Quand Lass et China, adoptés en France, retournent voir leurs copains de Cuencanimal...

Depuis deux ans, date de l'adoption de Lass, dès que nous avons la chance de pouvoir partir en vacances en famille, nous prenons la route depuis Pau direction Cuenca, pour poser nos valises dans le village de Jabaga, à quelques minutes du refuge de Cuencanimal.

 

Nous sommes les heureux adoptants de Lass et China et nous aimons passer nos matinées au refuge pour participer. C'est ainsi que nous avons sympathisé avec Maria Josée, Veronica qui sont salariées de Cuencanimal et avec Gonzalo qui est un bénévole tellement investi que j'ai longtemps été persuadée qu'il était lui aussi salarié.

 

A chaque arrivée au refuge nous sommes accueillis par nos amis à deux et quatre pattes (une bonne centaine) qui sont heureux de nous revoir et de revoir Lass et China qui ont passé respectivement quatre et six ans à Cuencanimal.

 

Cet été, nous sommes arrivés vers la fin du mois d'août au terme d'une période de canicule qui a éprouvé tout le monde.

 

Déjà que le travail est intense et très physique, avec une température de plus de 30 degrés et quatre mois sans pluie pour rafraîchir l'atmosphère, les organismes ont été mis à rude épreuve. C'est ainsi que nous avons eu la peine de constater que Véronica était blessée au niveau d'une épaule et que Maria Josée, qui avait travaillé tous les jours sans pouvoir prendre du repos, souffrait du dos. Mais il en faudrait plus pour anéantir ces magnifiques personnes qui œuvrent chaque jour avec un supplément d'âme qui transforme ce refuge en un lieu magique où les chiens sont soignés et aimés comme des enfants uniques. J'ajoute que quand Véronica est passée au refuge pour nous dire bonjour et revoir sa petite China, elle pleurait de ne pas pouvoir travailler à cause de son épaule.

 

La vie au refuge est très organisée et je ne vais pas l'exposer en détail vu que tout a été admirablement expliqué par Sophie dans son témoignage. Je voudrais juste vous faire part d'un échange que j'ai eu avec Maria Josée. C’est cet échange qui m'a poussé à écrire ce petit témoignage.

 

J’ai demandé à Maria Josée des nouvelles d'un chien auquel j'avais eu le privilège de m'attacher durant nos précédents séjours. Elle m'a répondu : « Je ne sais pas comment il va car j'ai juste eu une photo à son arrivée au camion. Et depuis, je n'ai pas eu de nouvelles. Et cela arrive pour pas mal de chiens. C'est dommage parce que c’est avoir des nouvelles qui nous donne de la force de continuer ». Sa réponse m'a serré le cœur car j'ai vu à quel point Maria Josée, Veronica et Gonzalo donnent de l'amour à chaque chien et je suis certaine que cela doit être très dur pour eux de ne pas pouvoir les suivre, après leur adoption.

 

A mon retour en France, je me suis permis de parler de cet échange avec la présidente de Galgos France pour essayer de comprendre ce qui se passait. Et j'ai compris que malgré le travail formidable et extraordinaire des délégué(es) chargé(es) du suivi des adoptions, quand on a sollicité plusieurs fois des nouvelles sans aucun succès, quand on a pris le risque de paraître intrusif, on est bien obligé de constater et de rester dans l'impuissance. Alors si ce témoignage pouvait changer un peu les choses, ne serait-ce qu'un petit peu, ce serait formidable....

 

Mais pour terminer, je voudrais dire que chaque photo envoyée, chaque euro versé à Cuencanimal, chaque parole de soutien, chaque geste fait en direction de Cuencanimal est accueilli et savouré avec une immense gratitude. J'en ai été le témoin maintes fois et notamment quand Maria Josée m'a montré avec émotion les travaux réalisés par la famille de Sophie, qui avait séjourné au refuge quelques semaines plus tôt.

 

Cuencanimal n'est pas un puits sans fond que l'on pourrait s'épuiser à alimenter. Cuencanimal est un havre que Galgos France aide à construire, chaque jour, chaque instant d'autant plus que Galgos France est le seul soutien de ce refuge (il y a très peu d'adoptions en Espagne, aucune aide financière et de moins en moins de bénévoles).

 

Je voudrais finir en vous parlant un peu du comportement de Lass et China quand ils reviennent au refuge. Je me demande toujours avant d'arriver comment ils vont réagir. Lass est un habitué des vacances à Cuencanimal. Il est content de rentrer dans le refuge et de revoir ses bonnes fées. Mais il se montre très vigilent au moment où nous nous apprêtons à partir. Il nous colle littéralement pour être bien sûr et certain de ne pas louper le départ.

 

Pour China, c'était la première fois après quatre mois chez nous qu'elle revoyait ses copains. Quand nous nous sommes garés devant le refuge et qu'elle a entendu les aboiements, elle s'est dressée dans le coffre prête à bondir. Quelle joie pour les filles et Gonzalo de revoir leur petite China, elle qui a été un des piliers du refuge pendant près de six ans ! China était très heureuse de revoir les siens et Thirion a manifesté beaucoup de gaieté en l'accueillant car ils étaient très complices. A chaque départ du refuge, elle avait le même comportement que Lass, elle ne nous quittait pas d'une semelle des fois qu'on se serait trompé de chien. Une fois, une chienne est venue s'interposer entre China et moi au moment où j'allais lui mettre la laisse. Mais China l'a poussée sans ménagement d'un air de lui dire : « Non mais là tu rêves !! La laisse, c'est pour moi et personne d'autre ! ».

 

Je vous souhaite à tous beaucoup de bonheur avec vos fidèles compagnons.

 

Nathalie


N’hésitez pas à donner des nouvelles de vos loulous en cliquant ICI.

Galgos France les fait toutes suivre à Cuencanimal.

Merci.

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    muniesa (samedi, 04 novembre 2017 16:46)

    merci pour ce beau témoignage....merci pour ces deux belles adoptions....merci d'aider les bénévoles de Cuenca....et de décrire les conditions de vie des personnes qui gèrent ce refuge!
    c'est pour ça que nous devons aider à faire adopter des loulous....notre manière de leur prouver notre soutien!

  • #2

    Dom 71 (samedi, 04 novembre 2017 17:48)

    Super témoignage

  • #3

    Evelyne 54 (samedi, 04 novembre 2017 18:35)

    Très beau témoignage

    Merci Nathalie d'avoir ouvert votre porte et votre coeur à Lass et China

  • #4

    Anny (dimanche, 05 novembre 2017 16:50)

    Il y a des messages pour tout le monde dans votre récit...! Hou hou...! Les adoptants, c'est à vous qu'on parle, envoyez des nouvelles de vos chiens, et des bonnes, de préférence.... �

  • #5

    Béatrice24 (dimanche, 05 novembre 2017 19:55)

    Un immense merci à Nathalie et à sa famille pour ce récit qui va droit au coeur. Un gros câlin à Lass et China, des croisées restés très longtemps au refuge mais qui ont su prendre le coeur d'une merveilleuse adoptante. N'hésitez pas à adopter celles et ceux qui sont sur notre site. Ils sont tellement formidables et ont plein d'amour à vous donner.

  • #6

    Sof00 (lundi, 06 novembre 2017 09:00)

    Magnifique témoignage ❤️
    Merci pour ce partage .
    C'est toujours un vrai plaisir de voir toutes ces belles personnes œuvrer à leurs façons ( salariés, bénévoles, adoptants , parrains...) aux sauvetages de tous nos loulous ❤️
    Merci. ❤️❤️❤️

  • #7

    Sylvie 44 (dimanche, 19 novembre 2017 20:08)

    Tant de générosité dans ces belles personnes ! force le respect. Merci du fond du coeur !