Un grand danger pour votre chien : l’épillet

Dès le printemps et pendant tout l’été, une herbe sèche est particulièrement à redouter : l’épillet. En effet, c’est à cette période que les herbes sèches appelées épillets, herbes qui peuvent provoquer d’importants désagréments chez nos compagnons, sont présentes partout sur le bord des chemins et parmi les herbes hautes, même dans les pelouses. Les épillets s’incrustent sous peau ou entrent dans les orifices. Car cette herbe a la particularité de « voyager ». A défaut de repérer sa présence rapidement, cela peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de votre chien.

 

La particularité de l’épillet est tout d’abord qu’il s’accroche dans le poil des animaux, s’incruste (entre les coussinets, sous la peau) et pénètre dans les orifices (oreilles et narines très souvent, yeux, voies génitales).  L’épillet entame alors une progression qui s’effectue toujours dans le même sens du fait de son extrémité pointue. Cette dernière lui permet sans mal de perforer les tissus, donc la peau.

 

Ce sont quelques signes et attitudes chez votre chien qui peuvent vous alerter :

  • boiterie,
  • éternuements répétés avec ou sans saignement de nez,
  • œil rouge, « pleureur » ou fermé,
  • secouement de tête,
  • léchages excessifs.

Si vous constatez une anomalie, seul le vétérinaire, en pratiquant une auscultation approfondie, voire des examens complémentaires, pourra confirmer la présence de l’épillet. Cela peut imposer une anesthésie de l’animal. La prise en charge doit être rapide, car l’épillet peut laisser de graves séquelles :

  • s’il pénètre par le nez, c’est aux voies respiratoires qu’il pourra ensuite s’en prendre (poumons, bronches),
  • par les yeux, il peut blesser la cornée et provoquer une ulcération,
  • par les oreilles, c’est le conduit auditif qui est touché et une inflammation (otite) peut être à craindre, avec des lésions possibles du tympan que l’épillet peut perforer,
  • pour ce qui est des voies génitales, l’épillet occasionne des vaginites par exemple chez la femelle.

Un seul petit épillet peut entraîner la mort, plusieurs semaines après s'être introduit insidieusement sans qu’on se doute de sa présence. Planté dans une patte, il peut remonter jusqu'au coeur ; planté près de la tête, il peut remonter jusqu'au cerveau…

 

Bref, là où l’épillet passe et prend place, il est toujours à l’origine de lésions et de problèmes. Ils seront d’autant plus longs à soigner et dangereux si vous laissez traîner les choses.

 

Plusieurs précautions peuvent cependant être prises pour limiter le risque que votre chien ne soit blessé par un épillet :

  • le faire tondre avant la période estivale, surtout s’il a un poil long et frisé,
  • bien veiller à faire disparaître les bourres de poils qui ont tendance à se former entre les coussinets ou en-arrière des oreilles,
  • promener le chien en laisse lorsque vous vous trouvez à proximité de terrains remplis d’herbes hautes,
  • veiller, après chaque balade, à inspecter minutieusement le pelage de votre compagnon en insistant sur les zones de plis cutanés (bien écarter les doigts, regarder sous les pattes, vérifier l’absence d’herbes à proximité des oreilles, de la vulve...),
  • bien retirer les herbes sèches de votre jardin et se débarrasser des restes de tonte pour éviter la pénétration sous les pattes d’épillets restés au sol.

Si malgré toute votre vigilance vis-à-vis des épillets, vous constatiez, au retour d’une promenade, que votre chien éternue avec insistance, que son oeil pleure, qu’il boîte ou encore qu’il secoue la tête, consultez très rapidement votre vétérinaire.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Dom 71 (mercredi, 13 juin 2018 19:51)

    Je confirme, il a fallu opérer notre Rambo, un épillet s'était mis entre ses coussinet, c'est une horreur !

  • #2

    Muriel, déléguée Galgos France (lundi, 25 juin 2018 07:10)

    De notre côté, un épillet s'était introduit dans l'oreille de Carla jusqu'au tympan. Il a fallu lui retirer sous anesthésie. C'est une catastrophe !

  • #3

    Marianne (jeudi, 28 juin 2018 10:33)

    Pareil pour mon Beni, il en a choppé un dans le nez, c'est anesthésie directe pour lui enlever. L'anesthésie n'est cependant pas très lourde mais les épillets sont un vrai enfer!!! Il faut être ultra prudent. Merci pour vos conseils et vos rappels bienveillants!