Galgos et podencos (mâles)


BERTO

(participation aux frais 280 €)

 

DOSSIER ADOPTION EN COURS

 

Son histoire : Un galguero a trouvé Berto et l'a donc pris chez lui. Mais il n'est pas bon pour la chasse et ses testicules ne sont pas descendus donc il ne peut pas servir non plus pour la reproduction. Il a donc demandé à Hogar de Paz de le prendre en charge.

 

Comportement et sociabilité : to est un chien bien dans ses pattes, sans aucune crainte. Il est très sociable avec les gens, même ceux qu'il ne connaît pas.

Chez son galguero, il vivait avec d'autres chiens mais aussi des chats, des poules et même des chèvres !

Berto est à la fois jeune et très sociable. Etre mauvais chasseur lui ouvre la porte vers une vie de bonheur, pour lui et la famille qui l'accueillera.

 

Berto est né le 25 août 2018 et négatif leishmaniose

Vous souhaitez adopter Berto, cliquez ICI

21/11/2020  


YELLOW

(participation aux frais 280 €)

 

Son histoire : On ne nous a jamais signalé le cas de Yellow et personne ne nous avait jamais parlé de ce beau Podenco, mais deux de nos bénévoles l'ont trouvé en train de traverser une grande route à la sortie de la ville, en plein après-midi. 

Vu la période de l'année, il est plus que probable que ce soit un abandon de fin de saison de chasse, et après avoir vérifié qu'il n'avait pas de puce électronique, nous avions sûrement vu juste. Yellow était donc un abandon de plus. Nous l'avons appelé ainsi car un des enfants de Carolina trouvait qu'il avait le poil « jaune ».

 

A son arrivée, il était très peureux ; il rampait plus qu'il ne marchait, terrorisé à chaque fois qu'on voulait le caresser. Il était très jeune et n'avait jamais connu une main amicale. 

 

Mais rapidement, il a compris qu'à Hogar de Paz, on ne cherchait que son bonheur. C'était  le grand copain de Bombon (décédé dernièrement dans sa famille d'accueil). Il a appris à respecter les autres et à jouer avec eux, et avec Nene (adopté via Galgos France), et Bombon, ils formaient un fantastique trio de 3 beaux et braves toutous comme on n'en a plus jamais revus.

 

Caractère : Quand il est arrivé au refuge, Yellow était un diamant brut qu'il fallait encore polir, mais on savait que tôt ou tard, il finirait par se donner à nous. Il ne fait pas que se laisser aimer, il sait aimer lui-même.

C'est un Podenco imposant : cette race attire l'attention par ses grandes oreilles et son pelage. Yellow est surtout un chien joyeux que Nene a contaminé de son amour. Il demande et rend les caresses. Il s'entend bien avec tous types de chiens, mâles ou femelles, grands, petits ou moyens.

A l'heure du repas, il mange près des autres, mais ils sont avertis qu'ils ne doivent pas toucher à sa gamelle... Il aime bien jouer le « bad boy » de temps en temps.

On croise les doigts pour que Yellow ait la même chance que notre Nene.

 

Yellow est né le 1er août 2016, il pèse 26 kg, est stérilisé et négatif leishmaniose.

Vous souhaitez adopter Yellow, cliquez ICI

18/11/2020  


NECO 

(participation aux frais 280 €)

 

Son histoire : Neco vivait dans des conditions sordides, attaché à un courte corde avec un autre petit chien, lui aussi pris en charge (Raton). On nous a indiqué qu'un monsieur les gardait là, dans une maison en ruine en plein campagne, au toit éventré, au milieu de gravats et d'ordures.  En dépit des risques car leur "maître" n'est pas une bonne personne, le sauvetage a été rapidement organisé pour les sortir de là.

 

Comportement et sociabilité : Neco est arrivé déboussolé et très maigre au refuge. Il a donc été placé en famille d'accueil afin de reprendre confiance et de trouver son poids de forme. Fidèle à la réputation des galgos, il s'est parfaitement intégré aux autres chiens de la famille, tous de taille, sexe et âge différents. Il vit également avec des chats en toute harmonie et il y a aussi des poules sur la propriété. Neco est un amour de galgo qui mérite de retrouver la joie de vivre.  Une famille avec un congénère l'aidera à s'intégrer.

 

Neco est né le 1er mars 2017, il est stérilisé et positif leishmaniose.

Vous souhaitez adopter Neco, cliquez ICI

17/11/2020 


CUBO

(Participation aux frais 280 €)

 

Son histoire : Cubo nous a été signalé par une jeune femme qui était en vacances dans un petit village à 100 km de Cuenca. Elle l'a vu et a décidé de l'aider. Elle l'a nourri et avec beaucoup de patience est parvenue à s'en approcher. Elle s'est renseignée auprès des voisins et des autorités locales mais personne ne savait d'où venait ce chien. Or, elle devait quitter le village et donc le laisser... Nous avons donc organisé le sauvetage et il a fallu des heures avant de pouvoir l'attraper.

 

Caractère et comportement : Cubo est très affectueux avec les personnes en qui il a confiance. Après son sauvetage nous avons constaté qu'il fallait beaucoup de calme et de patience avec lui, il faut le traiter avec beaucoup de douceur. Il est très gourmand et il faut donc être prudent quand il y a de la nourriture aux alentours. Il accepte la laisse et s'améliore chaque fois un peu plus en promenade. Il est tranquille en voiture et se laisse manipuler sans problème par le vétérinaire.

C'est un jeune podenco timide et affectueux à la fois. Avec son port élégant et son regard magique, il attire l'attention et touche le coeur de ceux qui le connaissent.

 

Il est sociable avec les gens, surtout avec les femmes et plus au refuge auquel il s'est habitué et où il se sent en confiance. Il s'entend parfaitement avec les femelles et bien avec les mâles si les présentations sont bien faites.  Il est jeune et énergique, encore en apprentissage. 

Cubo cherche l'opportunité de commencer une nouvelle vie avec une famille qui tombera sous le charme de sa beauté, son intelligence et sa noblesse de caractère. Notre superbe Cubo !

 

Cubo est né le 2 janvier 2017, il pèse 22 kg, est stérilisé et négatif leishmaniose.

Vous souhaitez adopter Cubo, cliquez ICI

08/10/2020.


DRAGO (participation aux frais 180 €)

 

Age : 25/09/2008

Santé : vacciné, stérilisé, positif leishmaniose

Taille et poids : 63 cm au garrot, 27 kg

Association : Adaana depuis juin 2019

Son histoire : Drago a été récupéré de la fourrière espagnole juste avant son euthanasie.

Après la saison de la chasse,  nombreux sont ceux qui, comme Drago sont abandonnés et errent dans les rues, ruelles ou sur les grandes routes avant de mourir ou dans une fourrière, attendant la mort.

 

Comportement : Il est calme, timide et indépendant. Il est très noble et reconnaissant.

Ce gentil chien se comporte très bien en maison ; il est soumis avec les humains ainsi qu’avec les autres chiens.

Il vit actuellement en maison. Il ne reste jamais vraiment seul car il partage la maison avec 8 autres chiens de différentes tailles. Quand la famille part travailler, il reste dans le jardin avec les autres chiens. Parfois si c’est pour quelques heures, il peut rester à l’intérieur car il n’est pas destructeur. Il passe une bonne partie de la journée à dormir. 

 

Sociabilité : Drago n’est pas ok chats, ni tortues, ni petits animaux. Il ne vit pas avec des enfants mais lorsqu’il lui arrive d’en croiser dans la rue, il se laisse caresser tranquillement. 

Avec les personnes il est soumis et docile. De plus il est relativement obéissant.

Drago n’a pas peur ni ne se cache lorsqu’il rencontre un inconnu ; il se montre plutôt indifférent.

Drago n’est dominant en aucune situation (repas, jouets, panier). Il se tient plutôt en retrait. Si on lui donne une friandise, on peut la lui retirer sans problême.

En laisse, il tire un peu mais il apprend petit à petit à se promener tranquillement. 

Drago est calme en voiture. Il n’y a pas de problème en ville ou dans les situations nouvelles.

 

Le beau Drago est un podenco calme, affectueux et très obéissant. Il se comporte à merveille et n'est qu'amour. Il s'entend très bien avec les autres chiens et il adore les promenades. Nous savons qu'il est difficile de lui trouver une famille pour toujours puisque c'est un chien senior... mais nous lui avons promis de la trouver ! 

 

27/07/2020

Vous souhaitez adopter Drago, cliquez ICI


BELMONDO (participation aux frais 180 €)

 

Age : 11/07/2011

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmanios et ehrlichia au 05/10/2019

Taille et poids : 70 cm au garrot, 56 cm de long, 29.5 kg

Refuge : Cuencanimal depuis septembre 2019

Son histoire : C’est l’appel d’un galguero du mois de février 2019…  Il appartenait à un groupe de 4 chiens, ce  qui a rendu difficile leur sauvetage. Les espaces qui sont laissés pour sauver des vies disparaissent un à un et assumer 4 galgos en même temps, c’est très compliqué.

Après des mois et des mois sur l’horrible liste d’attente, nous ne nous y attendions plus. Au retour au refuge, il y avait 4 mâles magnifiques, équilibrés mais nous avons été frappés par la quantité de cicatrices sur leur corps.

Nous pensions que c’était normal vu leurs conditions de vie : la chasse, blessures de courses dans la frénésie de l’activité. Pendant plusieurs jours, ils ont vécu sans conflits apparents mais un après-midi, il y a eu un incident agressif et nous avons dû les séparer. Depuis, nous surveillons de près les quelques interactions qu’ils ont avec les autres loulous dans le refuge.

 

Comportement : Belmondo est un chien qui, au premier abord a l’air sympa, il salue par la clôture, court…Mais lorsque vous entrez dans le box, il a un air moins heureux. Il mesure vos intentions avec son regard. Nous pensons qu’il a eu des relations avec l’humain, qu’il a été à l’attache, pour lui jeter à manger ou recevoir l’ordre de courir pour attraper la proie.

Le refuge change sa façon de comprendre le monde, ces nombreuses années où il a appris à se comporter de façon à ne recevoir aucune caresse, à rester sans bouger et à laisser les heures passer. 

C’est un être fantastique mais il est nécessaire d’avoir de l’empathie pour comprendre ce qu’il a été forcé de supporter pendant tant d’années. C’est un chien tranquille et affectueux quand il connaît bien. Il ne s’impose pas et veut juste rester à vos côtés…Il apprécie maintenant les caresses. Dans son box, il se montre très curieux, n’abîme pas ses couvertures et il est propre.

Au refuge,  nous faisons notre travail qui commence par simplement l’aimer et seulement respecter son temps. Il se comporte parfaitement en laisse et pendant les transferts également.

 

Sociabilité : Belmondo semble savoir cohabiter mais malheureusement il a été programmé pour la chasse, pour survivre, s’affirmer après une vie de compétition pour obtenir de la nourriture, un abri, de l’eau…

Les quelques fois où il interagit avec ses congénères dans le refuge sont sous haute surveillance ; il est également très réactif au travers de la clôture.

De plus, il est impensable qu’il puisse vivre avec des petits chiens car il les voit comme des proies.

Avec les gens c’est un autre loulou. Il est clair qu’il montre cette méfiance typique à sa race que sa relation avec son galguero aura été sans coexistence étroite. Peu à peu, Belmondo a compris qu’au refuge, les gens sont ses amis.

Nous pensons qu’il serait mieux comme chien unique car il a du caractère (ce qui est normal vu ses expériences passées et son âge). En tant que seul chien,, il serait merveilleux.

 

Nous ne pensons pas que le destin de Belmondo sera de terminer sa vie dans un refuge, un châtiment pour avoir servi fidèlement son maître et  faire ce qu’il lui avait ordonné : chasser. C’est un survivant car survivre plus de 8 ans est quelque chose d’inouï dans ce monde de chasseurs.

Belmondo est un être magnifique, un senior avec sûrement des maux physiques dûs à sa triste vie. Il est de notre devoir de chercher le meilleur pour lui. Nous voulons le récompenser avec une famille pour compenser et oublier la misère de la vie qu’il a subie jusqu’à présent.

  

Vous souhaitez adopter Belmondo, cliquez ICI 

24/02/2020


JUKI participation aux frais 180 €)

 

Age : 11/07/2011

Santé : vacciné, stérilisé, négatif leishmaniose et ehrlichia au 05/10/2019

Taille et poids : 74 cm au garrot, 64 cm de long, 29.3 kg

Refuge : Cuencanimal depuis septembre 2019

Son histoire : C’était un avertissement de galguero du mois de février… Un groupe de 4 mâles qui avait rendu difficile d’obtenir les aides que nous avons eues auparavant. Les espaces qui sont laissés pour sauver des vies disparaissent un à un, assumer 4 chiens en même temps c’est très compliqué dans des causes comme la nôtre.

Après des mois et des mois sur l’horrible liste d’attente, nous ne nous y attendions plus. Au retour au refuge, il y avait 4 mâles magnifiques, équilibrés mais nous avons été frappés par la quantité de cicatrices sur leur corps.

Nous pensions que c’était normal vu son dévouement à la chasse, blessures de courses dans la frénésie de l’activité.

Pendant plusieurs jours, ils ont vécu sans conflits apparents mais un après-midi sans plus, il y a eu un incident agressif et nous avons dû les séparer. Depuis, nous surveillons de près les quelques interactions qu’ils ont avec les autres loulous dans le refuge.

 

Comportement : Juki est peureux quand il ne connaît pas, il faut le traiter avec beaucoup de tact, doucement et avec patience. Mieux vaut des petits espaces pour gagner sa confiance, il vaut mieux qu’il prenne l’initiative, que ce soit lui qui approche pour ne pas se sentir menacé. La nourriture riche aide beaucoup. 

Il marche bien en laisse, en promenade il est très correct avec ses congénères, sur le terrain il est plus dans les odeurs que les autres chiens qui l’accompagnaient. Mais attention aux petits chiens, il les voit comme des proies.

Juki a ses crocs coupés, nous ne savons pas s'il a abîmé le gibier et que son galguero a pensé que c’était la meilleure solution. De tous les lévriers que nous avons connus, Juki est l’un de ceux qui est le plus marqué par l’exploitation dont il a souffert avec la vie consacrée à l’esclavage de la chasse, le plus écrasé physiquement et psychologiquement, que nous devons aider à trouver une vie descente.

 

Sociabilité : Il a vécu seul à Cuencanimal jusqu’à ce que l’on ait réussi à trouver une femelle avec laquelle il puisse vivre sans problèmes notables mais nous devons tenir compte de sa jalousie pour les caresses et la nourriture. Il montre du caractère envers les autres chiens en cohabitation. Comme chien unique il serait génial. 

En suivant des directives de rapprochement dans sa relation avec les gens, un lien se développe.

 

Actuellement : Nous sommes heureux de pouvoir prendre soin de Juki, de l’aimer et de pouvoir partager un moment de sa vie. Nous aurions souhaité qu’il soit arrivé plus tôt et nous aurions souhaité qu’il ne soit pas écrasé psychologiquement et physiquement…

Nous espérons que la meilleure famille le remarque très bientôt. En tant que chien unique, ce sera le roi.

 

Vous souhaitez adopter Juki, cliquez ICI

24/02/2020


1