Cuencanimal : PIZCA, une fin tragique après deux ans d'abandon

L'abandon est une forme de maltraitance. L'indifférence fait souffrir ces êtres si sociables; ils souffrent quand ils n'ont pas un foyer de référence, ils souffrent de la solitude car ce n'est pas dans leur nature de vivre seul et surtout ils risquent un accident qui parfois peut aussi impliquer des humains, avec des dénouements tragiques.

 

Nous avions reçu ce signalement de nuit, au moment où on commence enfin à se détendre et qu'on reprend des forces pour affronter la journée de travail du lendemain. Oui, mais on nous signale un cas urgent, grave, qui avait besoin qu'on s'en occupe immédiatement.

Une chienne blessée... Accidentée ? Complètement brisée physiquement...

 

On a du mal à le croire : « emmenez-la chez un vétérinaire »... Et c'est ce qu'ont fait les personnes qui l'ont récupérée avec de multiples blessures.

 

L'examen clinique a révélé que toutes ses lésions (fractures, œdèmes, résultats d'analyses sanguines, fonction des organes vitaux...) étaient incompatibles avec la vie... Surtout qu'elle souffrait énormément. La seule chose que l'on pouvait faire, c'était de dire adieu à PIZCA et lui demander pardon pour ne pas avoir pu la secourir à temps. On ignorait son existence jusqu'alors ; elle était à 100 km de nous et personne n'avait contacté Cuencanimal alors que cela faisait deux ans que les gens la voyaient errer. Cette petite puce d'à peine 4 kg n'était à personne.

 

Ces histoires tristes font aussi partie des lourdes tâches d'un refuge. Ces histoires tristes nous ruinent le moral ; c'est tellement dur de continuer après ça. On a le cœur brisé et on n'a connu PIZCA (= miettes, once) que quelques heures... Elle a emporté avec elle un petit bout de notre cœur.

 

Repose en paix ma belle, et pardonne-nous de ne pas t'avoir connue avant...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    sigrid (mardi, 09 avril 2019 09:48)

    Il faut certainement un courage extraordinaire pour dépasser le désespoir et la colère ressentis face à des cas comme celui-là. J'imagine que le regard des chiens sauvés tirent les bénévoles vers le haut et les aident à continuer sans relâche. Vous avez toute mon admiration et soyez assurés de mon aide sous forme financière quand c'est possible, par diffusion etc

  • #2

    mari41 (mardi, 09 avril 2019)

    Il est malheureusement fréquent d'avoir des animaux laissés dans cet abandon et ignorance...Ce serait trop dur pour moi, je l'avoue aussi je vous trouve plus que courageuses, déterminées dans votre engagement auprès de ces chiens! et il y en a tellement! Changer les mentalités de chacun est une utopie! Gandhi disait " on reconnait la valeur d'un peuple à la façon dont celui-ci s'occupe de ses animaux"...

  • #3

    Nadine Azzini- Herbé (mercredi, 10 avril 2019 13:34)

    Quel courage et quel dévouement, vous avez tous et toutes un grand coeur...
    Tout ce que vous faites, même si vous trouvez que c est peu parfois selon les circonstances..est un véritable baume au coeur pour ces pauvres loulous..���
    Repose en paix. Pizca..
    Respect et admiration pour vous, ceux qui oeuvrez au grand jour et dans l ombre..

  • #4

    mh (dimanche, 14 avril 2019 19:30)

    quelle tristesse ...on sent les larmes monter aux yeux devant tant d'indifférence, tant de souffrance ...oui il en faut du courage pour continuer sans relâche ce combat hélas sans fin, à peine le temps de pleurer sur l'un ou l'autre qu'il faut déjà s'occuper de ceux qui suivent dans l'interminable file des abandons et des séquelles de la cruauté humaine ...
    merci à vous tous qui oeuvrez pour eux.