à se coucher, les yeux fermés, attendant que "ça tombe". Il aura mis longtemps aussi à ne plus avoir peur du noir.

 

On ne guérit pas de la leischmaniose, mais il passera rapidement en charge virale indétectable. Pendant des années, au grand étonnement des gens qui venaient à la maison, ce sera lui le chien de garde. C'était aussi le grand ami des chats. Il élèvera Virginie et Alice, qui garderont jusqu'au bout l'habitude de dormir contre lui.

 

Patouff est parti très tôt ce matin, avant qu'on se lève, dans son sommeil. Il était très fatigué, ainsi que son cœur. Plusieurs fois, hier, j'ai eu le sentiment qu'il n'était plus "tout-à-fait avec nous". Il a même réussi à s'endormir debout, pendant sa promenade.

 

Chaque fois qu'on sent un de nos animaux en fin de vie, on aimerait qu'il meurt dans son sommeil, sans stress, dans son environnement. Patouff, qui avait très vite été le symbole de la joie de vivre, aura eu cette chance. »

 


Terry

C’est en 2008 que Terry est arrivée à Cuenca. Confiée ensuite à une famille d’accueil qui ne l’a jamais laissée repartir, tombée tout de suite « en amour » de cette splendide chienne.

 

Merci de l’avoir rendue aussi heureuse durant toutes ces années et de l’avoir aimée sans compter.

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Tesa (mardi, 12 septembre 2017 20:27)

    Quelle tristesse ! Pour avoir eut a le vivre il y a deux mois et pour savoir qu'un de mes toutous a un gros probleme,je ne peux que compatire à votre douleur .

  • #2

    Les adoptants de Marley&Beckett (mercredi, 13 septembre 2017 08:42)

    Bon voyage les loulous, et plein de courage aux familles

  • #3

    Sof00 (mercredi, 13 septembre 2017 08:57)

    Merci de les avoir accompagné jusqu'au bout du voyage... et de les avoir tant aimé ❤️
    RIP les loulous ...

  • #4

    Cécile (mercredi, 13 septembre 2017 15:56)

    Ah que c'est dur de les voir partir...
    Bon courage à tous ces adoptants et une pensée particulière pour Martine et Didier...

  • #5

    SYLVIE44 (mercredi, 13 septembre 2017 18:51)

    Merci vraiment pour tout l'amour donné à ces loulous !

  • #6

    Martine et Didier (mercredi, 13 septembre 2017 20:12)

    Nous avons du laisser partir notre Terry. Elle nous manque terriblement... Mais nous pensons aux adoptants de Chess, Fidji, et Patouf qui sont aussi dans la peine. Le temps fera son oeuvre, mais nos amours resteront à jamais dans nos coeurs.

  • #7

    martinpecheur0555 (vendredi, 22 septembre 2017 21:43)

    de tout cœur avec les familles, il est si dur de perdre un de nos 4 pattes......merci à ces familles d'avoir donné du bonheur à tous ces loulous; je sais qu'en retour nous recevons au centuple leur amour; ils ont rejoint tous nos nombreux loulous déjà partis; ils vont courir avec eux et veiller sur leur familles;
    RIP à tous ces loulous