Conte de Noël pour Odri

Il était une fois une chienne croisée braque. Chienne de chasse qui a servi fidèlement son maître.

 

En 2016, le jour du passage à l’été, elle croise celles qui seront ses rayons de soleil : les anges de Cuencanimal ! Elle vient de la fourrière et a été amenée à la clinique vétérinaire car elle souffre d’une terrible blessure au cou. Impossible de la laisser repartir en fourrière, Cuencanimal deviendra son havre de paix.

 

Elle a déjà 8 ans. Elle est un peu sourde. Elle s’appelle Odri.

 

Elle s’adapte à merveille aux routines du refuge. Elle s’entend bien avec tous ses congénères mais ce qu’elle apprécie le plus, ce sont les attentions des bénévoles, les mots doux, les caresses. Elle conquit le cœur de tous ceux qui croisent son regard au refuge. 

 

Mais, il faut être francs, Odri a un physique assez banal… Un croisé de chasse de plus dans la liste de chiens à adopter sur le site de Galgos France. Les mois passent et personne ne demande à adopter Odri… jusqu’à l’été 2018 ! Mais la dame a soudainement un problème de santé et renonce à l’adoption. Nous sommes si tristes…

 

L’a-t-elle senti ? A-t-elle su que quelqu’un avait posé le regard sur elle et que son ticket dans le camion de l’espoir lui était presque réservé ? Quoi qu’il en soit, à partir de septembre 2018, Odri devient de plus en plus triste.  Elle est presque sourde aussi. Il semble bien qu’elle ne supporte plus la vie au refuge.

 

Lors du voyage de Galgos France de début Octobre, Anny et Joseph sont venus en voiture chercher Brisca. Comme toujours, Odri est là. Ou plutôt, ce qu’il reste de la petite chienne gaie qui venait chercher des câlins… Odri est l’ombre d’elle-même, elle reste prostrée face à un arbre, elle semble se laisser mourir. Nous sommes le 5 octobre, les journées sont encore douces mais nous savons que l’hiver rigoureux de Cuenca se profile.

 

Anny nous appelle en France : elle remonte Odri en voiture. Demain, elle sera en France, nous avons 24 h pour lui trouver une famille d’accueil. Pierre, délégué, se propose pour l’accueillir dans sa meute. Il fera un bout de route après son travail samedi pour venir la chercher, Béatrice la rapproche : tout se débloque très vite ! Ouf !

 

Dès son arrivée, Odri revit ! Ce n’est plus la chienne embarquée la veille au refuge. Malheureusement, en maison, c’est plutôt l’enfer ! Odri est obsédée par la nourriture, monte partout, ouvre les placards, boit beaucoup, fait ses besoins dedans même si les portes sont ouvertes, souille son panier, etc… Bref, elle n’est pas facile à gérer !

 

Pierre l’amène donc de suite chez le vétérinaire afin de vérifier son diabète, ses reins, etc… Tout va bien de ce côté-là. Le vétérinaire soupçonne autre chose… le diagnostic tombe : Odri souffre de la maladie de Cushing et commence son traitement début novembre. Le traitement est onéreux, 70 € par mois… Et n’est pas miraculeux. Comment parviendrons-nous à lui trouver sa famille pour la vie ?

 

Pierre, sa famille d’accueil, ne cesse de nous dire que Odri est très attachante, très câline… Mais toutes les nuits, il doit la sortir à 2 h 30 pour éviter qu’elle ne se souille et de devoir la laver au petit matin avant de partir travailler. Nous ne pouvons qu’espérer qu’une fois le traitement fixé, il sera plus facile de lui trouver un bon samaritain pour lui offrir un foyer aimant. Mais nous savons que ce ne sera pas facile.

 

Il y a quelques jours, nous étions le 25 décembre. C’était Noël.

 

Pierre nous a envoyé ses vœux en nous annonçant qu’il avait reçu un très beau cadeau : elle s’appelle  Odri et ne quittera plus jamais sa maison.

 

Pour nous, les autres délégués de Galgos France, c’est un bien joli cadeau ! Alors, nous voulions partager avec vous ce que nous considérons être un bien joli conte de Noël ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 10
  • #1

    Jacquelineb44 (vendredi, 28 décembre 2018 21:31)

    Quelle belle histoire. Merci pour ODRI, elle aussi mérite le bonheur.

  • #2

    Tesa (samedi, 29 décembre 2018 11:30)

    Merci Pierre .

  • #3

    Delphine et bago (samedi, 29 décembre 2018 12:06)


    C est un des miracle de noel...ca me mets les larmes aux yeux..bravo mr vous etes un ange pour cette louloute...longue et belle vie a vous et a odri��❤

  • #4

    mari41 (samedi, 29 décembre 2018 13:41)

    Emue de lire cette histoire qui aurait pu mal se terminer pour Odri!

  • #5

    frederique laine (samedi, 29 décembre 2018 20:13)

    C'est une belle histoire,un conte de noël comme on aimerai en voir souvent.

    Je vous souhaite a tous les deux une belle vie!!!

  • #6

    Dom Spehner (samedi, 29 décembre 2018 21:16)

    Merci Pierre, nous avons vécu la même chose avec Wanda, nous savons combien c'est difficile d'écourter les nuits pour les aider à retrouver une stabilité, mais nous sommes certains que les choses vont s'arranger autant pour elle que pour vous et nous souhaitons de tout coeur que l'année 2019 vous apporte un peu de sommeil. Encore merci à vous

  • #7

    Pierre (dimanche, 30 décembre 2018 15:01)

    Merci à vous tous pour ces encouragements. Vraiment elle mérite de finir sa vie tranquillement au chaud, même les autres pitious l'aiment déjà. �

  • #8

    Bart (dimanche, 30 décembre 2018 23:42)

    Merci Pierre ! Odri mérite vraiment d'être choyée ! Ses copines de Cuenca, Ada et Brisca, lui font une grosse lèche d'encouragement !

  • #9

    Marianne (jeudi, 03 janvier 2019 09:00)

    Merci pour elle... J'en ai les larmes aux yeux... Quelle belle histoire !

  • #10

    Solange (vendredi, 04 janvier 2019 19:34)

    Merci Monsieur. Vous êtes des gens de coeur et d'une générosité incroyable. Merci pour elle. Je vous souhaite tout de bien ainsi qu'à votre famille