ZOKO  - Un appel tout particulier …

 

Petite rétrospective sur ma vie ! 

 

Année 2015… Les voilà, ils m’ont vu, moi, une bouille toute noire avec mes petites oreilles tombantes, ma démarche pataude et ma queue en pinceau.

Ils ont craqué et m’ont emmené dans leur maison et là j’étais aimé, j’avais un panier, ils me promenaient, la vie était si belle… J’ai été baptisé Zoko, j’avais une identité.

J’ai grandi et je leur ai donné tout mon amour, tout allait bien, j’étais heureux !!!

 

J’aimais par-dessus tout jouer avec les enfants ; nous les labradors, avons cette réputation dont je suis fier, être le parfait chien de famille…

J’avoue j’ai pris un peu de poids, mais à ma décharge, les enfants aussi prennent de plus en plus de place, c’est que ça grandit vite chez les humains ! La maison, elle, paraît rétrécir au fil des ans, il y a de moins en moins d’espace. Papa et maman aussi paraissent agacés par le manque de place.

 

Alors je suis sûr que croyant faire pour mon bien, un jour, maman a ouvert la porte de la petite terrasse, je suis sorti et maman a refermé la porte pour ne plus la rouvrir alors j’ai appelé … “Coucou maman, tu m’as oublié derrière la porte, tu viens m’ouvrir s’il te plaît ?” Mais rien… 

 

 

 

 

Je ne sais plus depuis combien de jours ou de semaines et même de mois que je suis là, sur cette terrasse minuscule. Bien sûr, on vient nettoyer, me donner à boire et à manger et puis sans même une caresse, on referme la porte et je reste là.

Il commence à faire froid et la chaleur du foyer me manque. Par moment, je ne peux plus me contrôler, je gémis et je pleure car je les vois au travers de la fenêtre ces personnes qui m’avaient désiré un jour, avec qui j’avais passé de merveilleux moments et je vois grandir ces enfants avec qui j’avais tissé des liens très forts. 

 

Vous savez, je les aime si fort que si aujourd’hui ils ouvrent la porte pour me faire rentrer à nouveau, je promet de me faire tout petit pour qu’ils me pardonnent la bêtise que j’ai dû faire pour avoir été puni.

Comble de la malchance, un petit moustique m’a piqué et m’a transmis une maladie qu’on appelle la Leishmaniose, on m’a fait des analyses en juillet 2019. Mon traitement est terminé et je devrais avoir d’autres analyses courant janvier.

Je suis si triste et je me répète sans cesse « mais quelle est la bêtise que j’ai faite pour que l’on me punisse de la sorte ? Il a fallu qu’elle soit conséquente » alors je cherche et pourtant…

 

« Je suis propre, gentil, calme, joueur et j’aime les câlins (en recevoir et en donner), j’ai pris un peu de poids, je pèse 41 kg car je n’ai aucune activité physique mais avec des promenades régulières et des repas adaptés, je pourrais retrouver ma ligne.

Alors qu’ai-je fait ? » 

Voici à peu près ce qu’a dû vivre et ce que doit ressentir Zoko, seul sur sa terrasse. De la tristesse, un gros sentiment d’abandon et surtout cette interrogation sur ce qu’il a dû faire de mal pour être exclu et relégué seul dans cet endroit minuscule.

 

Mais non mon pauvre Zoko, tu n’as rien fait de mal, tu es juste une victime comme tant d’autres de la bêtise humaine… Ces humains qui excellent dans l’art du « on prend, on jette »

 

Pour l’instant notre Zoko est toujours sur sa terrasse mais bien qu’il se sente seul, il ne l’est pas. Une voisine de Zoko, qui l’a vu et le voit encore tous les jours et l’a pris en pitié, a alors contacté le refuge Adaana. Ce refuge partenaire nous a sollicité pour les aider à sortir Zoko de son enfer. 

 

Ne t’en fais pas Zoko, on est derrière toi et un jour nous te verrons courir et vivre une nouvelle vie !

 

Vous êtes sensible à la vie actuelle de Zoko et vous souhaitez l'adopter, cliquez ICI pour tout découvrir sur Zoko.

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    muniesa (mercredi, 15 janvier 2020 20:46)

    alors....j'aimerais croire au miracle et pouvoir faire monter Zoko dans le prochain transport du 26 janvier....et qu'il oublie cette prison où il passe ses journées....

  • #2

    Chantal (mercredi, 15 janvier 2020 21:13)

    Comment peut- on penser que parce que on a un enfant ,notre compagnon depuis longtemps ne peut plus faire parti de la famille ....! un animal apporte tellement de chose positive a un enfant !
    Malheureusement je peux pas l adopter ayant deja 2 loulous dont une galga qui me donne tellement d amour ,j'espère vraiment que ce loulou pourra trouver le bonheur pour le reste de sa vie ...

  • #3

    mari 41 (mercredi, 15 janvier 2020 23:23)

    Sortez le de son enfer, que ces gens là se sentent mal quand vous viendrez le chercher, s'ils veulent vous le laisser...ils ne le méritent pas!

  • #4

    Véronique (jeudi, 16 janvier 2020 07:46)

    Quelle bêtise humaine !
    Zoko me fait penser à mon Magnum, lui aussi abandonné à l'âge de 2,5 ans car les maître ont eu un enfant ! Adaana la pris en charge et voilà comment il est arrivé ds notre vie. Et c'est que du bonheur !! Avec Zoko je suis sûre que cela sera pareil avec sa future famille, alors oui vite une famille pour ce beau loulou.

  • #5

    Tesa (jeudi, 16 janvier 2020 08:23)

    J'espère qu'il va vite sortir de cette terrasse..lors du prochain voyage.
    Courage Zoko .



  • #6

    Laurence (jeudi, 16 janvier 2020 14:07)

    Que de souffrances.. pourvu qu’il sorte de la

  • #7

    Dom Spehner (jeudi, 16 janvier 2020 16:19)

    Il faut tout faire pour le sortir ! je suis complètement écoeurée par l'humain !

  • #8

    Delphine et bago (lundi, 20 janvier 2020 20:06)

    La betise humaine n a aucune limite décidément ��
    Pauvre toutou.. svp faites qu il sorte de cette solitude.. et que ses maitres soient punis par la vie��