"Je suis né galgo"

 

Je suis né Galgo et cela j’en suis fier.

Voici ce qu’est ma vie, lisez ces quelques vers.

 

Tous les jours c’est l’enfer et je voudrais mourir 

Pour trépasser enfin, avant je dois souffrir

 

J’ai un cœur qui bat et j’ai des émotions

Mais jamais une caresse ni aucune attention

 

Pour eux nous chassons, nous sommes des outils

Alors jamais ne s’épandent en geste ou mot gentil

 

Mon corps se déforme car je suis affamé

On peut compter mes côtes sur mon dos décharné

 

Les femelles de ma race ne sont pas épargnées

Faire des bébés tout l’temps, battues et séquestrées

 

Je dois chasser, courir, faut pas que je faiblisse

Sinon pour moi terminé, ce sera le supplice

 

J’ai vu les miens mourir dans d’atroces souffrances

Pourquoi nous font ils ça, nous qui sommes sans défense  ?

 

Soutenez mon regard, dans mes yeux vous verrez

La noblesse de mon âme, mon envie d’être aimé

 

On nous a surnommé « les êtres de lumière »

Car descendu du ciel, nous sommes des anges sur terre

 

Aidez nous à survivre et prêtez nous vos voix

Pour qu’on puisse crier et dire, qu’il faut arrêter ça

 

Moi je reste debout pour mes congénères à terre

Car Galgo je suis né et cela j’en suis fier

 

Poème écrit par Cathy, déléguée Galgos France

Écrire commentaire

Commentaires: 15
  • #1

    Malige Elisabeth (samedi, 20 juin 2020 00:47)

    Magnifique poème tellement réaliste bravo à vous

  • #2

    Nicole Chenevet (samedi, 20 juin 2020 08:21)

    Ces pauvres bêtes ont trouvé leur messager, puisse ce poème toucher le cœur des hommes dignes de ce nom !!!

  • #3

    Chantal (samedi, 20 juin 2020 10:13)

    quel superbe poème ,tellement beau et tellement vrai .
    Si cela pouvais faire changer les choses et ouvrir le coeur de ceux qui n en ont pas ...................

  • #4

    Jarjat Amina (samedi, 20 juin 2020 12:49)

    Magnifique poème��Bravo Cathy��heureusement qu'il y a des personnes comme vous et comme mon Amie Corinne Martin pour faire bouger les choses et bousculer les sales habitudes.Vous avez tout mon soutien.��

  • #5

    Isabelle Langbach (samedi, 20 juin 2020 13:24)

    Merci Cathy pour ce magnifique poème si beau et qui fait si mal, j'aimerai tant qu'il fasse réagir ces personnes ignobles, qui portent à tort le titre d'humain. Reste debout mon galgos, soit fier mon Ange.

  • #6

    Wadoux Jérôme et Marie Estelle (samedi, 20 juin 2020 20:59)

    Et les Galgos sont des chiens extraordinaires.
    En trente ans j'ai adopté plusieurs chiens. Jamais je n'ai eu un tel rapport.
    Adoptez un Galgos c'est avoir de l'amour.
    Ces êtres de lumière sont des anges d'amour.

  • #7

    Poteau-Flotat Nelly (jeudi, 25 juin 2020 11:53)

    Quel beau poème et quelle émotion en le lisant. C'est vrai que ce sont des chiens extraordinaires et Bachata, quand elle se couche devant moi en signe de soumission,je la force à se relever en lui disant " Sois fière,tu es belle"
    On les aime tellement...

  • #8

    Martine Amblard (jeudi, 25 juin 2020 12:22)

    Magnifique texte, Merci Cathy

  • #9

    Marina Vanhove (jeudi, 25 juin 2020 16:11)

    Merci pour eux ,et comme je l'ai déjà dit dès que je peux j'en adopte un ...���❤️

  • #10

    Martine et Tempête (jeudi, 25 juin 2020 19:38)

    Très joli poème pour défendre une si triste vérité.

  • #11

    nadine BEWENDE (lundi, 29 juin 2020 17:14)

    Magnifique poëme !
    On ne soupçonne pas le sort réservé à ces pauvres bêtes ! Et pourtant quand on les voit arriver terrifiés après leur voyage en camion depuis leur départ d'Espagne. Leur attitude à tous confirme les témoignages. Jamais je n'avais vu un chien aussi terrifié, tétanisé ! L'Espagne ce n'est quand même pas au bout de la terre. C'est si proche de chez nous ce manque d'humanité ! J'en suis toujours autant bouleversée.

  • #12

    Annie et Nacar (mardi, 30 juin 2020 17:52)

    Oh Cathy c'est tellement poignant et criant de vérité, j'en suis bouleversée !!!
    Je suis Annie, la maman de la merveilleuse Nacar.
    Je vous embrasse.

  • #13

    Marie Laure Morel (vendredi, 03 juillet 2020 16:01)

    comme promis Cathy je viens de lire ce poème....il est génial c est vrai qu un peu d amour de bisous et de câlins font beaucoup de chose et ils ont un regard... on s y noierai dedans

  • #14

    Gimon. (lundi, 10 août 2020 16:38)

    Mon dieu comme c est triste.quand tout sa s arrêtera un jour.��

  • #15

    Vieron virginie (samedi, 29 août 2020 11:37)

    Nous allons avoir une chienne Guayaba qui va arriver dans notre foyé debut octobre par le bias de votre association. Nous allons l'aimer et la choyer comme les 2 autres chiens que nous avons eu avant.
    Comment peut on etre aussi ignoble envers un animal. Votre poeme est boulversant. Merci pour votre combat.